5G : Orange et Huawei en France, c’est terminé !

 

Orange et Huawei ne vont plus collaborer en France. Les autorités françaises viennent de rejeter la demande de l'opérateur de s'appuyer sur les équipements Huawei pour développer son réseau 5G. Tout comme Free, Orange va se tourner vers les installations de Nokia et Ericsson. 

orange huawei 5g
Crédits : Pixabay

Orange comptait lui aussi sur les infrastructures de Huawei pour développer son réseau 5G. En effet, l'opérateur français espérait pouvoir s'appuyer sur les équipements du constructeur chinois pour déployer la 5G à Mayotte et sur l'île de la Réunion. Hors de question pour l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'informations (l'ANSSI).

Une décision regrettable pour Orange

La président d'Orange France, Fabienne Dulac, regrette évidemment cette décision des autorités françaises, qui met à un terme à des années de collaboration avec l'entreprise chinoise : “Cela nous paraît excessif car nous avons une longue histoire avec Huawei à la Réunion et à Mayotte, et il nous faudra donc remplacer tous nos équipements sur ces territoires”, affirme-t-elle.

En effet, les réseaux 3G et 4G de ces DOM-TOM sont entièrement fondés sur des équipements Huawei. Bien entendu, la décision de l'ANSSI s'applique à l'ensemble du territoire français, contraignant Orange à se tourner vers Nokia et Ericsson pour développer son réseau 5G en France. Free s'est également vu refusé l'autorisation de collaborer avec Huawei.

Si Orange ne peut pas bénéficier des équipements Huawei en France, l'opérateur français compte bien les utiliser dans d'autres pays. C'est le cas par exemple en Espagne, où 50% du réseau 5G d'Orange sont composés d'antennes estampillées Huawei, tandis que le reste se base sur des infrastructures de ZTE (45%) et Ericsson (5%).

À lire également : 5G – Orange estime que la France a pris un peu de retard

Le PDG d'Orange tacle les écologistes français

Pour rappel, le PDG d'Orange Stéphane Richard a fait une sortie remarquée au micro de France Inter ce lundi 21 septembre 2020. Le patron d'Orange a sévèrement taclé les écologistes français, et les blâment de vouloir à tout prix empêcher le déploiement de la 5G. “Quand on dit “les écolos n'aiment pas la 5G”, ce n'est pas vrai : les écolos californiens ou scandinaves aiment la 5G, ce sont certains écolos français qui ont un problème avec la 5G !”, assénait le PDG.

Ce commentaire sonne comme une réponse cinglante à la demande de 70 élus écologistes et de gauche d'organiser un moratoire sur le réseau 5G. Ces politiques souhaitent décaler les enchères pour les attributions des fréquences 5G à l'été 2021, afin de réaliser d'autres études sur les risques sanitaires et environnementaux de la 5G.

Source : Ouest France



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !