Test du Honor 7 : le presque flagship killer de 2015

Maj. le 19 février 2018 à 19 h 14 min

Le 27 août dernier, Honor nous conviait à un évènement à Londres pour l’annonce européenne de son nouveau flagship, le Honor 7. Le constructeur chinois, filiale de Huawei qui tient à ne pas être assimilé à son grand frère, a décidé de frapper fort en Europe en proposant un smartphone qu’il promet être digne des hauts de gamme pour un tarif défiant toute concurrence.

Sur le papier, le Honor 7 est donc prometteur et s’affiche comme le potentiel flagship killer de 2015. Mais qu’en est-il réellement ? Faut-il acheter ce smartphone? Nous avons poussé le dernier né d’Honor dans ses retranchements pour en avoir le coeur net. Voici donc notre test du Honor 7.

test honor 7 presentation

Sommaire du test du Honor 7

Fiche technique : sur le papier c’est du tout bon

Le Honor 7 a tout d’un grand. Voilà peu ou prou le message que souhaite faire passer Honor. Sur le papier, c’est assez vrai. Le Honor arbore un bel écran IPS Full HD de 5,2 pouces soit une résolution de 424 pixels par pouce pour un ratio taille/écran de 72,4%.

Sous sa jolie coque unibody en aluminium se cache un processeur octo core 64 bit Kirin 935. Il est composé de quatre coeurs A53 cadencé à 2,2 GHz et de quatre coeurs A53 cadencés à 1,5 GHz. Il est accompagné d’un GPU T628 MP4 qui nous a laissé craindre le pire avant le test. Nous reviendrons sur ce point.

Pour accompagner ce processeur maison (fabriqué par Huawei, maison mère de Honor), la marque a choisi d’intégrer 3Go de RAM et 16 Go de mémoire interne. Il existe une version 64 Go, mais celle que nous avons testée est une version 16 Go. Sachez que le Honor 7 est doté d’un port double SIM qui peut également faire office de port micro SD permettant d’étendre la mémoire jusqu’à 128 Go.

test honor 7 port micro sd

On a également droit dans ce Honor 7 à une batterie de 3100 mAh et un appareil photo de 20 mégapixels à l’arrière et de 8 mégapixels à l’avant. Un lecteur d’empreintes et un bouton multifonctions sont également au programme. Le tout tourne sur Android 5.0.2 Lollipop surplombé de la surcouche Emotion UI 3.1. Il est évidemment compatible 4G.

Sur le papier le Honor 7 a en effet tout d’un grand. Avant de tester l’appareil, nous avions quelques réserves concernant le processeur Kirin et surtout le GPU. Je reviendrai sur ces points un peu plus loin dans le test dans la partie concernant les performances.

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DU HONOR 7 FACE AU HONOR 6 PLUS

Désignation Honor 6 Plus Honor 7
Écran IPS LCD 5,5 pouces Full HD 1920 x 1080 pixels (401 ppi), Ratio taille/écran 73,2 % IPS-NEO 5,2 pouces de définition Full HD 1080p, résolution de 424 ppp. Ratio taille/écran : 72,4 %
Version Android 4.4.2 KitKat + Emotion UI 3.0  Android Lollipop 5.0.2 + Emotion UI 3.1
Processeur Hisilicon Kirin 925, 8 cœurs (4 x A15 à 1,8 GHz + 4 x A7 à 1,3 GHz) Octo core 64 Bit Kirin 935 (quatre cœurs A53 à 2,2 Ghz et quatre cœurs A53 à 1,5 Ghz)
Puce graphique Mali-T628 MP4 Mali T628 MP4
Mémoire RAM 3 Go 3 Go
Stockage 16 / 32 Go 16 / 64  Go extensible via micro SD jusqu’à 128 Go
Appareil photo (dorsal) Double capteur 8 mégapixels, vidéo 1080p @30 FPS, double flash LED 20 Mégapixels d’ouverture f/2.0 avec double flash LED et protection en cristal de saphir. Capteur Sony Exmor RS IMX230.
Appareil photo (frontal) 8 mégapixels 8 Mégapixels d’ouverture f/2.4
Batterie 3600 mAh (non-amovible) 3100 mAh
USB micro-USB 2.0  Micro-USB 2.0
4G 4G LTE Cat 6 (300 / 50 Mbps) 4G (LTE Cat.6)
Connectivité double SIM, WiFi 802.11n 2,5 et 5 GHz, NFC, Radio FM, GPS, A-GPS double-SIM (ou une SIM + MicroSD) Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac, NFC, WIFI 802.11a/b/g/n/ac (2.4-5Ghz), GPS
Bluetooth Bluetooth 4.0 LE Bluetooth 4.1
Dimensions 150,5 x 75,7 x 7,5 mm 143,2 x 71,9 x 8,5 mm
Poids 165 grammes  157 grammes
Prix  399 euros environ   299 euros
test honor 7 caracteristiques techniques

Dans la boîte on retrouve donc le smartphone bien évidemment, un guide de démarrage, un chargeur et pour la France les oreillettes. Sur notre modèle de test nous n’avions pas les oreillettes. Sur notre version au coloris baptisé « Fantasy Silver » le câble de charge et le bloc sont blancs.

Design et qualité de fabrication : c’est du haut de gamme

Honor l’a promis lors du lancement officiel du Honor 7 à Londres : son design a particulièrement été soigné. Lors de notre prise en main quelques minutes après le lancement, nous avons en effet eu cette impression de matériel de qualité.

test honor 7 design back

Oui le design est réussi, c’est même l’un des points forts de ce Honor 7. Le smartphone chinois arbore une coque unibody habillée d’une jolie robe en aluminium scintillant. Selon les mouvements le smartphone brille plus ou moins. Attention néanmoins avec l’aluminium, le smartphone peut vite glisser s’il est tenu par de petites mains.

test honor 7 design dos

La marque a réussi à trouver un poids assez confortable. Mais cette question dépendra des goûts de chacun. Disons que les 157 grammes du Honor 7 donnent l’impression de tenir un smartphone robuste, mais son format compact permet une bonne prise en main. Sa finesse, même si d’autres smartphones sont plus fins, lui confèrent un aspect très élégant.

Son écran de 5,2 pouces assure une préhension de l’appareil, c’est un format très appréciable pour une utilisation à une main. D’autant que l’écart entre l’écran et les bordures latérales du smartphone est très fin.

test honor 7 bouton intelligent

On ne peut pas en dire autant en revanche des deux énormes bandes de plastique situées au dessus et en dessous de l’écran qui sont tout de même épaisses. Si c’est acceptable pour la bande supérieure qui intègre le capteur frontal, la sortie audio pour les appels et le flash avant, la bande inférieure aurait pu être affinée puisque les boutons de retour, home et multitâche d’Android n’y sont pas intégrés (ils figurent à l’écran). Honor explique que ces espaces sont nécessaires pour y loger les antennes.

test honor 7 screen
test honor 7 ecran full hd

Enfin, toujours en façade et sur l’écran, un cadre noir semble entourer en permanence la dalle. Sur notre modèle gris scintillant ce détail frappe, mais sur le modèle noir que nous avons vu lors de la présentation ce cadre se confond avec la couleur du smartphone.

test honor 7 dos

La face arrière affiche deux petites bandes en haut et en bas qui arborent un motif quadrillé du plus bel effet. On retrouve également le logo de la marque au centre avec, juste au dessus le lecteur d’empreintes multifonctions dont Honor semble être très fier, et on comprend pourquoi (nous y reviendrons).

test honor 7 fingerprint

Juste au dessus, on retrouve l’optique de l’appareil photo de 20 mégapixels que Honor a choisi de camoufler dans un cache carré et le double flash LED. C’est plutôt élégant mais ce qui l’est moins c’est que, comme sur l’iPhone 6 ou le Galaxy S6, l’optique ressort. Honor a néanmoins pensé à protéger son optique de cristal de saphir.

test honor 7 back

Sur la tranche droite on retrouve le bouton d’allumage/extinction du smartphone avec la touche de réglage du volume au dessus. Ces touches sont facilement atteignables. Petite remarque néanmoins : le bouton de volume a un tout petit jeu qui gâche un peu les sensations par rapport au reste du smartphone.

test honor 7 slot double sim

Sur la tranche gauche on retrouve le port double SIM ou SIM+Micro SD, au choix, ainsi qu’un bouton multifonctions dit « touche intelligente » qui se révèle très pertinent à l’usage et vraiment pratique. J’y reviendrai.

test honor 7 bouton intelligent

Enfin pour la tranche supérieur on retrouve la prise jack et la led infrarouge qui permet de contrôler un téléviseur par exemple. Sur la tranche inférieure on retrouve le port micro USB et les haut-parleurs.

test honor 7 prise jack

test honor 7 port micro usb
test honor 7 volume

Le design du Honor 7 est donc vraiment réussi. Honor n’a pas menti, on a bien l’impression de tenir en main un smartphone haut de gamme. D’ailleurs, habituellement utilisateur d’un Nexus 5, lorsque je sortais le Honor 7 en compagnie de mes amis ou proches, on me demandait si je venais d’acheter un iPhone ou le dernier HTC (je précise que mon entourage est tout à fait néophyte). Ceux qui s’intéressent davantage aux constructeurs chinois reconnaîtront un design très proche de celui du Huawei P8.

test honor 7 tranche

Ecran : il n’a rien à envier aux plus grands

Honor a choisi d’équiper son Honor 7 d’un écran IPS Neo LCD de 5,2 pouces avec une définition Full HD (1920 x 1080 pixels). Ceci nous donne une résolution de 424 pixels par pouces comme sur le Huawei P8.

test honor 7 ecran

Malgré cette absence, l’écran du Honor 7 est d’excellente facture. Même si le Huawei P8 est un cran au dessus, le Honor 7 n’a rien à envier à ses concurrents haut de gamme qui ont également misé sur du LCD. La qualité de l’écran est bluffante pour un smartphone proposé à un tel tarif.

La température des couleurs est très bonne et peut même être réglée dans les paramètres du plus chaud au plus froid. Les noirs sont profonds même s’ils n’atteignent pas le niveau d’un écran AMOLED. Quant aux angles de vision ils sont excellents.

test honor 7

Le soleil étant au rendez-vous lors de nos premiers jours d’essai, nous avons pu tester la qualité de l’écran dans des conditions où les reflets sont particulièrement visibles. Si le Honor 7 s’en sort plutôt bien, la luminosité maximum semble parfois insuffisante. Un petit bémol qui n’est absolument pas rédhibitoire tant il tient du détail.

Interface : Emotion UI 3.1, lecteur d’empreintes et bouton multifonctions, le top

Avec Emotion UI 3.1 et Android 5.0.2 Lollipop, Honor veut simplifier au maximum l’expérience utilisateur. Que l’on aime ou non, la surcouche du constructeur (la même que celle de Huawei) combinée au lecteur d’empreintes et au bouton personnalisable apportent un réel plus à l’usage.

Commençons d’abord par rappeler en quoi Emotion UI transforme littéralement l’interface. Les habitués de l’OS de Google auront peut-être un peu de mal à s’y retrouver s’ils n’ont jamais utilisé un appareil Huawei ou Honor. La surcouche du chinois s’inspire énormément de l’interface d’iOS. Je m’explique.

interface honor 7 emotion ui

Comme sur l’OS d’Apple toutes les applications apparaissent sur le « bureau ». Vous pouvez évidemment créer vos dossiers ou insérer des widgets mais les icônes aux coins arrondis et les différents menus ressemblent comme deux gouttes d’eau à iOS. Pour ceux qui n’aiment pas, il est bien évidemment possible de personnaliser tout ça, la magie d’Android. A noter, l’absence du « drawer », un vrai manque pour les habitués d’Android.

La fonction « Ne pas déranger » qui permet de choisir quelles notifications on souhaite recevoir selon leur importance, les créneaux horaires ou les personnes qui vous contactent est également appréciable. Là encore, il y a de l’inspiration iOS.

interface emotion ui menu

Une autre fonctionnalité très intéressante est celle qui permet de choisir quelles applications tournent en toile de fond lorsque le téléphone est en veille. Une bonne idée qui était déjà présente sur Huawei P8 et qui permet de gagner en autonomie notamment.

Lecteur d’empreintes : enfin de nouveaux usages

Le tout est donc simple et efficace grâce notamment à un lecteur d’empreintes que Honor a réussi à exploiter différemment des autres constructeurs. Certains regretteront certainement l’absence de NFC et donc l’impossibilité de payer sans contact à l’avenir.

test honor 7 fingerprint

Mais Honor a eu d’autres très bonnes idées pour faire de son lecteur d’empreintes un vrai atout. Evidemment, comme tous les concurrents, ce lecteur permet de déverrouiller le smartphone, et sa vitesse de reconnaissance est d’ailleurs impressionnante.

En plus de cela, il est possible de configurer quelques « gestures » qui amélioreront l’expérience. Par exemple, pour décrocher lorsque l’on reçoit un appel, il suffit de toucher une fois le lecteur pour décrocher. Grâce à ce geste on peut également revenir à l’écran précédent ou prendre un selfie.

test honor 7 lecteur empreintes

Un appui long permet quant à lui de revenir à l’écran d’accueil. Il est également possible de glisser son doigt de bas en haut pour faire apparaître le volet de notifications. Glisser son doigt vers le haut lorsque l’on est dans une application fait apparaître la page du multitâche.

fonctions lecteur empreinte honor 7

Bouton intelligent : le petit plus bien pratique

Comme je le précisais plus haut, en plus du bouton de réglage de volume et du bouton d’allumage/extinction, un autre bouton physique est présent, sur la tranche gauche de l’appareil. Ce bouton totalement personnalisable permet là encore de nous faciliter la vie.

test honor 7 bouton intelligent

Trois fonctions sont réglables via ce bouton : un appui simple, un double appui et un appui long. Vous pouvez configurer ce bouton selon vos désirs. Par exemple j’ai personnalisé le bouton de manière à ce qu’un appui simple lance l’appareil photo et prenne une photo instantanément. Un double appui fait une capture d’écran, et un appui long lance Twitter. Ça n’a l’air de rien comme ça mais à l’usage c’est quelque chose qui s’avère très pratique.

bouton intelligent interface

Globalement, le Honor 7 affiche de nombreuses fonctionnalités du genre très bien pensées. Un assistant personnel est également de la partie mais sur notre modèle de test on ne peut lui parler qu’en anglais. Dommage.

assistant vocal honor 7

Globalement, l’interface du Honor 7 avec Emotion UI 3.1, le lecteur d’empreintes multifonctions et le bouton intelligent est une vraie réussite. Bien évidemment les différents thèmes et la disposition par défaut ne conviendront pas forcément à tout le monde mais la personnalisation est au rendez-vous. Le tout est fluide, léger, aéré et c’est un vrai plaisir pour un usage quotidien.

Performances et Multimédia : le processeur Kirin et le GPU déçoivent

Lors de notre prise en main, nous émettions quelques doutes quant aux performances de ce Honor 7. Nous avions peu de recul sur les capacités du processeur Kirin et trouvions le GPU un peu léger. Nos craintes se sont confirmées dans les différents benchmarks que nous avons pu effectuer.

Les performances de ce Honor 7 et particulièrement au niveau graphique sont bien loin de celles des hauts de gamme du marché. Les scores sont parlants. En point de comparaison nous avons pris les résultats du Huawei P8 qui est équipé du processeur Kirin 930 associé à 3 Go de RAM également et du même GPU. Le P8 ne brillait déjà pas par ses performances. Sur la plupart des benchmarks, le Honor 7 est pourtant battu.

Sur AnTuTu par exemple le Honor 7 affiche un score de 44101 contre 49599 pour le Huawei P8. Sur 3D Mark Unlimited les scores sont similaires et sur Androbench, le Honor 7 s’en tire mieux que le Huawei P8.

benchmark antutu honor 7

Autant dire que si vous êtes un gamer, vous ne trouverez pas votre bonheur avec le Honor 7. Lors de cessions de jeux sur Real Racing par exemple, le Honor 7 a tendance à chauffer un peu trop et l’autonomie fond trop rapidement. J’ai dû arrêter ma partie en cours tant le téléphone chauffait pour lui laisser un peu de répit au bout de 30 minutes.

En revanche pour un usage plus basique, les performances restent tout à fait correctes. Si vous êtes un utilisateur qui ne lâche pas son smartphone de la journée et qui est habitué à faire des dizaines de choses à la fois préparez-vous à rencontrer parfois des ralentissements, même si c’est plutôt rare.

benchmark icestorm honor 7

A titre d’exemple, j’ai utilisé le Honor 7 principalement pour un usage professionnel mais pas uniquement : mails, quelques appels, du web, des photos, beaucoup de messages, quelques vidéos Youtube, et beaucoup de réseaux sociaux et une ou deux parties de Sonic 2 (graphismes assez pauvres).

J’ai volontairement laissé une bonne vingtaine d’applications ouvertes pour pousser le Honor 7 dans ses derniers retranchements et il n’a pas tenu la cadence. J’ai été obligé de fermer quelques applications pour lui donner un nouveau souffle.

benchmark unreal honor 7

En terme de performances, le Honor 7 s’en tire toutefois très bien. On peut naviguer sans aucune latence dans les menus, utiliser ses applications sans heurt. Pour la plupart des utilisateurs il remplira le contrat. Pour ceux qui jouent à des jeux aux graphismes riches, ce n’est pas le smartphone que vous recherchez.

BENCHMARKS DU HONOR 7

AnTuTu 44101
Geekbench 3 (Single-Core / Multi-Core) 845 / 3096
Basemark OS II (Overall / System / Memory / Graphics / Web) 1099 / 1787 / 1279 / 882 / 725
GFX Bench Manhattan (Onscreen / Offscreen) 418,1/ 212,5
GFX Bench T-Rex (Onscreen / Offscreen) 727,5 / 649,3
PC Mark 4665
3D Mark Unlimited 11814
Basemark X (High Quality) 6919
Epic Citadel (Ultra High Quality) 31,1 FPS
Androbench (Lecture / Ecriture Séquentielle) 140,87 / 69,89 (Mb/s)
Androbench (Lecture / Ecriture Aléatoire) 23,42 / 14,48 (Mb/s)

Téléphone, Réseau et GPS : l’un des meilleurs

On a parfois tendance à l’oublier mais un smartphone ça sert aussi à téléphoner (oui oui sans blague). Et sur ce point, le Honor 7 est un excellent smartphone, sans aucun doute l’un des meilleurs. Il peut se targuer de supporter la 4G de catégorie 6 ainsi que toutes les fréquences françaises selon les dires du directeur France de la marque.

En pratique, ce Honor 7 est un champion du réseau. La qualité des appels est excellente et l’accroche réseau très rapide. D’ailleurs vous pourrez le constater par vous-même dans les paramètres puisqu’il est possible de choisir d’afficher la vitesse de connexion à un réseau.

La fonction Signal+ permet également d’accrocher les signaux les plus puissants aux alentours. Le test a été effectué en province, à Metz avec l’opérateur Bouygues Telecom. Les résultats sont excellents. Rien à dire non plus du côté du GPS dont l’accroche est extrêmement rapide.

Honor profite de l’expertise de Huawei en terme de réseau et connectivité et c’est payant. Le Wifi est également particulièrement efficace et la fonction Wifi+ qui permet d’accrocher en quelques secondes le réseau Wifi le plus rapide à proximité fonctionne à merveille même si la plupart des utilisateurs n’en auront qu’un usage assez rare.

honor 7 link plus

En résumé, en terme de réseau et connectivité, le Honor 7 n’a rien à envier aux plus grands, bien au contraire, puisqu’il fait même mieux que certains produits positionnés à des tarifs bien plus élevés.

Audio : RAS

Sur la partie audio, le Honor 7 s’en tire plutôt bien. La restitution sonore est tout à fait acceptable et il faut vraiment lancer des sons aux basses prédominantes en volume maximum pour entendre la saturation. Et encore, ce n’est pas non plus violent.

Ce qui est le plus inconvenant en revanche c’est la position des haut-parleurs qui sont disposés sur la tranche inférieure, de part et d’autre du port micro USB. Si beaucoup de smartphones ont leurs haut-parleurs situés à cet endroit, on s’interroge toujours sur la pertinence de ce choix. A noter que sur le Honor 7 le son n’est délivré que par la grille de gauche.

test honor 7 audio

Avec le Honor 7 qui est tout en aluminium il est très risqué de maintenir le téléphone à une main lorsque vous regardez une vidéo par exemple en mode paysage. Les doigts glissent assez facilement et c’est la chute assurée. Et lorsque l’on maintient l’appareil à deux mains la sortie des haut-parleurs est obstruée et ne rend donc pas un son fidèle. Cette tendance est un peu gênante.

Avec notre modèle de test les écouteurs n’étaient pas fournis. J’ai donc branché un casque et les écouteurs de mon Nexus 5 pour effectuer le test audio. A ce niveau rien à signaler, le rendu est propre sans offrir une qualité supérieure. En terme de son donc, le Honor 7 s’en sort plutôt bien.

Appareil photo : étonnant

Honor a répété fièrement lors de la présentation du Honor 7 qu’il était équipé du dernier capteur de Sony, le Sony Exmor RS IMX230. Le Honor 7 est le seul à profiter de ce capteur de 20 mégapixels avec ouverture f/2.0. A l’avant, le capteur de 8 mégapixels avec ouverture f/2.4 s’annonçait prometteur pour les fans de selfies. Qu’en est-il en pratique ?

Et bien le Honor 7, sur le terrain de la photo s’en sort très bien. Même si d’autres smartphones vendus à des prix nettement supérieurs comme le Galaxy S6 font mieux, dans sa catégorie c’est sans doute le meilleur.

Une interface simple et de nombreuses fonctionnalités

Avant de parler de la qualité des photos, parlons de l’interface de l’appareil photo. Là encore, Honor s’est clairement inspiré d’iOS. Les habitués de l’iPhone reconnaîtront le gros bouton situé en bas de l’écran qui permet de prendre un cliché.

Ce qui est intéressant c’est la multitude d’options permettant de prendre des photos accessibles très simplement et dans des menus très épurés. Utiliser l’appareil photo est un vrai plaisir, toutes les fonctionnalités sont à un ou deux clics maximum.

interface appareil photo honor 7

Les fonctionnalités justement sont très nombreuses. On a droit évidemment à ce qui se fait ailleurs comme le HDR ou le mode panoramique, mais également à d’autres options qui permettent soit d’être plus efficace soit d’apporter un côté plus fun à ses clichés.

Le mode Light Painting par exemple que Huawei a dévoilé avec son P8 permet de dessiner des motifs, textes etc. grâce à une simple lumière pointée vers l’objectif dans l’obscurité. Constatez par vous-même c’est plutôt sympa.

light painting honor 7
ligh painting honor 7 appareil photo

Egalement au programme, la fonction « plat » qui permet de prendre des clichés de ses repas ou cocktails et de les mettre davantage en valeur. L’option « embellir » est assez drôle puisqu’elle permet lorsque vous prenez une photo de vous rendre plus beau notamment en cas de selfie. Le logiciel retire simplement quelques défauts de grain et de lumière notamment.

mode nuit noire
Photo prise en « mode nuit noire »

Enfin, le « Mode nuit noire » est réellement étonnant. Dans la nuit complète le Honor 7 est capable de prendre un cliché sans flash. Evidemment le rendu est en noir et blanc et la qualité est plutôt médiocre. Sans compter que pour obtenir le plus de détails possible il faut attendre une trentaine de secondes. Néanmoins, la prouesse est très intéressante.

Qualité photo : du très bon et du moins bon

En terme de qualité photo, le Honor 7 s’en tire très bien. Néanmoins, il n’est pas dénué de défauts, il peut à la fois être très surprenant sur certains aspects et décevant sur d’autres. Commençons par le bon.

appareil photo honor 7

L’un des points forts de ce Honor 7 c’est la qualité des clichés lorsqu’ils sont pris dans des environnements où la luminosité est forte. La saturation des couleurs est excellente et le niveau de détails l’est tout autant. Dans de bonnes conditions, le Honor 7 prend d’excellentes photos. Le mode HDR se révèle par ailleurs très efficace.

honor 7 photo hdr
honor 7 appareil photo sony
photo sans hdr
photo hdr
honor 7 capteur photo
honor 7 sony exmor
honor 7 eglise sans hdr
honor 7 eglise avec hdr
honor 7 statue sans hdr
honor 7 statue avec hdr

L’autre bon point, c’est que dans des conditions de basse luminosité pour ne pas dire dans la nuit noire, le Honor 7 est également très performant. Le double flash LED au dos de l’appareil s’avère très efficace (tant pis pour les yeux de ceux qui seront photographiés).

honor 7 photo basse luminosite
Cliché pris dans une pièce avec une très faible luminosité

honor 7 photo nuit flash
Cliché pris dans la nuit noire (et obscure) avec flash

photo jour
Cliché pris à la lumière du jour

Hélas, ce tableau idyllique est terni par l’impossibilité de prendre de bons clichés dans des conditions disons moyennes. Nous avons effectué notre test en extérieur un jour de pluie, par temps gris. Et dans ces conditions le Honor 7 perd toutes les qualités qu’il affiche lorsque le soleil est au rendez-vous.

capteur photo honor 7

Les couleurs ont tendance à devenir trop froides, c’est comme si un léger voile recouvrait la photo. Forcément, les couleurs perdent de leur éclat et il y a beaucoup moins de détails. On voit également apparaître un peu trop de grain. Sur certains clichés les images sont même floues. C’est un défaut que l’on retrouve sur beaucoup de smartphones mais sur le Honor 7 cette perte de qualité dénote avec les bonnes performances en haute et basse luminosité.

honor 7 photo escargot

Caméra frontale : « ce soir je serai la plus belle pour aller danser »

Avec son capteur de 8 mégapixels à l’avant avec ouverture f/2.4, le Honor 7 s’annonçait comme un pro du selfie. C’est en effet le cas mais il affiche les mêmes défauts que le capteur arrière : en haute et basse luminosité (grâce à un flash frontal) les clichés sont très bons avec énormément de détails et de belles couleurs. Mais dans des conditions de lumière moyenne, on retrouve le problème du capteur arrière. C’est dommage.

honor 7 camera frontale

Par ailleurs, nous avons brièvement testé la fonction vidéo. Pourquoi brièvement ? Parce que la qualité est vraiment décevante. La caméra a cette fâcheuse tendance à surexposer ce qui oblige à ajuster sans cesse le focus de la caméra pendant que l’on filme. C’est vraiment pénible.

Sur le terrain de la photo, le Honor 7 est donc vraiment étonnant. Les clichés en haute et basse luminosité sont de très bonne qualité, ce qui fait du Honor 7 l’un des meilleurs dans sa catégorie si ce n’est le meilleur. Seul bémol, la détérioration de cette qualité lorsque les photos sont prises dans des conditions de « luminosité intermédiaire ».

Autonomie : la bonne surprise

C’est souvent le sujet qui fâche. Les constructeurs ont vraiment du mal à trouver la méthode pour proposer un smartphone dont l’autonomie est confortable. Lors de notre interview du directeur de Honor France, ce dernier nous expliquait que son Honor 7 tenait une journée entière pour un usage intensif et en jouant.

Selon nos tests, si vous êtes un joueur, inutile d’espérer tenir la journée. Le processeur et le GPU sont à bloc dès lors que vous lancez des jeux aux graphismes particulièrement riches en détails ce qui a un impact important sur la batterie. Il faudra recharger en fin d’après-midi si vous démarrez la journée aux alentours de 8h.

autonomie honor 7 gestion

Pour un usage standard, le directeur de Honor France a dit vrai : le Honor 7 tient une journée et demie à condition de bien configurer les fonctionnalités citées précédemment qui ne laissent en tâche de fond que les applications choisies au préalable.

J’ai été agréablement surpris par l’autonomie de ce Honor 7. Pour un usage assez poussé (pour rappel : mails, quelques appels, du web, des photos, beaucoup de messages, quelques vidéos Youtube, et beaucoup de réseaux sociaux et une ou deux parties de Sonic 2) j’ai fini la journée à minuit avec 13% de batterie restante (j’avais démarré ma journée à 7h30 avec 100% de batterie).

Une jolie performance à l’heure où pour beaucoup il est indispensable de recharger son smartphone en cours de journée. Disons que pour la plupart des utilisateurs (en excluant les gros joueurs), le Honor 7 affiche une autonomie tout à fait confortable. Pas besoin de se soucier de savoir si on a embarqué un chargeur avec soi ou non.

Nous n’avons pas pu tester la technologie de recharge rapide de ce Honor 7, l’accessoire nécessaire ne nous ayant pas été fourni. Nous avons néanmoins pu faire notre test maison et le smartphone s’en tire très bien. Il ne perd que 15% de batterie lors d’un visionnage d’une vidéo d’une heure en WiFi sur Youtube et avec la luminosité au maximum. A titre indicatif, le Huawei P8 perd 24% sur ce test.

Le temps de recharge avec un chargeur classique n’affiche pas une rapidité extraordinaire mais tout à fait honorable (sacré jeu de mots) puisque le Honor 7 regagne 28% de batterie en 30 minutes avec WiFi et Data désactivés. Le Huawei P8 affiche un score de 18% sur ce test.

TESTS D’AUTONOMIE DU HONOR 7
Vidéo YouTube (1h, WiFi, luminosité max)  – 15 %
Vidéo locale 1080p (1h, luminosité max)  – 10 %
Recharge avec fil (30 minutes, WiFi et Data désactivés)  +28  %

Notre verdict

Lors des annonces officielles il y a toujours une certaine excitation, un certain attrait de la nouveauté, on a tendance à fonder d’énormes espoirs dans chaque nouveau produit. Le Honor 7 n’y a pas échappé et notre première prise en main nous avait séduits en attendant un test plus approfondi.

Alors finalement quel est notre verdict ? Le Honor 7 est sans aucun doute le smartphone au meilleur rapport qualité-prix actuellement disponible sur le marché. Il est directement confronté à l’Asus Zenfone 2 par exemple ou encore au OnePlus 2. Globalement il fait mieux que ses concurrents.

test honor 7 interface

La grande majorité des utilisateurs y trouveront leur compte avec le Honor 7. Il est élégant (même si son design n’invente rien), suffisamment performant (sauf pour les gros joueurs) et il est équipé d’un excellent appareil photo.

Ajoutez à cela une autonomie surprenante (un excellent point aujourd’hui) et le support double SIM qui peut accueillir une carte micro SD. Le gros plus du Honor 7 est sans aucun doute l’ajout de fonctionnalités bien pensées intégrées au lecteur d’empreintes et au bouton intelligent. Reste à savoir maintenant quelle stratégie Honor va adopter en terme de mises à jour Android.

Le Honor 7 réussit là où beaucoup ont échoué : c’est un smartphone qui va vers l’essentiel et qui répond aux besoins du plus grand nombre, sans artifice. Ce qu’il fait, il le fait bien, même très bien. Tout ceci pour un prix annoncé de 299,99 euros. Nous ne pouvons que vous le recommander.

Ce qu’on aime

  • Son design en aluminium
  • Son écran
  • Son autonomie (1,5 à 2 jours)
  • Son appareil photo
  • Lecteur d’empreinte multifonctions
  • Bouton physique intelligent
  • La qualité réseau
  • La double SIM / port microSD
  • Son prix

Ce qu’on n’aime pas

  • Pas de batterie amovible
  • Faibles performances notamment pour le jeu
  • Pas de NFC
  • Pas de « Drawer » Android
  • Où est le Material Design ?

Honor 7

Note globale

Si vous cherchez un smartphone au rapport qualité-prix imbattable, le Honor 7 est fait pour vous. Le smartphone chinois est séduisant et hormis ses faiblesses en terme de performances, notamment graphiques, on ne peut rien lui reprocher. La majorité des utilisateurs y trouvera son compte, seuls les férus de jeux vidéos peuvent passer leur chemin. Le Honor 7 est commercialisé à 299,99 euros, un positionnement tarifaire qui finira de convaincre les plus hésitants. A ce prix, le Honor 7 n'a aucun rival digne de ce nom.
Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers tests !
Test du LG Q7 : un joli petit Q passant inaperçu

Avec le LG Q7, le coréen tente de se prendre une place sur le marché des smartphones milieu de gamme. Un pari audacieux dans la mesure où ce segment est largement occupé par des constructeurs chinois très agressifs. Le LG Q7 a-t-il les armes pour vaincre ses concurrents ? Réponse dans notre test complet.

Test Xiaomi Mi 8 : il est venu et il les a tous vaincus !

L’heure du test a sonné pour le Xiaomi Mi 8. Le dernier flagship du constructeur chinois propose une fiche technique très aguicheuse et un rapport qualité-prix agressif. Nous avons pu passer plusieurs jours en sa compagnie, que vaut-il ? Voici…