Bruxelles va prolonger l’abolition du roaming en Europe jusqu’en 2032

 

Bruxelles veut prolonger la suppression du “roaming” ou des frais d'itinérances dans toute l'Union européenne pour les dix ans à venir. La Commission européenne souhaite garantir “la même qualité et la même vitesse de connexion” que dans leur pays d'origine à tous les utilisateurs.

roaming bruxelles
Crédits : Pixabay

Souvenez-vous, le Parlement européen a voté en juin 2017 la fin des frais d'itinérances dans toute l'Union européenne. Grâce à cette mesure, les citoyens européens peuvent utiliser leur abonnement téléphonique dans les 27 pays membres, sans surcoût. Bien entendu, il y a des limites, selon l'offre proposée par votre opérateur.

Pour l'heure, cette suppression du roaming court jusqu'en 2022. Jusqu'à cette date, les prix ne pourront pas dépasser 3,2 centimes d'euros la minute pour les appels et un centime d'euro pour les SMS. Et justement, la Commission européenne souhaite prolonger ce dispositif jusqu'en 2032, soit pour les dix années à venir.

Grâce à cette mesure, Bruxelles veut garantir que “les consommateurs pourront bénéficier de la même qualité et de la même vitesse de connexion à leur réseau mobile que chez eux, lorsque des réseaux équivalents sont disponibles”, précise l'institution dans un communiqué. D'après des données relayées par la Commission, 33% des Européens affirment que le vitesse de leur connexion Internet mobile est inférieure à l'étranger à celle de leurs pays d'origine. L'objectif est donc de réduire ces écarts de performances.

À lire également : Roaming – les revenus itinérance d'Orange, SFR et Bouygues s'effondrent en plein COVID-19

“Une pierre angulaire du marché unique”

Avec la fin des frais d'itinérances, la consommation de data a explosé de 435 % en 2018. Cette mesure a constitué “une pierre angulaire du marché unique” d'après le commissaire européen Thierry Breton. Si la prolongation de l'abolition du roaming est adoptée, elle concernera bien évidemment les 27 membres de l'UE, mais également d'autres pays comme l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège.

Comme vous le savez, cela ne s'appliquera pas au Royaume-Uni, qui est officiellement sorti de l'Union européenne depuis le 1er janvier 2021. Néanmoins, il convient de préciser qu'il n'y a toujours pas de frais d'itinérances sur le territoire britannique. Pour l'instant, Orange et Bouygues Telecom ont choisi de maintenir leurs tarifs commerciaux. Même déclaration du côté de Free, de SFR et Red By SFR, qui ont assuré que la facturation des communications depuis la Grande-Bretagne ne changera pas dans l'immédiat. En d'autres termes, si vous travaillez outre-Manche, vous pourrez continuer d'envoyer des SMS et d'appeler sans surcoût.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !