SFR, toujours plus endetté, doit 50 milliards d’euros

SFR n’est décidément pas au bout de ses peines. On savait déjà que le groupe Altice dirigé par Patrick Drahi, aux commandes de l’opérateur, était très endetté. Mais aujourd’hui, voilà qu’on apprend qu’en l’espace de seulement deux ans, sa dette a doublé pour atteindre 49,282 milliards d’euros soit cinq fois son bénéfice avant intérêts et impôts.

SFR qui ne cesse de perdre des clients est plus endetté que jamais, à tel point que les analystes de Bloomberg Intelligence ont récemment classé Altice parmi les 50 entreprises à surveiller dans le monde en 2017. Toutefois ça ne semble pas inquiéter Patrick Drahi qui confie à nos confrères des Echos :

« Je dors beaucoup plus facilement avec mes 50 milliards de dettes, qu’avec mes premiers 50.000 francs de dettes que j’ai contractés quand j’ai créé mon entreprise. »

Il faut dire qu’en dépit de l’importance de la dette, Altice n’a pas d’échéance de remboursement majeure avant 2022, date à laquelle il devra rembourser près de 10 milliards d’euros, ce qui laisse donc 5 ans au groupe pour se faire une petite santé. Altice devra toutefois rembourser 1 milliard d’euros par an dès l’an prochain et 2 milliards à partir de 2020, en espérant bien sûr que les taux ne remontent pas.

Bien que ni Patrick Drahi, ni le directeur financier du groupe, Dennis Okhuijsen, ne semblent inquiets vis-à-vis des capacités financières d’Altice à rembourser cette dette, SFR reste sous pression et Altice doit impérativement améliorer ses résultats, comme l’expliquent les analystes :

« Les équipes doivent désormais faire la démonstration qu’elles savent faire croître l’activité. »

Il faut dire que le temps est loin d’être au beau fixe pour Altice et l’opérateur au carré rouge. Alors que l’an dernier, le groupe perdait plus de la moitié de sa valeur en bourse, obligeant Patrick Drahi à en céder 7,5%, SFR était successivement condamné à 10,7 millions d’euros d’amende pour pratiques abusives et à 750 000 euros pour ne pas avoir réglé ses fournisseurs dans les temps.

SFR : Altice condamné à 80 millions d’euros d’amende pour ses petites magouilles entre amis

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Jérôme Baillon

    Nous ne vivons donc pas dans le même monde.
    50 000 000 000 d’euros de dettes et le mec ne bronche pas.

    Perso je fini la fin du mois à -36.85€ c’est déjà dur de dormir ( Joke bien sur )

    • joe2x

      etr c’est une entreprise ;)

  • arenzano

    50 milliard ? 10 Milliard dès 2022 ? zéro chances ! ils sont morts. Désolé pour le personnel, mais je n’y crois plus.

  • Mamar92

    Je viens de partir et je vais faire en sorte de faire quitter 3 autres potes, dont 2 quasi-sure. Boxe merdique et sav à la ramasse et pas que pour moi ! (Boxe fibre!)

  • True45

    La dette de SFR ne s’élève qu’à 15 milliards d’euros … 50 milliards c’est la dette consolidée d’altice, la maison mère. Ces deux entités sont juridiquement distinctes ce qui signifie que SFR n’est EN AUCUN CAS soumis au risque sur la dette d’Altice.

    Bref vous n’êtes pas très dégourdis, il suffit d’aller ouvrir les rapports annuels des deux entreprises citées.

    PS : 15 milliards d’euros = 4*l’ebitda de sfr, ce qui est assez élevé par rapport à ses comparables européens mais très limité si on compare aux entreprises du secteur aux USA … pour info, La dette d’orange s’élève à 22 milliards d’euros

    • Hiro

      Lol tu compares la dette de sfr et d’orange lorsque pendant 1h tu philosophe sur le ratio, tes connaissances financières et la distinction juridique. Certes 22mds mais elle est à 2,5x l’ebitda d’Orange. Donc petit joueur par rapport à SFR. Faut-il mentionner que des 50 mds de dette de Patrick Drahi, 4 milliards ont été emprunter pour payer des dividendes ? Dont 80% reviennent à Drahi puisqu’il possède 80% d’altice ! Ah oui ça c’est un détail qu’on oublie souvent