Les mineurs de cryptomonnaies ont acheté pour 14 milliards d’euros de cartes graphiques

 

Depuis 2015, les mineurs de cryptomonnaies ont acheté l’équivalent de 14 milliards d’euros de cartes graphiques, rapporte Bloomberg. Cette activité a explosé en 2020, au début de la pandémie de Covid-19, ce qui correspond également au commencement de la pénurie de composants. Toutefois, cet engouement s’est depuis apaisé, tandis que les prix reviennent peu à peu à la normale.

Crédits : Nvidia

C’est une situation sans précédent qui a touché tous les joueurs PC en 2020. Pour la première fois, la quasi-totalité des cartes graphiques, que ce soit chez Nvidia ou AMD, s’affichaient en rupture de stock ou, à défaut, à des prix exorbitants sur les sites de reventes entre particuliers. Si la pénurie de composants y est pour beaucoup, les mineurs de cryptomonnaies ont également été une des raisons principales de cette situation déroutante.

En effet, ces derniers ont rapidement fait augmenter les prix de manière exponentielle en raflant le moindre stock de GPU, s’attirant par la même occasion la colère des joueurs. S’il est aisé aujourd’hui de comprendre l’impact des cryptomonnaies sur le marché dans sa globalité, nos confrères de Bloomberg ont souhaité mesurer précisément l’ampleur du phénomène. Selon leurs calculs, les mineurs ont acheté l’équivalent de 15 milliards de dollars de cartes graphiques depuis 2015.

Sur le même sujet : Les mineurs achètent moins de cartes graphiques, bientôt un retour à la normale ?

Les mineurs de cryptomonnaies, un marché à part entière pour les constructeurs de cartes graphiques

Soit environ 14,2 milliards d’euros, une somme qui a, sans surprise, grimpé en flèche à partir de juillet 2020, au moment où la pénurie était à son plus haut niveau. Il s’agit également de la période où l’Ethereum, la cryptomonnaie la plus souvent minée par les cartes graphiques, a vu sa valeur atteindre des sommets. Notons par ailleurs que ces 15 milliards de dollars ne prennent en compte que les cartes graphiques, et non les accessoires annexes tels que les alimentations ou les câbles.

Voilà qui explique donc pourquoi Nvidia s’est toujours montré frileux à l’idée de dévoiler en détail ses chiffres de vente, ou pourquoi AMD s’est montré formel en assurant ne jamais vendre de GPU aux mineurs. Fort heureusement, les choses se sont grandement arrangées depuis. Le krach des cryptomonnaies a eu un impact monumental sur les ventes de cartes graphiques, qui voient aujourd’hui leur prix baisser inexorablement.

Source : Bloomberg



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !