Bandai Namco : l’éditeur d’Elden Ring a bien été piraté, les données des joueurs menacées ?

 

Bandai Namco, l'éditeur japonais de licences vidéoludiques cultes comme Dark Souls, a confirmé avoir été victime d'une attaque par ransomware. La société assure qu'elle enquête actuellement pour savoir si les données personnelles des joueurs sont menacées ou non.

bandai Namco piratage
Crédits : Bandai Namco

Nous en avons parlé hier dans nos colonnes. Ce mardi 12 juillet 2022, plusieurs comptes Twitter réputés spécialisés dans le piratage et dans la sécurité informatique assurait que Bandai Namco, l'éditeur d'Elden Ring et des jeux Dark Souls, a été victime d'une attaque par ransomware.

Selon ces sources, le groupe de pirates Black Cat se cache derrière cette cyberattaque. Par le passé, cette entité s'est déjà illustrée dans plusieurs attaques d'envergure, comme celle menée contre Colonial Pipelines, l'un des principaux oléoducs américains.

Jusqu'alors, Bandai Namco n'avait pas encore pris la parole sur le sujet. De fait, impossible de savoir si l'éditeur avait bel et bien été touché, si une rançon a été demandée ou non et surtout si certaines données, notamment celles des joueurs, étaient menacées ou non.

A lire également : Elden Ring – des hackers envahissent votre partie et ruinent des centaines d’heures de jeu

Bandai Namco confirme le piratage, les données des joueurs potentiellement menacées

Or, l'éditeur japonais vient de confirmer la mauvaise nouvelle. La société a admis qu'elle a été victime d'un piratage ce 3 juillet 2022, soit plus d'une semaine avant que les premiers éléments concernant cette attaque commencent à circuler sur le web et les réseaux sociaux.

Bandai Namco précise que des informations confidentielles ont été consultées sur ses serveurs. Par ailleurs, il y a “une possibilité” qu'il s'agisse de données personnelles appartenant aux joueurs. Depuis la cyberattaque, la société nippone a pris “des mesures” pour empêcher d'autres attaques. Pour l'instant, l'enquête menée par la compagnie suit toujours son cours, afin de déterminer l'étendue des dommages et de trouver les failles dans son système. Voici la déclaration publiée par l'éditeur d'Elden Ring et de la série des jeux Dark Souls :

Le 3 juillet 2022, Bandai Namco Holdings Inc. a confirmé avoir été confronté à un accès non autorisé par un tiers aux systèmes internes de plusieurs sociétés du groupe dans les régions asiatiques (à l'exclusion du Japon). Après avoir confirmé l'accès non autorisé, nous avons pris des mesures telles que le blocage de l'accès aux serveurs pour empêcher la propagation des dommages. En outre, il est possible que des informations relatives aux clients de l'activité Jouets et loisirs dans les régions asiatiques (sauf le Japon) aient été incluses dans les serveurs et les PC, et nous actuellement en train d'identifier si des données ont fuité, l'étendue des dommages, et d'en rechercher la cause”. 

L'éditeur précise qu'il travaille avec des organisations extérieures pour renforcer sa sécurité informatique.

Source : Eurogamer



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !