Apple donne des iPhone rootés à des hackers pour les sécuriser comme jamais

 

Rooter son iPhone est une pratique vivement déconseillée par Apple. Pour autant, la marque à la pomme n'a pas hésité à envoyer des iPhone rootés à plusieurs experts en sécurité, afin qu'ils puissent décortiquer iOS sans être gênés par les systèmes de sécurité habituels. 

iphone rooté
Crédits : Pixabay & MacRumors

En juillet 2020, Apple lance le “Apple Security Research Device Program”, un tout nouveau programme dédié à la recherche de failles de sécurité sur iOS. Comme le font déjà Google ou Microsoft, la marque à la pomme invite des experts en sécurité informatique à analyser sous toutes les coutures les terminaux Apple et le système d'exploitation, afin d'y trouver des vulnérabilités exploitables.

Bien entendu, qui dit chasse aux bugs dit récompense à la clé. La firme de Cupertino promet une enveloppe de 1,5 million de dollars pour les chercheurs les plus méritants. Cependant, ce nouveau programme n'est pas ouvert à tous. Apple a sélectionné les participants avec soin et comme nous l'apprennent nos confrères du site MacRumors, les experts vont bientôt pouvoir commencer à travailler.

À lire également : iOS – une faille permettrait de jailbreaker à vie presque tous les modèles d’iPhone

Des iPhone rootés pour faciliter le travail des experts

En effet, Apple affirme avoir envoyé les premiers smartphones de test aux chercheurs. Ces iPhone sont un peu particuliers, puisqu'ils sont tous rootés. Afin que les recherches des experts ne soient pas entravées par les dispositifs de verrouillage habituels, Apple a choisi de les désactiver.

La marque à la pomme souhaite que les chercheurs puissent installer n'importe quel outil sur ces iPhone pour tester le système d'exploitation. Les participants ont d'ailleurs accès à une documentation complète et à un forum dédié sur lesquels ils pourront échanger directement avec les ingénieurs d'Apple. Ces iPhone rootés seront prêtés pendant un an, et devront être retournés à Apple une fois ce délai dépassé. Néanmoins, les chercheurs désireux de poursuivre leurs recherches pourront demander une prolongation du prêt.

Pour rappel, Apple offrait en 2019 un million de dollars à qui réussira à pirater l'iPhone. Ce programme de chasse aux bugs était ouvert à tous (une première pour Apple), et les participants étaient invités à hacker le noyau d'iOS sans que le propriétaire de l'iPhone ait recours à la moindre interaction.

Source : MacRumors



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
iphone pliable apple commande écrans samsung
Apple travaille un iPhone pliable inspiré du Galaxy Z Flip

Un iPhone pliable est bien dans les cartons d’Apple, révèle un rapport de Bloomberg. La firme de Cupertino aurait déjà développé plusieurs prototypes similaires au Galaxy Z Flip, le smartphone à clapet pliable de Samsung. Dans la foulée, le média…

Apple 1
Apple travaille sur une coque conçue pour recharger les AirPods

Apple a déposé un brevet très intéressant qui permettrait d’embarquer directement les AirPods au sein de son téléphone. Il s’agit d’une coque qui peut accueillir les écouteurs, mais également les recharger en utilisant la batterie de l’iPhone. Pourrons-nous bientôt laisser…

iphone 12 mini pro max dévoilent conditions réelles avant précommandes
iPhone 13 : Apple réduirait la taille de l’encoche, ça se confirme

Les iPhone 13 seraient surmontés d’une encoche plus fine que celle des iPhone 12, révèle une fuite en provenance du Japon. Apple serait finalement parvenu à miniaturiser les capteurs TrueDepth nécessaires à la reconnaissance faciale Face ID. De plus, la firme…

Test iPhone 12
iPhone 12 : il est 21% plus cher à produire que l’iPhone 11

L’iPhone 12 est plus cher à produire que son prédécesseur, l’iPhone 11. D’après l’enquête réalisée par Counterpoint, Apple dépense jusqu’à 415 dollars (340 euros) pour fabriquer chaque unité, soit 87 dollars de plus que pour l’iPhone 11. Cette hausse du coût de production s’explique par…