Amazon va espionner tous les déplacements des souris de ses employés

 

Amazon prévoit de surveiller tous les déplacements effectués par les souris des employés de son service clientèle. Le géant américain gardera aussi à l'oeil tous les mots tapés sur le clavier par ses salariés. Avec ces mesures d'espionnage, Amazon souhaite protéger les données de ses clients. 

facebook souris

Nos confrères de Motherboard sont parvenus à mettre la main sur un document interne d'Amazon. Ce document confidentiel montre que la firme de Jeff Bezos souhaite accroître sa surveillance sur les employés de son service clientèle.

Concrètement, Amazon a investi dans un logiciel de surveillance capable de surveiller les déplacements de la souris et les lettres tapées sur le clavier par ses employés. Ce logiciel a été développé par BehavioSec, une firme de sécurité informatique. “Nous envisageons une option qui inclura la capture de toutes les frappes au clavier”, détaille Amazon dans le document.

Lire également : Amazon licencie ses employés via un algorithme qui note leur travail

Amazon va espionner ses salariés pour protéger les données de ses clients

Le logiciel va générer un profil pour chaque employé en fonction de la façon dont il se sert de son clavier ou de sa souris. Si une personne tierce s'empare de l'ordinateur pour accéder à des informations confidentielles sur les clients Amazon, une alerte va prévenir l'entreprise et bloquer l'accès. “La biométrie comportementale utilise les caractéristiques du comportement humain pour authentifier les individus en fonction de la façon dont ils utilisent leurs appareils et applications, tels que les mouvements de la souris, le rythme de frappe, les gestes tactiles”, explique BehavioSec.

Pour justifier ce tour de vis, Amazon explique vouloir protéger les données de ses clients. Apparement, le géant américain a enregistré plusieurs cas de vols de données au cours des dernières années. “Nous avons une lacune en matière de sécurité car nous n'avons pas de mécanisme fiable pour vérifier que les utilisateurs sont qui ils prétendent être”, avance Amazon.

Le groupe pointe aussi du doigt le télétravail, dont la généralisation s'est accélérée depuis la pandémie. Amazon estime que le travail à domicile a augmenté le risque “d'exfiltration de données”. Le document interne évoque un cas où le colocataire d'un employé travaillant à distance s'est introduit dans la base des données des clients.

“Le maintien de la sécurité et de la confidentialité des données des clients et des employés figure parmi nos plus hautes priorités. Bien que nous ne partagions pas de détails sur les technologies que nous utilisons, nous explorons et testons continuellement de nouvelles façons de protéger les données relatives aux clients tout en respectant la vie privée de nos employés. Et nous le faisons tout en restant conformes aux lois et règlements applicables en matière de protection de la vie privée”, a réagi un porte-parole d'Amazon. Pour éviter de mettre en danger la vie privée de ses employés, le groupe assure se tourner vers des logiciels capables de rendre les données anonymes.

Source : Motherboard



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !