Google+, Allo, Daydream, Inbox : voici les services supprimés par Google en 2019

Maj. le 6 janvier 2020 à 10 h 31 min

Chaque année, Google ferme les services les moins performants de son catalogue. En 2019, leur nombre se monte à neuf. Parmi eux, vous retrouvez Inbox, Allo, YouTube Gaming ou encore Google+, l’alternative à Facebook et Twitter.

Goolge + a fermé ce 2 avril 2019

Google est une entreprise qui compte autant de « Top » que de « Flop ». Évidemment, l’histoire ne retiendra que les Top, comme Android, Chrome ou encore Google Search. Rares sont ceux qui se souviennent de ceux qui ont été fermés. Fermés parce que redondants. Fermés parce que dépassés. Ou fermés parce que trop peu utilisés par les Internautes.

Cette année, la liste des fermetures est longue. Très longue. Recensée par le site contributif « Killed by Google », elle ne compte pas moins d’une trentaine d’entrée pour 2019. C’est pratiquement deux fois plus qu’en 2018. Parmi les services et applications enterrés cette année, vous retrouvez quelques grands noms, mais aussi des projets moins ambitieux et des fonctionnalités précises précédemment intégrées à des plates-formes plus importantes.

Parmi les services fermés en 2019, vous retrouvez bien sûr Google+. Moitié réseau social, moitié plate-forme de microblogging, Google+ a toujours été qualifié de « ville fantôme », tant le nombre de ses utilisateurs était restreint. Après huit années de bons et loyaux services, Google a décidé de débrancher les serveurs, cassant par la même occasion toutes les connexions à des sites tiers qui utilisaient Google+ pour faciliter la création d’un nouveau compte (comme ce que propose Facebook par exemple). Ce qui n’a pas manqué de causer quelques inquiétudes.

Allo, Inbox, Trips, Daydream…

Autre disparition importante, celle de Google Allo. Censé devenir une alternative à WhatsApp, iMessage et Hangouts, Allo a été présenté en même temps que Duo en 2016. Arrivé sur les smartphones avec Android Nougat, Allo a été abandonné en faveur de l’application Google Messages qui devrait hériter de certaines fonctions avancées. Autre application de messagerie supprimée cette année : Inbox. Bac à sable du mailing, Inbox était une belle expérimentation, avec de vraies nouvelles idées. Celles-ci ont été réintégrées à Gmail.

Côté vidéo et streaming, vous retrouvez dans la liste des disparus YouTube Gaming et Chromecast Audio. Le premier était un concurrent de Twitch que Google souhaitait acquérir (mais qui a finalement abouti dans le giron d’Amazon). YouTube Gaming a été abandonné, Google préférant lancer un service de jeu en streaming, Stadia. Chromecast Audio était censé être une version moins chère de Chromecast et compatible uniquement avec des flux audio. Un usage extrêmement limité. Notez aussi que Google a abandonné cette année la version 3DS de YouTube.

Google a aussi supprimé Google Trips cette année. Cette application était très intéressante, parce qu’elle permettait d’organiser un voyage de bout en bout, avec enregistrement des réservations (transports, restaurants, visites) et cartes de navigation interactive. En outre, cette application fonctionnait hors connexion, pour les voyages à l’étranger où Internet n’est pas forcément accessible.

Autre application fermée de voyage, mais virtuelle cette fois-ci : Daydream. Lors du lancement de Nougat, Google expliquait que Daydream représentait les fondations de sa stratégie dans la réalité virtuelle. Dès lors, tous les smartphones haut de gamme se devaient d’être compatible Daydream. Cependant, trois ans plus tard, la réalité virtuelle n’a pas pris comme les études l’espéraient. Google Jump, solution de production de films en réalité virtuelle (ou à 360°), a elle aussi été fermée en 2019, certainement pour des raisons assez proches.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Comment éviter les spoilers de Star Wars 9 : L’Ascension de Skywalker

Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker sort en salle. Et en attendant de l’avoir vu, voici toutes les astuces pour éviter les spoilers. Et si vous n’avez pas le temps de vous y rendre aujourd’hui, vous allez heureusement pouvoir éviter les spoilers grâce à une extension Chrome du nom de Force Block et grâce à quelques astuces pour Facebook, Twitter et YouTube.. Après tout ce serait dommage de gâcher votre plaisir en sachant tout avant d’aller voir le film.