Amazon avertit ses employés que le rush de Noël risque de les rendre suicidaires

 

Le mois de décembre est une période charnière pour Amazon, de nombreuses personnes passant commande en vue des fêtes de fin d'année. Et le géant du web craint que cela provoque des pensées suicidaires chez ses employés, apprend-on dans un e-mail interne. 

Amazon craint que ses employés aient des idées suicidaires

Le géant du web est souvent accusé d'exercer une grosse pression sur ses travailleurs. En 2019, des employés d'Amazon dénonçaient déjà des conditions de travail infernales, en particulier pendant la période charnière entre le Black Friday et Noël. C'est effectivement le moment où les commandes affluent, les entrepôts devant mettre les bouchées doubles. Les employés n'ont pas la possibilité de prendre des jours de congés et sont tenus de faire des heures supplémentaires.

Sélection, emballage, expédition…Pour assurer le coup, l'entreprise recrute d'ailleurs des travailleurs saisonniers (150 000 aux États-Unis cette année). Sur le point de s'achever, cette période stressante peut avoir des répercussions néfastes sur les employés. Et c'est Amazon lui-même qui le reconnaît dans un e-mail interne datant du 23 novembre, dévoilé par Engadget.

Lire aussi : Amazon va espionner tous les déplacements des souris de ses employés

Idées suicidaires : Amazon incite ses employés à s'exprimer

Reconnaissait qu'il était « naturel de se sentir stressé et dépassé » pendant le pic d'activité des fêtes, Amazon indique qu'il ne prend pas à la légère les idées noires de ses collaborateurs : « N'oubliez pas que votre santé mentale compte », peut-on notamment lire. L'e-mail interne poursuit : « Si vous ressentez du stress, des sentiments de dépression, d'anxiété ou des pensées suicidaires, veuillez en parler à votre responsable, à un collaborateur des ressources humaines ou à un professionnel de la santé mentale. »

Et d'exhorter les employés à utiliser les « conseillers et autres ressources gratuits et confidentiels de l'entreprise ». Comme le confie un employé à nos confrères, il est notamment possible d’appeler un numéro d'urgence dédié aux employés « si vous commencez à vous sentir suicidaire ou déprimé à cause de la charge de travail trop lourde ».

Souvent pointé du doigt, Amazon montre ici qu'il est conscient des impacts possiblement ravageurs d'une charge de travail trop intense. Et qu'il encourage ses employés à ne pas garder leurs pensées noires en eux. Ces derniers temps, le géant du e-commerce s'évertue à assouplir ses mesures. Amazon autorise notamment enfin ses employés à garder leur smartphone au travail.

Soource : Engadget 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !