Les trottinettes électriques en libre-service sont interdites aux mineurs à Lyon

 

Vous ne pourrez plus utiliser une trottinette électrique en libre-service si vous habitez à Lyon et que vous êtes mineurs. Cette décision coup de point de la préfecture est en une première en France. Dorénavant, il faudra présenter un justificatif d’identité lors des contrôles pour prouver que l’on a plus de 18 ans.

dijon trottinettes
Crédits : Unsplash

Depuis leur démocratisation dans nos villes, les trottinettes soulèvent de nombreuses questions et inquiétudes vis-à-vis de la sécurité de leurs usagers et des piétons. Aussi, les mairies n’ont pas tardé à réagir en appliquant diverses restrictions. À Paris notamment, la vitesse est désormais limitée à 10 km/h dans toute l’agglomération. Malheureusement, cela ne suffit pas toujours à éviter les accidents.

Le 22 août dernier, deux adolescents lyonnais de 15 à 17 ans ont ainsi perdu la vie après un grave accident. Secoués par l’événement, les habitants ont ainsi demandé une législation plus sévère à la préfecture, qui s’est aussitôt appliquée. À compter d’aujourd’hui, les mineurs n’ont plus le droit d’utiliser une trottinette électrique en libre-service dans le chef-lieu du Rhône.

Sur le même sujet — Trottinettes électriques : les femmes sont moins nombreuses à les utiliser, voici pourquoi

À Lyon, bientôt des contrôles d’identité pour utiliser une trottinette électrique

Désormais, les utilisateurs de Dott et Tier, deux opérateurs présents à Lyon, devront présenter un justificatif d’identité lors de leur inscription. Les utilisateurs déjà enregistrés devront également passer cette étape. « La Ville de Lyon a demandé aux deux opérateurs de rendre obligatoire la confirmation de majorité sur leur application en scannant leur pièce d’identité, et ce pour tous les usages (nouveaux ou existants) », explique la mairie.

De son côté, Valentin Lungenstrass, adjoint chargé des mobilités à la mairie, a précisé sur Twitter qu’un appel d’offres va bientôt être lancé. L’objectif est de recruter deux nouveaux opérateurs, qui devront bien sûr respecter les récentes réglementations et qui seront sélectionnés selon 4 critères : la durabilité des engins, la sécurité des usagers, l’accessibilité du service et le report modal et l’intermodalité.

Rappelons enfin que les mineurs peuvent toujours acheter leur propre trottinette électrique, à condition d’être âgés d’au moins 12 ans. Pendant ce temps, le Sénat réfléchit à une nouvelle loi imposant l’immatriculation de tous les véhicules urbains dépassant les 15 km/h.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !