Bitcoin : Bruno Le Maire accuse les cryptomonnaies de financer le terrorisme

 

Bruno Le Maire, l’actuel Ministre de l’économie, accuse le Bitcoin et les cryptomonnaies de participer au financement du terrorisme islamiste. En réaction à l’assassinat de Samuel Paty, professeur d’Histoire décapité par un terroriste, le dirigeant s’est engagé à prendre des mesures pour réguler le monde des cryptodevises. Pourtant, la législation encadre déjà l’achat de devises numériques.  

bruno-lemaire accuse cryptomonnaies terrorisme

Lors d’une interview sur le plateau de l’émission Dimanche en Politique sur France 3, Bruno Le Maire s’est engagé à lutter contre le financement du terorrisme islamiste via les cryptomonnaies. « Il y a aujourd’hui un problème de financement d’un certain nombre d’associations islamistes ou de réseaux islamistes sur lesquels je pense nous devons et nous pouvons mieux faire » avance Bruno Le Maire.

« Nous devons renforcer nos dispositifs de surveillance face au financement du terrorisme. Par exemple, les cryptomonnaies doivent être plus encadrée » abonde Bruno Le Maire sur Twitter, entraînant la colère des défenseurs de cryptomonnaies. Malgré les critiques, le Ministre de l’économie promet de glisser des suggestions de législation au ministre de l’Intérieur, à Matignon et à l’Elysée.

Sur le même sujet : Donald Trump menace de réguler les cryptomonnaies

Bruno Le Maire estime que les bars tabac vendent du Bitcoin anonymement

« Les cryptomonnaies sont des monnaies qui n’ont pas d’existence physique. Vous pouvez aller demander 150€ dans un bar tabac, puis 150€ dans un autre bar tabac, au bout du compte récolter une somme importante, 1500€, qu’une association islamiste, ou un combattant situé à l’étranger pourra retirer en liquide, à l’étranger, sans aucune trace » explique le Ministre de l’économie.

Pourtant, il n’est pas possible d’acheter des crytomonnaies dans un bar tabac en France en restant anonyme. Keplerk et Digycode, les deux entreprises qui vendent des coupons pour du Bitcoin, ou une autre monnaie numérique, vérifient systématiquement l’identité des acheteurs. Seule la provenance des billets utilisés pour acheter le coupon ne peut être vérifiée par les firmes.

De même, on notera que l’achat et la vente de cryptomonnaies est déjà soumise à de nombreuses législations. De nos jours, il est devenu très difficile d’acheter du Bitcoin ou du Litecoin par exemple sans fournir un document d’identité. Coinbase, le leader du secteur des plateformes d’échanges, réclame ainsi une carte d’identité, comme la plupart de ses concurrents.

Comme les banques, les plateformes surveillent aussi de près la provenance des fonds. Il n’est pas rare qu’une plateforme collabore avec les autorités pour arrêter des criminels accusés de blanchir de l’argent. Binance, une plateforme basée à Singapour, utilise ainsi une intelligence artificielle pour analyser toutes les transactions des utilisateurs et repérer les tentatives de blanchiment et de fraude. Bref, le secteur des cryptomonnaies est loin d’être aussi dérégulé que le suggère le Ministre de l’économie.

Source : Dimanche en Politique



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
facebook libra janvier 2021
Libra : Facebook lancerait finalement sa cryptomonnaie en janvier 2021

Libra, la cryptomonnaie développée par Facebook, serait finalement lancée dans le courant du mois de janvier 2021. Sous la pression exercée par les régulateurs financiers, le réseau social aurait accepté de revoir ses ambitions à la baisse. Adossée au dollars, la devise…

bitcoin chute cours
Coronavirus : le bitcoin a perdu plus de 30% de sa valeur en 24H !

Le coronavirus ne touche pas que les marchés financiers traditionnels. En l’espace de seulement 24 heures, le cours du bitcoin s’est effondré de plus de 30% pour s’afficher à moins de 4000 euros ce vendredi matin. Le bitcoin a rapidement entraîné…

france cryptomonnaie
La Banque de France va tester une cryptomonnaie nationale dès 2020

La Banque de France veut créer une cryptomonnaie nationale, et annonce le lancement de tests dès l’année 2020. Initialement cette monnaie numérique sera principalement réservée aux grosses transactions, mais pourrait peu à peu se muer en une sorte d’euro électronique….

facebook paypal quitte libra
Facebook Libra : PayPal lâche déjà l’affaire

La rumeur lancée par le Wall Street Journal se confirme. PayPal a annoncé vendredi qu’il quitte la Libra Association qui regroupe les membres fondateurs de la cryptomonnaie que Facebook souhaite lancer l’année prochaine. Le retrait de PayPal constitue un nouveau…

libra facebook
Libra : Facebook pourrait annuler le lancement de sa cryptomonnaie

Facebook devrait décaler, voire pourrait purement annuler le lancement de sa cryptomonnaie Libra. La firme de Mark Zuckerberg admet que le chantier technologie est gigantesque et qu’elle manque d’expérience et d’expertise en la matière. Sans parler de la défiance des…