Android : plus d’un milliard de smartphones n’ont plus de mises à jour, un paradis pour hackers !

Plus d’un milliard de smartphones et de tablettes Android sont vulnérables au piratage, révèle une étude de Wich?. D’après les estimations, deux appareils sur cinq tournent sous une version obsolète d’Android. Ils sont donc privés des mises à jour de sécurité de Google…au grand bonheur des pirates. 

android failles applications préinstallées

Un nouveau rapport de Which?, un magazine britannique dédié à la défense des consommateurs, évoque les conséquences de la fragmentation d’Android. « Plus de 40% des utilisateurs d’Android peuvent ne plus recevoir d’importantes mises à jour de sécurité, ce qui les expose potentiellement à des logiciels malveillants, aux pertes de données et à des cyberattaques » assure Which?.

42,1% des smartphones Android sont obsolètes

Sur base des chiffres officiels communiqués par Google, Wich? estime que plus d’un milliard de terminaux en circulation sont vulnérables aux pirates. Google ne déploie en effet plus de mises à jour de sécurité sur les smartphones et tablettes sous Android Nougat 7.0 (déployé en 2016) ou une version antérieure. Pourtant, 42,1 % des appareils actifs tournent encore sous Android 6.0 ou une itération plus ancienne.

Lire également : 146 failles de sécurité ont été découvertes dans des applications préinstallées

Tous les terminaux n’ayant pas pu installer Android Oreo, Android Pie ou Android 10 sont donc privés de correctifs de sécurité et de support logiciel. Les usagers se retrouvent ainsi à la merci des pirates et malwares, dont le dangereux virus Joker par exemple. Pour profiter des derniers correctifs, les usagers sont donc contraints d’investir dans un nouveau smartphone, regrette Wich?, qui n’hésite pas à parler d’obsolescence programmée.

Interrogé par Wich?, Google rejette la responsabilité sur les constructeurs Android. Comme le souligne la firme de Mountain View, les mises à jour de sécurité débarquent en temps et en heure sur les appareils de son cru, les Pixel et les Nexus. Néanmoins, les smartphones Google plus anciens sont eux aussi obsolètes et privés de correctifs. Lancé en 2016, le Pixel de première génération n’aura d’ailleurs pas droit à Android 11, la prochaine version de l’OS.

Source : Wich?



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android : 24 000 applications du Play Store mettent vos données en danger

24 000 applications Android disponibles sur le Google Play Store mettent les données de leurs utilisateurs en danger, révèle une étude de Comparitech. L’enquête a révélé la présence d’une négligence au sein de Firebase, la plateforme d’hébergements d’applications rachetée par…