Amazon met ses livreurs en danger pour livrer vos colis dans les temps

Maj. le 26 décembre 2019 à 15 h 14 min

Amazon met ses livreurs en danger pour livrer vos colis dans les temps. Un article des sites américains BuzzFeed News et ProPublica dénonce les dérives du géant du e-commerce, qui n’hésite pas à sacrifier la sécurité de ses employés sur l’autel de la rentabilité et des délais de livraison toujours plus courts.

Crédits : Todd Van Hoosear via Pixabay

 60 accidents et 13 morts au compteur. Voilà le triste bilan des chauffeurs-livreurs Amazon depuis 2015. Des chiffres dramatiques qui en disent long sur les problèmes qui rongent actuellement le géant du e-commerce. La rapidité, le respect des délais de livraison ont pris le dessus sur la sécurité depuis plusieurs années maintenant. C’est en tout cas ce que ce que dévoile un article choc, publié par les sites américains BuzzFeed News et ProPublica.

En cette période de Noël, les livreurs Amazon filent à toute vitesse à travers nos rues pour déposer nos colis à temps. Aux Etats-Unis, plus de la moitié des expéditions sont assurées par des salariés d’Amazon et non des employés postaux. La firme de Seattle a concentré des moyens colossaux pour développer son service de livraison et contrôler au maximum son circuit logistique. Avec à la clé, des délais toujours plus courts.

À lire également : Amazon – Certains y revendent ce qu’ils trouvent dans les poubelles selon une enquête

Contraints d’uriner dans des bouteilles vides

Cet article fleuve des deux sites met en lumière la pression que subissent les chauffeurs-livreurs d’Amazon, et les comportements dangereux qu’ils sont contraints d’adopter pour respecter les sacro-saints délais de livraisons. Pour construire leur enquête, les journalistes se sont basés sur des documents publics et judiciaires, des notes de service internes et des entretiens avec d’anciens et d’actuels employés d’Amazon. Ce rapport détaille les nombreuses façons dont Amazon a sacrifié la sûreté de ses employés au profit de la rentabilité, et comment ces derniers ont été forcés d’adopter des comportements dangereux pour répondre aux exigences de leur travail. Voici quelques exemples glaçants :

  • Peu de temps avant les vacances de Noël 2018, Amazon annonçait vouloir mettre en place des formations à la conduite de 5 jours pour tous les nouveaux chauffeurs-livreurs engagés par l’entreprise. Ces stages n’ont jamais été instaurés, un mémo interne précisant même qu’Amazon « n’a pas préféré mettre en place ses entraînements à la conduite car cela freinait la productivité »
  • Certains conducteurs affirment que la pression exercée par Amazon était tellement forte qu’ils ne prenaient plus de pause déjeuner, et urinaient dans des bouteilles de soda vides pour éviter de s’arrêter

À lire également : Amazon – 9 employés sont morts dans ses entrepôts depuis 2013

  • En 2013, des employés ont proposé d’instaurer des pauses d’une durée plus longue et de plafonner le nombres de colis par livraison. Cette option aurait augmenté le coût moyen de chaque colis de 4 centimes. Dave Clark, vice-président et directeur des opérations d’Amazon, a qualifié cette idée de « poubelle »
  • Rabbit, l’application GPS des chauffeurs-livreurs d’Amazon, indique l’itinéraire le plus court. Quitte à proposer des options dangereuses pour les conducteurs : chemins de terre non-adaptés, changements de direction inopinées, demi-tours incompréhensibles, etc. En octobre 2019, un chauffeur-livreur a tué un enfant à Chicago après avoir subitement changé de direction. En 2013, Joy Covey, directrice financier d’Amazon, était fauchée par un camion d’Amazon alors qu’elle faisait tranquillement du vélo sur le trottoir. Elle est morte sur le coup

Depuis le déploiement de Rabbit en 2013, l’application a connu pas moins de 500 mises à jours. Ce qui en dit long sur la fiabilité et l’efficacité du logiciel. Ce ne sont quelques exemples marquants des manquements flagrants d’Amazon. Concluons par un chiffre lourd de sens, le géant du e-commerce affirme avoir dépensé en 2018 55 millions de dollars dans « des projets pour améliorer la sécurité ». Cette somme représente 0.20% des 27,7 milliards de dollars dépensés par la compagnie dans le transport maritime de ses produits en 2018. « La sécurité est la priorité absolue d’Amazon » déclarait un porte-parole de l’entreprise aux journalistes de BuzzFeed News et ProPublica. Ces chiffres auraient tendance à prouver le contraire.

Source : BuzzFeed News



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Nvidia RTX 3070 et 3080 : découvrez leur fiche technique !

Les Nvidia RTX 3070 et 3080 se dévoilent enfin. Le site chinois Mydrivers, relayé par nos confrères du site Gizchina, ont publié la fiche technique des deux prochaines cartes graphiques du constructeur. Parmi les améliorations notables, une nouvelle architecture appelée…

Tesla va lancer une citadine électrique conçue en Chine

Tesla va lancer prochainement une citadine électrique. Elon Musk a annoncé la nouvelle lors du conférence à Shanghai au sein de la Gigafactory 3 en Chine. La marque souhaite s’inspirer de l’art chinois, selon les dires de son PDG, pour…