PS5, smartphones, voitures électriques : la pénurie de puces va se prolonger jusqu’à l’été 2022

 

PS5, smartphones, voitures électriques : la pénurie de puces va se prolonger jusqu'à l'été 2022La pénurie de puces informatiques n'est pas prête de s'arrêter. D'après le commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton, la carence de composants va encore se poursuivre plusieurs trimestres. Néanmoins, il table sur un équilibre entre l'offre et la demande dans le courant du second semestre 2022. 

pénurie puces

Interrogé dans le cadre de l'émission « Questions politiques », organisée par France Info, France Inter et Le Monde, le commissaire européen au marché intérieur Thierry Breton a évoqué la pénurie de puces informatiques qui frappe toute l'industrie. “Ça ne va pas durer, mais ça ne va pas non plus s'effacer en trois mois”, estime Thierry Breton. En miroir d'Intel, Nvidia et TSMC, l'ancien Ministre de l'Économie assure que la carence de composants informatiques est bien partie pour durer.

Depuis plusieurs mois, l'explosion de la demande de produits électroniques et le retard accumulé par les lignes de production en Asie ont provoqué une grave pénurie de puces informatiques dans le monde. Cette carence de composants frappe tous les secteurs. Les fabricants de voitures, les constructeurs de smartphones ou de consoles de jeux vidéo ont tous rencontré du retard dans leur planning de production.

Le pic de la pénurie est “derrière nous”

D'après les estimations du cabinet AlixPartners, 7,7 millions de véhicules n'ont pas été construits en 2021 à cause de la pénurie. Cette carence représente un manque à gagner de 180 milliards d'euros pour les firmes automobiles. Dans ce contexte, de nombreux fabricants, dont l'incontournable Apple, s'attendent à vendre moins d'appareils que prévu pendant la période des fêtes de fin d'année, le moment le plus lucratif du calendrier.

Malgré un contexte difficile, Thierry Breton se veut optimiste concernant les achats de fin d'année. Le commissaire européen au marché intérieur assure qu’”il y aura sans doute un peu de retard, mais on n’est pas devant une pénurie absolument dramatique”. D'ailleurs, il estime que le pire moment de la pénurie est déjà terminé.

Sur le même thème : Le marché des smartphones s’effondre à cause de la pénurie de puces

“Je pense que le pic est plutôt derrière nous, mais pour revenir à la normale il faudra encore plusieurs trimestres”, précise l'homme politique, persuadé que l'offre va répondre à la demande d'ici l'été prochain. Pour venir à bout de la pénurie de puces, Thierry Breton propose de produire davantage de composants informatiques en Europe. Il a d'ailleurs visité plusieurs usines de semi-conducteurs en Allemagne au cours des derniers jours.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !