Android 12 ne demande plus l’accès à votre localisation pour activer le Bluetooth

 

Android 12 va mettre fin à la confusion entre Bluetooth et localisation. Depuis Android 6, les applications doivent demander la permission de collecter les données de localisation pour se connecter à des appareils à distance. La prochaine mise à jour affichera enfin une fenêtre pop-up dédiée au Bluetooth.

bluetooth wifi mode avion
Crédits : Unsplash

Le lancement d’Android 6 s’est accompagné de nouvelles fonctionnalités Bluetooth, alors en plein essor dans les foyers des utilisateurs. Afin de scanner les environs à la recherche d’appareils auxquels se connecter, les applications dédiées doivent depuis demander l’autorisation de collecter des données de localisation. Si le lien peut aujourd’hui paraître un peu flou, il était parfaitement logique à l’époque : la plupart des appareils Bluetooth se trouvaient en intérieur, et ce genre de données facilitaient la détection d’objets déjà connus du smartphone.

Mais les choses ont depuis bien changé. De nombreux appareils Bluetooth sortent désormais de la maison de leur propriétaire, et une telle demande d’autorisation apporte plus de confusion qu’autre chose. Pourquoi fournir ma position exacte à une application qui ne sert qu’à s’appairer à mon casque audio, se demandent les utilisateurs. Pour les développeurs également, le problème est bien réel, puisqu’ils doivent essuyer les commentaires négatifs de ceux qui refusent de divulguer leur localisation pour, justement, utiliser leur casque audio.

Sur le même sujet : Android 12 — voici la liste des smartphones qui auront la mise à jour

Android 12 va afficher une pop-up dédiée au Bluetooth

Heureusement, ce problème n’existera plus dans Android 12. L’année dernière déjà, Google a autorisé les applications de traçage, notamment celles du type TousAntiCovid, de scanner les appareils Bluetooth dans les environs sans demander des permissions de localisation. La prochaine mise à jour va étendre ce dispositif à l’ensemble des applications, en ajoutant un petit twist qui promet beaucoup plus de clarté.

Non seulement les applications ne demanderont plus l’accès aux données GPS, elles afficheront désormais une fenêtre pop-up dédiée au scan des appareils Bluetooth. Sur celle-ci, on pourra lire : « Autoriser l’application à trouver, se connecter et déterminer la position relative des appareils dans les environs ? ». En d’autres termes, les applications ayant recours au Bluetooth auront droit à leur propre demande d’autorisation.

Cette nouveauté s’inscrit dans la volonté de Google d’être plus transparent vis-à-vis de la collecte de données personnelles. Après le tableau de bord qui indique les utilisations exactes de ces informations par les applications, la firme fait un autre pas en avant vers la protection de la vie privée. Toutefois, le changement ne s’opérera pas lors du déploiement d’Android 12, les applications devant chacune se mettre à jour pour intégrer la nouvelle fonctionnalité.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !