Maj. le 5 juin 2020 à 10 h 45 min

Plus de 25 000 applications Android disponibles sur le Play Store renferment un malware, révèle une étude de Secure-D. D’après les chercheurs, 90% des applications frauduleuses en circulation proviennent d’ailleurs de la boutique de Google. 

android malware play store

Secure-D, la firme de recherche d’Upstream contre la fraude, vient de publier une nouvelle étude concernant les malwares sur Android. Le rapport combine les chiffres de 20 pays et les données collectées auprès de 31 opérateurs mobiles. Au cours du premier trimestre de l’année 2020, les chercheurs ont identifié plus de 29 000 applications malveillantes en circulation.

C’est deux fois plus que l’an dernier (14 500). « La majorité du monde s’étant confinée à l’intérieur, des forces plus sombres ont agi pour tirer profit de la situation » explique Geoffrey Cleaves, chercheur chez Secure-D, évoquant les mesures de confinement instaurées par de nombreux pays contre le Covid-19. Confinées à domicile, de nombreuses personnes se sont en effet tournées vers Internet et les services en ligne pour se divertir.

Sur le même sujet : Ce malware Android vole votre compte Facebook, même s’il est bien protégé

90% des applications Android malveillantes sont disponibles sur le Play Store

90% des applications malveillantes identifiées étaient disponibles sur le Play Store. Concrètement, la boutique de Google héberge jusqu’à 26100 applications contenant un malware. Malheureusement, ce n’est pas une surprise. De nombreux malwares Android sont régulièrement repérés sur le Play Store. Il y a quelques semaines, un malware bancaire tentait notamment de piller les comptes des utilisateurs PayPal, la Caisse d’épargne et de la Société Générale.

60% des applications frauduleuses du Play Store sont des applis dédiées au divertissement, précise Secure-D. Le rapport prend l’exemple de SnapTube, une application permettant de télécharger des vidéos à partir de Facebook, YouTube ou de n’importe quel site. Installée par plus de 40 millions d’usagers dans le monde, l’application est à l’origine de « 70 millions de transactions frauduleuses ». SnapTube n’hésite en effet pas à facturer abusivement des services payants via la carte de crédit des utilisateurs.

Sans surprise, Secude-D a donc enregistré une augmentation de 55% des transactions frauduleuses en ligne au cours du premier trimestre par rapport à l’an dernier. Cette progression est notamment due à la résurgence des logiciels malveillants sur Android. Pour éviter les mauvaises surprises, on vous conseille d’éviter d’installer des applications méconnues en provenance du Play Store. De même, on vous invite à vous protéger grâce à un antivirus Android.

Source : Upstream



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Google Play cache un dangereux malware capable de vider votre compte en banque

Google Play cache un dangereux malware capable de vider votre compte en banque. Ce maliciel est un cheval de Troie bancaire appelé Cerberus. Les chercheurs en sécurité informatique d’Avast l’ont découvert dans un convertisseur de devises disponible en téléchargement sur le…