Les voitures électriques peuvent être rechargées dans des bornes spéciales prévues à cet effet, mais le réseau de stations est encore très peu dense. Du coup, de nombreux utilisateurs rechargent leur véhicule depuis leur domicile, prenant parfois des risques. Une association prévient de la dangerosité de la situation et demande un développement des infrastructures.

voiture électrique recharge
Crédit : Michael Movchin

Un réseau inadéquat de stations de recharge publiques force les conducteurs en possession d’une voiture électrique de prendre des risques en rechargeant leur véhicule chez eux, parfois via des moyens alternatifs dangereux, prévient l’association britannique Electrical Safety First, citée par le Guardian. Ces experts en sécurité électrique pressent ainsi le gouvernement du Royaume-Uni à développer plus de solutions en termes d’infrastructures pour les particuliers.

Voitures électriques : le réseau de bornes de recharge est insuffisant

Selon une étude menée par l’organisme, « les trois quarts des utilisateurs qui rechargent [leur voiture électrique] depuis leur domicile utilisent plusieurs rallonges branchées les unes aux autres pour atteindre leur véhicule », explique l’organisation, qui rappelle qu’un tel système est très risqué, surtout quand il pleut.

Lire aussi : Voitures électriques : des routes et places de parking leur seront bientôt exclusivement réservées

D’après les données du Département des Transports et de l’outil Zap-Map, le taux de croissance du volume de véhicules rechargeables (électriques ou hybrides) est six fois supérieur à celui des bornes de recharge publiques au Royaume-Uni au cours des cinq dernières années. Un sondage comptabilisant 1500 répondants nous apprend que pour 74% des utilisateurs, c’est le manque de recharge publiques à proximité de leur domicile qui les a amenés à utiliser des rallonges domestiques multiprises, inadaptées à une utilisation en extérieur. Pourtant, près de 90% des sondés ont admis qu’ils étaient au courant du danger, et qu’ils ont tout de même couru le risque.

Un constat qui peut aussi s’appliquer à la France. Alors que les sanctions tombent et vont continuer d’être prononcées contre les véhicules polluants et que nous sommes incités à passer à l’électrique ou à l’hybride, l’État doit aussi faire en sorte que les infrastructures existent et soient efficaces pour une bonne expérience utilisateur et convaincre les ménages de sauter le pas et s’équiper.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Model Y : la production serait avancée au premier semestre 2020

Au cours de la présentation de son nouveau SUV électrique Model Y, Tesla avait indiqué que les commandes seraient honorées à partir de fin 2020, voire même début 2021 pour l’Europe. Cependant, une source anonyme a dévoilé l’information selon laquelle l’entreprise accélère…

Model 3 : Tesla dévoile son crash test officiel en vidéo

Tesla vient de mettre en ligne une vidéo présentant les crash tests de la Model 3 réalisés dans son laboratoire dédié en Californie. Afin de s’assurer de la sécurité de ses voitures électriques, le constructeur automobile réalise en effet de nombreuses simulations en interne avant…

Audi arrête de rêver et suspend son projet de voiture volante

À l’occasion du salon international de l’automobile de Genève de 2018, Audi avait présenté un étonnant concept à mi-chemin entre une voiture électrique autonome et un drone, en association avec Italdesign et Airbus. Le constructeur automobile annonce maintenant se retirer du…

Tesla : le prix de l’Autopilot augmentera le 1er novembre

Tesla augmente (encore) le prix de l’Autopilot. Le tarif de l’option conduite entièrement autonome va en effet augmenter de 1000 $ à partir du 1er novembre 2019. Cette nouvelle augmentation est due à la mise à jour V10 du logiciel…

Tesla chute en bourse malgré des livraisons record

Tesla a annoncé avoir livré 97 000 voitures électriques au troisième trimestre de 2019, soit 2000 unités de plus qu’au trimestre précédent. L’entreprise réalise son meilleur score en termes de livraisons mais cela n’a pas empêché son action de dégringoler…