Sécurité : les 3 grandes menaces du web selon son créateur

Le créateur du World Wide Web Tim Berners-Lee révèle les 3 grandes menaces qui pèsent sur le web selon lui dans une nouvelle lettre ouverte. C’est à l’occasion des 28 ans du dépôt de son idée pour le www que le pionnier du net revient sur sa création, suite à une peur toujours plus grandissante des méfaits qu’elle peut provoquer.

Tim Berners-Lee

Le 12 mars, Tim Berners-Lee proposait l’idée du World Wide Web, qui allait devenir bien plus grand que tout ce qu’il aurait pu imaginer. Internet tel qu’on le conçoit aujourd’hui n’aurait pu naître sans cette première idée du président du W3C.

Mais pour ses 28 ans, le WWW est dans une période trouble. Bien qu’il soit devenu un pilier de nos jours, il est sous le coup d’une peur grandissante des “fake news” et le climat général est au manque de confiance de ses acteurs.

3 grandes menaces identifiées par le créateur du World Wide Web

C’est ce qui aura conduit l’homme à publier une lettre ouverte sur les grandes menaces qu’il a identifié pour le futur d’internet. Et celles-ci résonnent pour quiconque passe une heure ou deux par jours sur le net.

La première menace identifiée n’est autre que la perte de contrôle sur les données privées que nous fournissons. Il argumente que de nombreux sites n’offrent aucune possibilité de choisir soi-même les données qu’on leur livre ou non, l’ambiance générale étant au “tout ou rien”.

C’est notamment le cas de nombreux réseaux sociaux, comme Facebook dont les réglages de vie privée n’empêchent pas la mainmise sur les données. Mais aussi de Windows 10, passé gratuit pour mieux les aspirer.

La deuxième menace identifiée n’est autre que la désinformation, et la facilité avec laquelle il est facile de la répandre. Une inquiétude toujours plus grandissante de nos jours, qui force enfin les acteurs du web à trouver des solutions.

Et enfin, c’est la “publicité politique” qui est visée. Le principe est simple : du fait que les utilisateurs se renseignent désormais souvent par les mêmes sources, les politiques en auraient profité pour maximiser leur impact et réorienter les lecteurs vers des informations complaisantes. Ainsi, leur mode de pensée n’est jamais remis en question, influençant les électeurs.

On sent que Donald Trump et son élection controversée sont passés par là…

Réagissez à cet article !
  • darkjack

    Windows 10 gratuit? Officiellement c’est fini, sauf si on passe par la page d’upgrade win 7/8 vers win 10 destinée aux personnes utilisant une technologie d’assistance.

    • pfelelep_au_clair_de_lune

      Tout dépend de la taille de l’écran du terminal.

      • darkjack

        Je ne comprend pas ta réponse. Tu tapes dans google mise à jour windows 10 malvoyant (par exemple) : tu tombes sur une page de mise à niveau Windows 10 qui accepte l’upgrade de l’OS (après la validation classique des prérequis), que la résolution soit en full hd ou en 1280×1024; que les technologies d’assistances soient activées ou pas.

        • pfelelep_au_clair_de_lune

          Windows est gratuit pour les écrans de moins de 10″

          • darkjack

            Ah ok. Merci pour l’info

    • French Open Youtubers

      Il est plus gratuit mais reforce la politique d’un OS gratuit avec toujours plus de pubs pour les services Microsoft.
      Même les licences pro à 180€ y ont droit !
      C’est désactivable , mais pour les pro ça aurait été bien la désactivation par défaut car ils perdent du temps à tout désactivé, sachant qu’après certaines maj ça se réactive !
      Les particuliers , Mme michu n’aura jamais l’idée de le désactiver.
      W10, un bon OS devenu la pire daube de l’histoire de l’informatique avec sa politique plus que à chier.
      Même Google ne vas pas aussi loin avec Android.
      Payer pour avoir des pubs -_-
      Qui plus ai, paye souvent imposé par la vente lié adoubé par l’UE.
      Pendent ce temps-là, par contre on fait la guerre à Google sur de l’abus de position dominante avec Android , sachant que on peut acheter des smartphone sans service Google bien plus facilement que un ordinateur sans Windows… (Ex : smartphone chinois d import de type Xiaomi, on peut en trouver dans certains supermarché).
      Puis rien oblige aux constructeurs d’installer le play store, ils peuvent essayer sans.
      Bon OK économiquement c’est pas viable, ce qui justifie la procédure de l’UE.
      Mais aucune procédure en vu contre W10 qui à complètement enterré les droits des utilisateurs depuis sa sortie.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei Nova 2 : il serait vendu au prix de 400€ en Europe

Le Huawei Nova 2 aurait de grandes chances de débarquer en Europe et pourrait être proposé au prix de 400€. C’est ce qui est en tout cas indiqué de la part de différents revendeurs aux Pays-Bas, ces derniers spécifiant cette tarification bien précise sur leur site.

387bb7a13ae24371a25a8f3c74bce73b========================