Black Friday 2021 : les internautes ont dépensé moins d’argent qu’en 2020, une première

 

Le Black Friday 2021 vient de se conclure ! Cette année, les internautes ont moins dépensé d'argent qu'en 2020. Pour expliquer la fin de la croissance, une étude d'Adobe pointe du doigt la pénurie de composants informatiques et les promotions lancées dès octobre. 

black friday 2021 moins dépenses

D'après les données collectées par Adobe Analytics, les internautes ont dépensé 8,9 milliards de dollars cette année dans le cadre du Black Friday 2021. L'an dernier, 9 milliards de dollars avaient été dépensés dans le cadre des promotions du Black Friday. C'est la première fois que le montant des dépenses n'augmente pas d'une année à l'autre.

“Pour la toute première fois, le Black Friday a vu un renversement de la tendance à la croissance des dernières années. Les acheteurs sont stratégiques dans leurs achats de cadeaux, achètent beaucoup plus tôt dans la saison et sont flexibles quant au moment où ils magasinent pour s'assurer d'obtenir les meilleures offres”, explique Vivek Pandya, analyste chez Adobe Digital Insights.

Sur le même thème : Le Black Friday bientôt interdit en France ?

La pénurie de puces plombe les recettes du Black Friday 2021

Selon Adobe Analytics, cette baisse des dépenses est essentiellement due à l'augmentation des promotions dès le mois d'octobre. De nombreux enseignes ont lancé des promotions agressives plus d'un mois avant le Black Friday. De fait, de nombreux internautes avaient déjà fait leur emplettes au moment de l'ouverture des soldes.

Adobe estime que la pénurie de puces informatiques a aussi contribué à la baisse des dépenses. Incapables d'obtenir assez de composants pour construire leurs produits, les constructeurs ont commercialisé un stock limité d'articles pour le Black Friday. L'étude montre d'ailleurs que de nombreux produits se sont retrouvés en rupture de stock ces derniers mois.

Les ruptures de stock ont augmenté de 124 % depuis janvier 2020, souligne Adobe dans son rapport annuel. Sans surprise, les produits les plus touchés par la carence de composants sont les articles électroniques ou d'électroménager. Dans ce contexte, on rappellera que la PS5, la dernière console de Sony, est toujours largement introuvable. C'est également le cas des Xbox Series X, qui s'écoulent comme des petits pains en l'espace de quelques minutes à chaque restock, et de nombreux smartphones populaires, comme les iPhone 13.

D'après la plupart des acteurs du marché, la pénurie de composants informatiques devrait se poursuivre pendant encore plusieurs mois. Le déséquilibre entre l'offre et la demande devrait continuer au moins jusqu'à l'été prochain. C'est l'avis d'Intel, Nvidia, TSMC ou encore du commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton.

Enfin, Adobe révèle le nom des produits high tech les plus populaires du Black Friday 2021. Parmi les produits les plus recherchés, on trouve la Nintendo Switch, le casque Oculus Quest 2, les jeux Just Dance 2022 et Spider-Man : Miles Morales, les AirPods d'Apple et l’iPad.

Source : Adobe Analytics



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !