Android : les sauvegardes dans le cloud sont désormais plus sécurisées que sur iPhone

Les sauvegardes cloud sur Android sont désormais plus sécurisées que celles des iPhone : Google propose désormais le chiffrement de bout à bout des sauvegardes dans le cloud des smartphones sous Android Pie. Un service que même Apple ne propose que sur une partie des données sensibles, malgré une communication orientée vers la protection de la vie privée.

securite android

Grâce à Android Pie, les sauvegardes dans le cloud sont désormais chiffrées de bout en bout : « dès Android Pie les appareils peuvent mettre à parti une nouvelle aptitude qui fait en sorte que les sauvegardes des données des applications ne puissent être qu’uniquement déchiffrées via une clé générée aléatoirement sur l’appareil du client. Cette clé de déchiffrement est chiffrée au moyen du PIN/Schéma/mot de passe de l’écran de verrouillage de l’utilisateur, qui n’est pas connu par Google. Puis tout cela est chiffré dans une puce de sécurité Titan dans nos datacenter », explique Google dans un post de blogCette puce, précise Google, est configurée pour ne révéler la clé de déchiffrement « que lorsqu’une demande correcte dérivée du mot de passe de l’utilisateur lui est présentée ».

Android rattrape son retard sur Apple en matière de chiffrement des sauvegardes

En outre, en cas d’essais trop nombreux, la puce peut en « empêcher l’accès de façon permanente ». La limite du nombre d’essais est impossible à modifier selon Google sans effacer tout ce qui se trouve sur cette puce, y compris les clés de déchiffrement. Du coup, en théorie, personne d’autre que l’utilisateur ne peut déchiffrer ces sauvegardes. En cas de demande de la justice, ou des autorités, il est tout aussi impossible de déchiffrer ces données sans l’accord du propriétaire de la sauvegarde.

En faisant cela, Google ne fait pas que rattraper son retard sur Apple qui propose déjà le chiffrement de bout à bout – il dépasse son concurrent : Apple peut en effet fournir le contenu des comptes iCloud sur demande des autorités, dans le même état dans lequel les utilisateurs peuvent le consulter. Du coup seules certaines données sont réellement chiffrées de bout en bout, comme les mots de passe ou les sauvegardes d’iPhone – à condition que l’utilisateur ait activé leur chiffrement.

Chiffrement Android : votre opérateur ne pourra plus savoir quels sites vous visitez

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…