Bouygues Telecom et SFR sont les rois des hausses de tarifs en 2021

 

C'est devenu une mauvaise habitude chez les opérateurs depuis plusieurs années maintenant. Les principaux opérateurs français comme Bouygues Telecom ou SFR augmentent régulièrement le prix de leurs forfait fixe et mobile, en prétextant l'ajout d'une enveloppe de data plus importante ou autre. À ce petit jeu, Bouygues Telecom et SFR sont les champions incontestés, comme le dévoile la dernière enquête de 60 millions de consommateurs.

sfr bouygues prix augmentation
Crédits : SFR

Si vous êtes un lecteur régulier de Phonandroid, vous avez remarqué qu'il ne se passe pas un mois sans avoir une nouvelle augmentation de prix lancée en catimini par Bouygues Telecom, SFR ou Orange. Début décembre 2021, les abonnés RED by SFR ont vu leur facture grimper de 3€, l'opérateur justifiant cette hausse par l'ajout d'une enveloppe de data plus généreuse.

En octobre 2021, c'est Bouygues Telecom qui fait gonfler la quantité de données mobiles à disposition de ses abonnés, tout comme le prix du forfait au passage. Généralement, les utilisateurs sont prévenus par mail et un mois à l'avance de l'instauration de cette nouvelle offre. Mais gare à eux s'ils ne prennent pas le temps de le consulter. En effet, il y a un délai fixé par les opérateurs pour refuser la nouvelle formule. Si vous ne vous manifestez pas, vous passerez automatiquement à la nouvelle offre, que vous le vouliez ou non.

Des millions d'abonnés concernés par ces augmentations forcées

Si la pratique est moralement condamnable, elle est pourtant tout à fait légale. En effet, les opérateurs peuvent modifier leur grille tarifaire à l'envie, à condition que l'augmentation du prix soit directement lié à une amélioration des services télécoms, comme une plus grosse enveloppe de data, des SMS illimités, ou l'ajout de la 5G par exemple. En outre, les abonnés doivent être prévenus un mois avant l'entrée en vigueur de l'offre.

Devant la fréquence de ces revalorisations tarifaires, l'association 60 millions de consommateurs a décidé d'enquêter et de mener une étude auprès de 2000 abonnés aux principaux opérateurs et FAI. “Ces modifications d'offres non sollicitées ont concerné 27% des clients des FAI et 31% de ceux des opérateurs mobiles au cours des douze mois précédent l'enquête. Elles sont très fréquentes chez RED by SFR, 63% de ses abonnés mobiles nous déclarent en avoir subi”, assure l'organisation. Chez SFR, 45% des clients ont été concernés par ces augmentations de prix successives, tandis qu'ils sont 40% chez Bouygues Telecom. De son côté, Free peut se targuer de ne pas avoir cédé à cette mode avec aucune augmentation de prix à signaler en 2021.

Source : 60 millions de consommateurs (mensuel de janvier 2022)



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !