5G : l’aviation américaine craint “une crise catastrophique”

 

Les dirigeants d'une dizaine de compagnies aériennes mettent en garde les autorités contre “une crise catastrophique” de l'aviation. En cause, le déploiement de la 5G en bande C qui pourrait interférer avec les instruments de navigation des avions de ligne, comme les radioaltimètres. Ces cadres de l'aviation américaine appellent à la suspension de ce déploiement.

avions 5g lettre
Crédits : Unsplash

Nous en avons déjà parlé dans nos colonnes. Comme vous le savez peut-être, cela fait plusieurs mois que la FAA, l'agence fédérale américaine de réglementation de l'aviation civile, s'inquiète des effets potentiels de la 5G en bande C sur les instruments de navigation des avions de ligne.

Ainsi, ces interférences pourraient créer des retards sur des dizaines de milliers de vols, tandis qu'elles pourraient également empêcher des milliers d'appareils d'atterrir en cas de mauvaise visibilité. En effet, la FAA assure que les antennes 5G installées à proximité des tours de contrôle peuvent perturber le bon fonctionnement des altimètres.

Dans la foulée, Airbus et Boeing ont fait part d'inquiétudes similaires dans une lettre adressée au ministère américain des Transports. Les deux compagnies ont appelé elles aussi au report du déploiement de la nouvelle génération de réseau mobile. Résultat de cette mobilisation, un accord est conclu avec AT&T et Verizon pour retarder de deux semaines le déploiement de la 5G bande C autour de certains aéroports cruciaux et pour appliquer des mesures d'atténuation.

L'aviation américaine tire la sonnette d'alarme

Seulement, ce délai est visiblement trop court aux yeux des compagnies aériennes pour s'assurer qu'il n'y aura pas de perturbations importantes. Dans un courrier adressé directement au directeur du Conseil économique nationale de la Maison Blanche Brian Deese, au secrétaire d'État aux Transports Pete Buttigieg, à l'administrateur de la FAA Steve Dickson et à la présidente de la Commission fédérale des Communications (FCC) Jessica Rosenworcel, les dirigeants de 10 compagnies aériennes mettent en garde les autorités contre une “crise catastrophique de l'aviation”.

Selon eux, l'introduction de la 5G à proximité des aéroports pourrait provoquer un “arrêt du commerce américain” en raison de l'immobilisation éventuelle d'un nombre importants d'avions. “Une intervention immédiate est nécessaire pour empêcher une importante perturbation opérationnelle pour les passagers, les transporteurs, les chaînes d'approvisionnement et la livraison de fournitures médicales essentielles”, écrivent ces cadres à deux jours seulement de l'entrée en service de la 5G bande C.

Ils poursuivent : “Sur une journée comme hier (ce dimanche 16 janvier 2022), plus de 1100 vols et 100 000 passagers seraient sujets à des annulations, détours ou retards”, assurent les patrons d'American Airlines, Delta Airlines, United Airlines ou encore des divisions aériennes d'UPS et FedEx. Face aux risques encourus, ces responsables de l'aviation américaine réclament une pause dans le déploiement de la 5G.

Une pause dans le déploiement de la 5G

Compte tenu du faible temps restant et de l'importance de cette calamité économique complètement inévitable, nous demandons respectueusement que vous souteniez et preniez toutes les actions nécessaires pour que la 5G soit déployée à l'exception de quand les tours sont trop proches des tarmacs des aéroports”, exigent-ils.

Par ailleurs, ils tiennent à faire savoir aux autorités précédemment citées que s'il y a des restrictions de vol, elles ne se limiteront pas aux mauvaises conditions météorologiques (en référence aux altimètres). “De nombreux systèmes de sécurité modernes des avions seront jugés inutilisables, ce qui entraînera un problème bien plus important que ce que nous savions. Les constructeurs d'avions nous ont informés qu'une grande partie de la flotte en service pourrait devoir être définitivement clouée au sol”. La veille de la publication de cette lettre, la FAA a déclaré qu'elle avait autorisé environ 45% des avions commerciaux américains à effectuer des atterrissages à faible visibilité dans de nombreux aéroports où la bande C de la 5G sera déployée à partir de mercredi.

Source : The Guardian



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !