5G : Huawei menace de revenir aux Etats-Unis grâce à un vide juridique

 

Les opérateurs dans les zones rurales des Etats-Unis peuvent en l'état techniquement acheter des équipements 5G Huawei du moment où ils n'utilisent pas de financement fédéral. Une situation que la FCC – l'équivalent américain de l'Arcep – compte bien résoudre. 

Huawei 5G

Déployer la 5G dans un pays grand comme les Etats-Unis est déjà en soit un défi gigantesquele faire en se passant de Huawei, leader sur ce type d'équipements, l'est encore plus. En interdisant les équipements Huawei et ZTE dans le réseau 5G américain, l'administration Trump avait un temps hésité à laisser les opérateurs acheter ces équipements quand même pour faciliter le déploiement du réseau dans les zones peu denses et peu rémunératrices.

Un fonds, le Universal Service Funds (USF), avait été mis en place au niveau fédéral pour les aider à acheter des équipements. Puis, l'année dernière, la FCC a interdit aux opérateurs d'utiliser les équipements Huawei et ZTE, tout en leur intimant de dresser l'inventaire des équipements déjà installés et de les remplacer. Les élus avaient alors accordé 1,9 millions de dollars pour retirer ces équipements – le USF dispose lui toujours d'une enveloppe de 8,3 milliards de dollars.

5G Huawei : la FCC veut combler au plus vite ce vide juridique

Or comme le rapporte PhoneArena, un vide juridique permet aux opérateurs américains d'acheter des équipements Huawei et ZTE quand même – du moment où ils ne les financent pas avec des deniers fédéraux. Une situation que Brendan Carr, l'un des commissaires Républicains de la FCC, nommé sous Trump, qualifie de “vide juridique béant” “cela n'a pas de sens d'autoriser les mêmes équipements à l'achat et les insérer dans notre réseau de communication dès lors que l'argent fédéral n'est pas impliqué”.

Et une fois n'est pas coutume, la présidente actuelle de la FCC, la démocrate Jessica Rosenworcel ne trouve rien à redire à la position du commissaire républicain. Elle explique avoir “longtemps défendu une réforme du processus d'autorisation des équipements pour mieux s'assurer de la sécurité des nouveaux équipements réseau” tout en ajoutant être “ravie du soutien croissant autour de cette idée – la FCC est en ce moment même en train d'adresser nombre de problèmes soulevés par le commissaire Carr”. 

Huawei a choisi de réagir par communiqué de presse. La firme estime que “renforcer l'évaluation de la FCC et le processus de validation dans le but d'interdire des équipements qui sont déjà accrédités par la FCC est une erreur coûteuse pour les entreprises américaines” tout en ajoutant que les mesures déjà en place sont “discriminantes et ne feront rien pour protéger l'intégrité des réseaux de communications américains ou chaînes d'approvisionnement”.

Lire également : Huawei espère toujours battre Samsung et devenir numéro 1 du smartphone

Au-delà des mots, la firme est impuissante. Pour protester contre l'exclusion de ses équipements du marché américain Huawei avait bien tenté de saisir la justice, avant de se voir débouter de sa demande. Un juge fédéral a en effet estimé que Huawei ne disposait pas de base légale suffisante pour porter plainte.

Source : PhoneArena



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
  • huawei mate x2 2
    Huawei va lancer 3 smartphones pliables pas chers en 2021

    Huawei va lancer un trio de smartphones pliables à prix abordable dans le courant de l’année 2021, révèle un rapport de Digitimes. Bien décidé à rivaliser avec Samsung et Xiaomi, le groupe chinois annoncerait les trois smartphones avec écran pliable…

  • huawei p50
    Huawei P50 : des photos volées confirment le design de l’appareil photo

    Le Huawei P50 continue de se dévoiler. Quelques semaines avant l’annonce officielle, des photos volées montrant des coques de protection destinées au smartphone sont apparues sur les réseaux sociaux chinois. Ces protections se distinguent par une large découpe pour l’appareil…

  • huawei
    Huawei est accusé d’avoir espionné les abonnés d’un opérateur aux Pays-Bas

    Huawei est une nouvelle fois accusé d’espionnage. D’après un quotidien néerlandais, le groupe chinois a espionné les données des 6,5 millions d’abonnés de l’opérateur KPN pendant plusieurs années. Pire, l’équipementier aurait aussi eu accès aux conversations de l’ancien premier ministre…

  • 6g concept
    Huawei compte lancer la 6G en 2030

    Huawei vient d’annoncer en marge d’une conférence dédié aux analyste à Shenzhen (Chine) son intention de lancer la technologie 6G à l’horizon 2030. Un papier blanc sera prochainement publié pour détailler les caractéristiques de cette nouvelle génération de réseaux sans…

  • huawei penurie composants
    Huawei accuse les États-Unis d’être responsables de la pénurie de puces

    Huawei accuse les États-Unis d’être responsables de la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Pour le constructeur chinois, le gouvernement américain a fortement perturbé les chaînes d’approvisionnement avec les sanctions commerciales décrétées contre de nombreuses entreprises. Comme vous le savez probablement, une…

  • huawei mate 40 pro roi dxomark photo selfies
    Huawei n’inclura plus de chargeur dans la boîte des Mate 40, comme Apple et Samsung

    Huawei n’inclura plus de chargeur secteur dans la boîte de ses smartphones, dont les Mate 40. En miroir d’Apple et de Samsung, le constructeur chinois proposera l’accessoire séparément. Par contre, Huawei va déduire le coût du chargeur secteur du prix de…

  • harmonyos
    HarmonyOS 2.0, 3.0 : voici les smartphones compatibles et comment rejoindre la bêta

    Huawei a lancé la première bêta de HarmonyOS 2.0 son alternative à Android en décembre 2020 suivi de HarmonyOS 3.0 en beta fermée en mars 2021. Seule une poignée de modèles de smartphones et tablettes très récents sont pour l’heure…

  • huawei p30 pro
    HarmonyOS : le Huawei P30 Pro serait l’un des premiers à recevoir la mise à jour

    Le P30 Pro ferait partie des smartphones prioritaires pour la mise à jour HarmonyOS. Une capture issue de l’application HiSuite montre que Huawei est bel et bien en train de tester le nouveau système d’exploitation sur ce modèle.  Huawei a…

  • appgallery malware joker
    AppGallery : l’un des pires malwares envahit le store de Huawei

    L’AppGallery, la boutique d’applications de Huawei, se retrouve à son tour victime des malwares Android. D’après les chercheurs en sécurité informatique de Doctor Web, plusieurs applications disponibles sur le store ont été infectées par des maliciels de la famille Android.Joker,…

  • harmonyos huawei objectif
    HarmonyOS fonctionnera sur 300 millions d’appareils cette année, Huawei en est certain

    HarmonyOS sera lancée en avril 2021 sur les smartphones. Une fois cette étape franchie, Huawei s’est fixé comme objectif d’équiper pas moins de 300 millions d’appareils d’ici la fin d’année 2021 avec son nouveau système d’exploitation. Alors que la bêta…