Amazon a détruit 2 millions de contrefaçons en 2020

 

Amazon continue de lutter activement contre la prolifération de contrefaçons sur sa marketplace. En 2020, le géant du commerce en ligne a d'ailleurs détruit plus de 2 millions de produits contrefaits. D'après Amazon, la crise sanitaire a provoqué une recrudescence des tentatives de fraudes sur sa plateforme. 

Entrepôt Amazon

Amazon l'a admis à plusieurs reprises : de nombreux vendeurs tiers proposent des produits contrefaits sur son site. Des milliers d'escrocs exploitent la marketplace pour écouler des articles contrefaits, dont des copies Lacoste, American Apparel, Adidas et Levi Strauss. Craignant que les autorités ne le tienne pour responsable des activités illégales des vendeurs tiers, Amazon s'est lancé dans une véritable guerre contre la contrefaçon.

Dans un rapport dédié, Amazon affirme avoir détruit plus de 2 millions de produits contrefaits dans le courant de l'année dernière. “Amazon a détruit ces produits pour éviter qu’ils ne soient revendus ailleurs” précise le rapport.

Amazon a supprimé 10 milliards d'annonces frauduleuses en 2020

“En 2020, Amazon a investi plus de 700 millions de dollars et employé plus de 10000 personnes pour protéger notre magasin en ligne contre la fraude” détaille la firme de Jeff Bezos. Dans le cadre de sa lutte, Amazon a déboursé 200 millions de plus qu’en 2019. Pour détecter les contrefaçons, Amazon s'appuie sur des algorithmes dopés à l'intelligence artificielle et analyse des commentaires postés par les internautes.

Grâce à ces investissements massifs, le géant américain est aussi parvenu à bloquer une importante partie des annonces frauduleuses avant qu'elle ne soient mises en ligne. 10 milliards d'annonces pour des articles contrefaits ont été supprimées avant que les internautes ne risquent de tomber dessus. Dans la même optique, Amazon a bloqué la création de 6 millions de comptes de vendeurs. “Nous avons bloqué les acteurs malveillants avant qu'ils ne puissent mettre en ligne un seul produit contrefait” se félicite Amazon.

Lire également : Amazon continue de vendre plus de 70 produits Basics très dangereux malgré les alertes

La firme assure avoir enregistré une augmentation des annonces frauduleuses à cause de la crise du Covid-19. “La pandémie a attiré de nombreux acteurs malveillants désireux de tirer profit de la situation” regrette l'entreprise. Les confinements successifs ont en effet provoqué une hausse des ventes dans le secteur du ecommerce.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !