Test du Pocophone F1 by Xiaomi : l’impossible devient possible

test pocophone f1 review

Maj. le 7 septembre 2018 à 18 h 50 min

Le Pocophone F1 débarque en France et en Europe. Le premier smartphone de la nouvelle marque de Xiaomi a été annoncé en grande pompe au Palais de Tokyo à Paris. Le pari de Pocophone : proposer un smartphone au rapport qualité-prix imbattable. Commercialisé à 329 euros pour son lancement, le Pocophone F1 brille par sa fiche technique digne des meilleurs smartphones du marché. Mais qu’en est-il au quotidien ? Réponse dans notre test complet.

test pocophone f1

Jusqu’où les constructeurs chinois iront-ils ? Après OnePlus et Honor, Xiaomi part à l’assaut des consommateurs français et européens. Le constructeur, déjà bien connu pour ses smartphones au rapport qualité-prix incomparable, lance une nouvelle marque : Pocophone (Poco en Inde). Son tout premier smartphone, le Pocophone F1, détonne. Si son design est loin de correspondre aux standards des modèles les plus onéreux, le Pocophone F1 renferme le meilleur de la technologie actuelle: processeur Snapdragon 845, système de refroidissement liquide, 6 GB de RAM, batterie de 4000 mAh et double capteur photo.

La promesse de Pocophone est simple : proposer le meilleur de ce dont vous avez besoin, se délester du superflu. Une façon pour le constructeur de réduire ses coûts et de proposer un Pocophone F1 au tarif imbattable : 329 euros en France pour son lancement (après ODR de 30€). Si sur le papier la proposition est alléchante, qu’en est-il dans les faits ? Le Pocophone F1 est-il le flagship killer des flagship killers ? Nous avons eu la chance de l’utiliser pendant quelques jours. Voici notre test complet !

Notre prise en main du Pocophone F1 en vidéo

Fiche technique du Pocophone F1

 Pocophone F1OnePlus 6
Dimensions155.5 x 75.3 x 8.8 mm155.7 x 75.35 x 7.75 mm
Poids180 g177 g
Ecran6,18 pouces IPS LCD6,28 pouces OLED
Définition2246 x 1080 pixels2280 x 1080 pixels
PhotoAvant : 20 MP
Arrière : 12 MP f/1.9 + 5 MP
Avant : 20 MP et 1 f/2.0 / Arrière : double capteur 20 et 16 MP f/1.7
OSAndroid 8.1 + MIUI 9.6Android Oreo 8.1
Mémoire interne64/128/256 Go64/128/256 Go
MicroSDOuiNon
ConnectivitéUSB Type-C, Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac 2.4/5 GHz, Bluetooth 5.0 LEUSB type C
NFC, 2×2 MIMO WiFi 802.11 a/b/g/n/ac 2.4/5 GHz, bluetooth 5.0, Dirac HD Sound
NFCNonOui
SoCSnapdragon 845Snapdragon 845
RAM6/8Go6/8Go
Capteur d'empreintes / reconnaissance facialeOui / OuiOui / Oui
Résistance à l'eauNonOui
Batterie4000 mAh3300 mAh
Port de chargeUSB Type-CUSB Type-C
Recharge rapideQuick Charge 3.0Dash Charge V2
Recharge Qi sans filNonNon
ColorisNoir, Bleu, Rouge, édition kevlarNoir (brillant ou mat), Blanc, Rouge
Prix329€519€

Design

Le Pocophone F1 ne brille pas par son design. Ni verre, ni métal, le smartphone est en polycarbonate (un plastique ultra-solide). Mal parti ? Pas tant que cela. Pocophone explique que le design ne figure pas parmi les principaux critères de choix des consommateurs. Surtout, selon le chef produit, quasiment tous les utilisateurs habillent leur smartphone d’une coque de protection. Il déclarait pendant la conférence de présentation :

Pourquoi avoir un smartphone en verre ou en métal si c’est pour le recouvrir d’une coque en plastique ? On a alors un smartphone en verre fragile, dans une coque fragile.

test pocophone f1 design

En réalité il s’agit certainement d’un moyen de contenir les coûts. Sinon pourquoi la boîte du smartphone contiendrait-elle une… coque de protection ? Le choix du plastique est discutable en 2018, mais le Pocophone F1 a il est vrai le mérite d’être robustes. 7 couches de protection ont été juxtaposées. Cela ne l’empêche pas d’être léger et agréable en mains. Néanmoins, il est très grand (écran de 6,18 pouces) et nous contraint à une utilisation à deux mains.

L’ensemble est sobre et minimaliste. Le double capteur photo au dos est placé en haut, au centre, à la verticale. Juste en dessous, le lecteur d’empreintes. Il tombe parfaitement sous le doigt et se situe dans une zone légèrement creusée du socle « appareil photo/lecteur d’empreintes ». Au toucher, on a l’impression d’effleurer du verre.

En bas la mention « Pocophone » est discrète. Au delà de ces éléments, rien d’autre ne figure sur le dos du smartphone. Les touches on/off et de volumes sont placées sur la bordure droite. A l’opposé le constructeur a intégré le slot SIM/microSD. Port USB-C et haut-parleurs sont réunis sur la tranche inférieure. Le port jack 3.5mm est placé de l’autre côté.

test pocophone f1 design details

test pocophone f1 jack

A l’avant, le Pocophone F1 est habillé d’un écran de 6,18 pouces au format 18,7:9. L’encoche est donc assez imposante mais renferme un haut-parleur pour l’audio en stéréo et tous les capteurs nécessaires à la capture photo et la reconnaissance faciale.

test pocophone f1 encoche

Les bordures sont assez épaisses, plus particulièrement au niveau du menton, vraiment prédominant. Sur un smartphone à ce prix, ce sont des finitions auxquelles on attache moins d’importance. Dans l’ensemble le Pocophone F1 est plutôt équilibré même s’il reste un smartphone au design sans saveur. Le plastique nous replonge quelques années en arrière. Mais la marque a dû faire des choix, et le design n’en faisait clairement pas partie.

Ecran du Pocophone F1

Le Pocophone F1 est équipé d’un écran IPS LCD de 6,18 pouces au format 18,7:9 avec définition Full HD+ (2448 x 1080 pixels). Une encoche (plutôt large) est donc de la partie. L’écran du Pocophone F1 n’est pas, comme son design, son principal atout. Si les couleurs sont plutôt équilibrées et les contrastes maîtrisés, le manque de luminosité est flagrant.

test pocophone f1 ecran

En intérieur et lorsque la lumière est neutre, l’écran est très confortable. Mais dès lors que l’on utilise le smartphone en extérieur, l’expérience devient bien moins agréable. En plein soleil, la dalle se transforme en miroir, il est alors quasiment impossible de voir ce qu’affiche l’écran. Les angles de vision ne sont pas très bons non plus. Sans être mauvais, l’écran du Pocophone F1 contraste avec son niveau d’excellence global.

Performances

Sous le capot, le Pocophone F1 est une petite bombe : processeur Snapdragon 845, GPU Adreno 630, 6 Go de RAM et 64 Go minimum de mémoire interne. Afin d’assurer de bonnes performances sur la durée, la marque a intégré un système de refroidissement liquide du processeur baptisé LiquidCool.

test pocophone f1 performances

Pocophone avait fièrement diffusé plusieurs benchmarks du F1 face à la concurrence. Les chiffres en faisaient l’un des smartphones les plus puissants du marché. Les résultats de nos benchmarks sont sensiblement similaires. Sans surprise le Snapdragon 845 et les 6 GB de RAM font du Pocophone F1 une vraie petite bombe. C’est l’un des smartphones les plus puissants du marché actuellement.

test pocophone f1 benchmarks

Dans tous les usages, le F1 répond parfaitement à nos requêtes sans sourciller. Aucun lag, aucun ralentissement, aucun crash. Jamais les animations et la réactivité nous ont paru aussi rapides. Même le OnePlus 6 a du souci à se faire. Le multitâche est parfaitement géré, les applications les plus lourdes tournent parfaitement. Pour un usage quotidien intensif, le Pocophone F1 assure.

Les joueurs seront ravis d’apprendre que le smartphone tient parfaitement la route. Le GPU Adreno 630 assure une qualité graphique exemplaire. Jouer à des jeux très gourmands comme PUBG ou Fortnite est un vrai plaisir. Tout est fluide, beau et réactif. Pocophone promettait un smartphone axé sur les performances, le pari est réussi. Du jamais vu sur un smartphone à ce prix.

Pocophone F1 vs Honor Play vs OnePlus 6 : notre speedtest

Pocophone F1 : autonomie

Un smartphone performant c’est bien, à conditions qu’il soit endurant. Bonne nouvelle, le Pocophone F1 est un marathonien. La promesse de la marque : 8 heures d’autonomie en jeu, 16 heures en vidéo, 146 heures en audio et près de 31 heures en appels. Le pari est-il tenu ? Oui ! Avec sa batterie de 4000 mAh (comment est-ce possible dans ce format ?) le smartphone pourra être utilisé pendant une journée et demie (utilisateurs intensifs) à deux jours (usages standards). Il est tout simplement l’un des smartphones les plus endurants du marché.

test pocophone f1 autonomie

La recharge rapide Quick Charge 3.0 promet un regain rapide d’autonomie. Dans les faits, la recharge n’est pas la plus rapide que l’on ait pu tester. Comptez 35% d’autonomie en plus en 30 minutes de recharge. A titre de comparaison un OnePlus 6 atteint les 50% en 20 minutes. Certes la batterie du OnePlus 6 est plus petite. Mais à l’usage, il suffit de 20 minutes de recharge au OnePlus 6 pour tenir une journée. Le Pocophone F1, lui, a besoin de plus de temps pour atteindre cette journée d’autonomie.

Interface

Pocophone a révisé ses classiques : pour offrir une expérience optimale, un bon matériel ne suffit pas. La marque a donc développé une interface Android qui lui est propre. Basée sur MIUI 9.6, elle-même basée sur Android 8.1 Oreo, la surcouche MIUI for Poco est très réussie. Le constructeur reprend le meilleur de MIUI et d’Android Stock. Résultat : l’interface du Pocophone F1 est clairement inspirée d’Oxygen OS, l’interface des smartphones OnePlus. L’objectif est bien évidemment d’attirer les utilisateurs amateurs d’Android dans sa version la plus pure.

test pocophone f1 interface

Elément le plus distinctif : le Poco Launcher. Ce launcher est particulièrement bien conçu. Simple, il reprend le principe du volet d’applications auquel on accède en swipant de bas en haut depuis l’écran d’accueil. Les applications apparaissent en vrac. Mais il est possible d’accéder à un classement par catégories. Elles sont affichées sous forme d’onglets en haut du volet d’applications. Il est également possible d’accéder à un classement des applis par couleur d’icône. Enfin, on retrouve la barre de recherche Google en bas du volet d’applications, et c’est beaucoup plus pratique ainsi. On a vraiment du mal à revenir à une autre utilisation.

test pocophone f1 poco launcher

En revanche, nous avons détecté un problème majeur avec l’interface du Pocophone F1 : aucune notification ne s’affiche dans la barre de notifications. Il faut obligatoirement balayer le volet de notifications pour voir ce que l’on a reçu. Autrement, l’utilisateur n’est au courant de rien. Espérons qu’une prochaine mise à jour corrigera ce problème.

Si la charte graphique de l’interface (très adaptée aux goûts des utilisateurs chinois) ne vous plait pas, de nombreuses options de personnalisation permettent de changer la donne. Notre Pocophone F1 de test ne ressemble plus du tout au modèle de départ. Pour le reste l’interface est extrêmement légère et réactive. Les animations sont très fluides et les menus parfaitement clairs. C’est un vrai plaisir d’utiliser le Pocophone F1 au quotidien.

Soulignons que Pocophone a prévu un suivi des mises à jour sérieux : une mise à jour de sécurité minimum par trimestre et Android Pie déjà prévu pour fin 2018. Que demander de plus ? La reconnaissance faciale ? Pas de panique, Pocophone a dores et déjà annoncé qu’elle débarquerait avant la fin de l’année via une mise à jour. Nous ne manquerons pas de vous donner nos impressions sur ce sujet.

Audio

Alors que le Xiaomi Mi 8 en est dépourvu, le Pocophone F1 est équipé de haut-parleurs stéréo. La première sortie est située sur la tranche inférieure du smartphone, la seconde est en fait la même que celle dédiée aux conversations téléphoniques. C’est un procédé que l’on a déjà vu chez d’autres constructeurs, notamment Huawei. Dans l’ensemble la qualité du son jaillissant des haut-parleurs est plutôt bonne et équilibrée. Le niveau d’un LG Q7 ThinQ ou d’un Sony Xperia XZ2 Premium n’est pas atteint mais pour un smartphone à 329 euros, les résultats sont remarquables. Si l’ensemble manque de basse (logique pour un smartphone), l’équilibre est bien là même à plein volume. Nous n’avons distingué que très peu de distorsion, même lorsque nous avons fait monter les décibels.

Avec des écouteurs (port jack 3.5mm) la qualité audio est bonne sans être exceptionnelle. Là encore l’ensemble manque de basses, et les distorsions sont plus perceptibles lorsque le volume est élevé. Mais elles restent intermittentes. Encore une fois, pour un smartphone à 329 euros, la qualité audio est exceptionnelle.

Appareil photo du Pocophone F1

Sur le papier le double capteur photo du Pocophone F1 est séduisant. Le capteur principal de 12 MP est le même que celui du Xiaomi Mi 8 Lite (pixels de 1,4 µm). Le second capteur de 5 mégapixels a pour rôle principal de gérer la profondeur de champs pour des effets de flou. Le tout est complété par une intelligence artificielle capable d’optimiser les réglages en fonction de la scène un peu à la manière des smartphones Huawei et Honor.

test pocophone f1 appareil photo

Dans les faits, la qualité photo du Pocophone F1 est assez aléatoire, et pas uniquement en basse lumière. Lorsque les conditions sont optimales, les clichés sont excellents : beaucoup de détails, excellent piqué, couleurs fidèles à la réalité et bons contrastes. Les bokehs sont quant à eux bluffants : la qualité des portraits est proche de la perfection avec des contours d’une grande finesse. Clairement, le Pocophone F1 n’a rien à envier à d’autres excellents photophones sans toutefois atteindre les sommets où trônent Galaxy Note 9, Huawei P20 Pro ou Sony Xperia XZ2 Premium.

Surexposition

Surexposition

Problème : si toutes les conditions ne sont pas réunies (en extérieur, bonne lumière, pas de contre-jour etc.) la qualité photo se dégrade énormément. En intérieur ou lorsque la lumière n’est pas parfaite, les clichés affichent beaucoup moins de détails, on observe du bruit, du grain et les couleurs ont tendance à baver. La gestion des contre-jours est catastrophique avec une surexposition impressionnante. Les couleurs deviennent soit ternes soit beaucoup trop vives selon les scènes, les détails manquent terriblement, et les couleurs bavent. Etonnament, dans des conditions de basse lumière, les résultats sont tout à fait acceptables. En soi, le capteur photo principal n’est pas mauvais, bien au contraire, surtout pour un smartphone à ce prix. Mais les résultats ne sont pas à la hauteur de la promesse faite par le constructeur.

Le capteur frontal de 20 mégapixels (pixels de 1,8 µm) est lui très réussi. Les selfies sont détaillés et les couleurs sont réalistes. Sans être époustouflants les clichés sont suffisament bons pour les amateurs de réseaux sociaux.

