WhatsApp assure « collecter peu de données » partagées illégalement à Facebook

WhatsApp répond à la CNIL, qui l’a mis en demeure et l’accuse de partager illégalement des données personnelles de ses utilisateurs à Facebook, qui l’a racheté en 2014. L’application a déclaré que « la vie privée est quelque chose de très important » pour elle et a assuré vouloir travailler avec la CNIL sur le sujet. WhatsApp rappelle aussi pour faire bonne figure que tous les messages sont cryptés.

whatsapp cnil facebook

Mis en demeure par la CNIL ce 18 décembre 2017, WhatsApp réplique face aux accusations de l’institution. « La vie privée est quelque chose de très important pour WhatsApp, c’est la raison pour laquelle nous collectons très peu de données, en cryptant chaque message », a déclaré un porte-parole de l’application dans des propos rapportés par l’AFP.

WhatsApp transfère peu de données à Facebook

Dans sa mise en demeure adressée à Whatsapp, la CNIL regrettait justement que des données telles que nos numéros de téléphone et nos habitudes d’utilisation sont transmises sans l’accord de l’utilisateur à Facebook, qui a racheté la messagerie instantanée en 2014. La CNIL a estimé que WhatsApp « ne dispose pas d’une base légale pour les traitements mis en œuvre » et lui a donné un mois pour se mettre en conformité et demander l’autorisation aux dix millions d’utilisateurs français pour le transfert de leurs données.

« Nous continuerons à travailler avec la CNIL pour nous assurer que les utilisateurs comprennent quelles informations nous collectons et comment nous les collectons », a communiqué WhatsApp. On peut donc penser que les changements seront opérés dans le délai imparti. Dans sa mise en demeure, la CNIL regrettait que « Facebook ait extrêmement mal coopéré » dans cette affaire, refusant de lui fournir des échantillons de données. L’avertissement a semble-t-il porté ses fruits.

Pour rappel, WhatsApp a déployé une mise à jour début décembre 2017 avec plusieurs nouveautés pour son application. Alors que les utilisateurs qui n’ont pas encore accès à l’option permettant d’enregistrer des messages vocaux sans maintenir votre doigt appuyé l’attendent avec impatience.

Réagissez à cet article !
  • JaimePasApple

    Hypocrisie classique de ces entreprises, nous ne collectons pas les messages/informations, seulement les méta données et je sais d’expérience que celles ci sont bien souvent tout aussi révélatrices sur l’utilisateur d’un service voire plus.

    • Blayaux

      En même temps qui peut encore croire qu’en utilisant au quotidien les applications comme facebook, messenger, whatsapp on serait à l’abris d’une collecte massive de données. Microsoft le fait en toute impunité

      • JaimePasApple

        Je n’ai aucun doute là dessus.
        Et cette collecte remonte jusqu’à la NSA qui y a directement accès.

        En 2013, lors de la révélation des écoutes pratiquées par la NSA et ses alliés par Edward Snowden, il a été démontré que Microsoft fut la toute première entreprise américaine à se soumettre à la NSA en 2007 sans même chercher à s’y opposer.

        • Markus

          Pire, MS ne les « donnait pas » mais les monnayait volontiers, grave déchéance liée à une situation de monopole globale éhontée.

  • Markus

    C’est la même chose que Google. Les données sont cryptées lors de leur émission et durant leur transfert mais plus à l’arrivée sur leurs serveurs où leur contenus sont exploités, de même que pour l’émissaire et le destinataire. Leur business est fondé sur l’analyse et l’exploitation puis revente des données compilées. Une enquête gratuite à grande échelle hautement inquisitrice.
    A quand la divulgation de données privatives / personnelles à des tiers qui moyennement finances en feront la demande, si ce n’est déjà le cas ?

    • joe2x

      L’arguments que les données sont chiffrées, c’est du vent. C’est eux qui chiffrent et déchiffrent les messages. Rien ne les empêchent de récupérer les info en claire. Je ne comprends pas leurs arguments.

      • Markus

        Ben l’argument se veut rassurant pour les néophytes qui pensent que rien ne transparaît de leurs échanges.

  • Grabo20

    CHIFFRÉES

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Facebook : une enceinte connectée avec écran tactile 15″ disponible dès mi-2018

Facebook va commercialiser une enceinte connectée avec écran tactile 15″ dès mi-2018. Cet été, Portal entrera officiellement sur le marché mondial des haut-parleurs intelligents. De quoi concurrencer sérieusement Google Home, Alexa et HomePod, car l’enceinte connectée de Facebook proposera un grand écran…

Messenger Kids : Facebook déploie son application controversée sur Android

Messenger Kids, l’application controversée de Facebook, arrive ce jeudi 15 février sur Android. L’application pour les enfants de moins de 13 ans était jusqu’ici disponible uniquement sur iOS aux Etats-Unis. Malgré la demande de plusieurs experts en santé infantile, qui souhaitaient…