Android : un classement dévoile les marques qui ne jouent pas le jeu des mises à jour de sécurité

Maj. le 1 mars 2018 à 12 h 17 min

Android et les mises à jour, c’est souvent une histoire compliquée. Un classement nous montre quels sont les bons et les mauvais élèves en matière de mises à jour de sécurité en fonction de plusieurs critères dont la réactivité et la durée du support logiciel. Forcément, Google s’en sort très bien avec ses Pixel. Pour les autres, c’est déjà plus compliqué. 

smartphone android

Un rapport sur les mises à jour de sécurité des principaux constructeurs de smartphones pour les mois de janvier et février 2018 est proposé sur Twitter par l’utilisateur SecurityLab. En émerge un classement construit à partir de plusieurs critères comme la rapidité à laquelle arrivent les mises à jour et la durée du support logiciel assuré.

Forcément, sur Android, c’est Google qui s’en sort le mieux en la matière. Ses smartphones Pixel bénéficient d’un excellent support logiciel sur le long-terme et constituent d’ailleurs leur principale force. Essential se démarque également et est le seul constructeur à venir concurrencer Google sur son propre terrain.

Google champion des mises à jour de sécurité sur Android

Derrière, on retrouve un tir groupé de grandes marques comme Samsung, LG, Huawei, Nokia, Sony et Blackberry. Ils sont tous beaucoup moins réactifs que Google et Essential et proposent un support logiciel moins conséquent qui ne dure pas plus de 30 mois. Et encore, ce n’est que pour certains haut de gamme de chez Samsung, Huawei et LG. Forcément, les smartphones entrée et milieu de gamme ne reçoivent pas autant d’attention.

En bas du classement, on retrouve deux poids-lourds chinois : Honor et OnePlus. Il est vrai que les deux constructeurs proposent des smartphones à l’excellent rapport qualité-prix, mais qui sont souvent abandonnés un peu tôt. Cependant, Huawei a indiqué qu’il allait faire des efforts pour les mises à jour de ses appareils Honor. Concernant OnePlus, le rapport tout de même paraît assez sévère par rapport à la réalité des faits.

HTC et Wiko font aussi partie des constructeurs ayant certaines difficultés en la matière. En ce qui concerne ce dernier, c’est assez compréhensible : il propose essentiellement des smartphones pour petits budgets. Il faut aussi prendre en compte le fait que plus les marques proposent des gammes éclatées, plus il est compliqué de proposer un suivi logiciel de qualité et sur le long-terme.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Dell : une faille de sécurité permet de pirater ses PC à distance

Un chercheur en sécurité a identifié une faille de sécurité qui touche les PC Dell et plus précisément l’application SupportAssist qui est installée par défaut sur toutes les machines du constructeur. Avec cette faille, les ordinateurs portables et de bureau…

Gare au SMS qui vide votre compte bancaire !

Un SMS frauduleux envoyé par des pirates peut vider votre compte bancaire. Une cliente en a fait les frais en voyant son compte débité de la somme de 6 000 euros. Cette opération, elle affirme ne l’avoir jamais faite. Le…

Voici le top 10 des pires mots de passe

Le top 10 des mots de passe les plus vulnérables au piratage a été dressé par une étude britannique. Pour mettre sur pied cette liste, le National cyber security centre (NCSC) s’est intéressé aux 100 000 mots de passe les plus…

Internet Explorer : Microsoft refuse de corriger une faille de sécurité critique

Internet Explorer est victime d’une nouvelle faille de sécurité critique, rapporte un chercheur en cybersécurité. Malgré les risques encourus par les utilisateurs, Microsoft refuse de proposer un correctif dans les plus brefs délais. Pour forcer la main de la firme, le chercheur a révélé l’existence de…