Pocophone F1 : prix et date de sortie

Le Pocophone F1 est disponible dès le 30 août 2018 en ligne sur le site mi.com et chez les distributeurs partenaires (FNAC, Darty, Boulanger etc.). Voici les prix conseillés :

  • Pocophone F1 6GB/64 Go : 359€
  • Pocophone F1 6GB/128 Go : 399€
test pocophone f1 review

Durant le mois de septembre 2018, Pocophone propose une offre de remboursement de 30 euros. On obtient alors un prix final de le 329 euros pour la version 6GB/64Go et 369 euros pour la version 6GB/128Go. Le smartphone est disponible en trois coloris : Graphite Black, Steel Blue et Rosso Red. Le Pocophone F1 Armoured Edition, équipé d’une coque en kevlar, a également été annoncé. Date de sortie et prix sont inconnus à l’heure où nous écrivons ces lignes.

A 329 euros, le Pocophone F1 est sans aucun doute le smartphone le plus intéressant du marché. Il n’est pas parfait, mais on lui pardonne volontiers ses petits défauts. Car à ce tarif, aucun autre smartphone n’est autant à la pointe de la technologie. Même OnePlus, pourtant champion du rapport qualité-prix peut trembler. Xiaomi semble bien décidé à s’imposer en Europe. Entre ses smartphones maison et ceux estampillés Pocophone, le constructeur a de grandes chances de réussir son pari.

  • Disponible sur Cdiscount à 358€ – ODR de 30€ = 328€ : CLIQUEZ ICI
  • Disponible sur Boulanger à 359€ – ODR de 30€ = 329€ : CLIQUEZ ICI
  • Disponible sur la Fnac à 359€ – ODR de 30€ = 329€ : CLIQUEZ ICI
  • Disponible sur RueDuCommerce à 359€ – ODR de 30€ = 329€ : CLIQUEZ ICI
  • Disponible sur Materiel.net à 359€ – ODR de 30€ = 329€ : CLIQUEZ ICI
  • Disponible sur Darty à 359,90€ – ODR de 30€ = 329,90€ : CLIQUEZ ICI

Notre avis sur le Pocophone F1

Le Pocophone F1 n'est pas le smartphone parfait. Son design est loin des standards de 2018 et son appareil photo est légèrement en retrait par rapport aux meilleurs du marché. Son écran pourrait également être plus lumineux. Ces défauts sont balayés d'un revers de main. Car pour le reste, le Pocophone F1 rivalise avec les meilleurs du marché : performances au top, autonomie bluffante, interface légère et intuitive, même la partie audio a été soignée. A 329 euros pour son lancement, aucun autre smartphone ne peut rivaliser. Pocophone a promis qu'il répondrait aux critères essentiels des consommateurs, le pari est réussi. On se demande comment le constructeur a réussi un tel pari. Grâce à Xiaomi et Pocophone, le smartphone de l'impossible devient possible.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du Honor Play : le smartphone gaming à petit prix !

Le Honor Play est désormais officiel en France. Annoncé plus tôt en Chine, le nouveau smartphone de la gamme cible les joueurs. Mieux, Honor souhaite démocratiser le smartphone gaming avec un prix très attractif de 329€. Mais la concurrence est…

Test Xiaomi Mi A2 : Android pour tous et tous pour One

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi A2, l’un des nouveaux smartphones Android One de la célèbre marque. Après le test du Mi A2 Lite, un appareil au rapport qualité-prix très attractif nous nous sommes intéressés à son…

Test Xiaomi Mi 8 : il est venu et il les a tous vaincus !

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi 8. Le dernier flagship du constructeur chinois propose une fiche technique très aguicheuse et un rapport qualité-prix agressif. Nous avons pu passer plusieurs jours en sa compagnie, que vaut-il ? Voici…

Test Sony Xperia XZ2 Premium : le roi du multimédia !

Le Sony Xperia XZ2 Premium vient compléter la gamme de smartphones haut de gamme du japonais. Avec ce modèle la marque intègre tout ce qu’elle sait faire de mieux. Elle mise avant tout sur l’expérience multimédia avec un écran 4K HDR et une qualité de son incomparable. Nous avons pu utiliser le XZ2 Premium pendant plusieurs jours. Découvrez notre test complet.