On pourra bientôt charger nos smartphones à distance et en permanence

Le premier téléphone mobile a été créé en 1973 par Marty Cooper qui déclare aujourd’hui que le gros problème des smartphones, c’est qu’on a encore besoin de les charger d’une façon traditionnelle et contraignante mais d’après lui, le chargement à distance sera la prochaine grosse innovation du marché.

Si l’autonomie de nos smartphones n’évolue finalement que très peu, ce n’est pas le cas des technologies de rechargement. En l’espace de deux ans, la recharge rapide s’est démocratisée et la recharge sans fil a pris une certaine importance, en particulier chez Samsung. Pour Marty Cooper, le chargement radio à distance sera la prochaine étape et surtout la prochaine innovation.

Pour l’inventeur du téléphone portable, le fait d’avoir à conserver un chargeur constamment à portée de main est une contrainte et d’après lui, nos smartphones devraient être constamment en charge, sans avoir besoin d’être connectés physiquement à une source d’énergie.

Et pour ça, il y a une solution, la recharge radio, entendons par là, à distance. La société Energeous basée à San José, en Californie, dont il est un des membres du conseil d’administration a fait de grands progrès dans ce domaine et pourrait prochainement porter cette technologie vers le grand public.

Concrètement, cette technologie appelée WattUp se matérialise sous la forme d’un routeur qui va envoyer un signal vers une puce qu’on retrouvera au sein du smartphone, puce qui va ensuite convertir ce signal en courant électrique permettant d’alimenter la batterie.

Le routeur pourra alors charger jusqu’à 12 smartphones nécessitant 10 Watts de puissance ou moins, bien sûr à une vitesse moindre que s’ils étaient connectés à un chargeur filaire, sauf s’ils se trouvent à moins d’1,50m du routeur. Se pose bien sûr la question des impacts d’un tel procédé de chargement sur la santé et à ce niveau là, la société assure qu’ils sont négligeables, voire inexistants.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Gaëtan Pohier

    Punaise, avec tout ce qu’on prend dans la tronche niveau ondes, rajouter ça, ça fait légèrement flipper…

    • hamza

      Mais non, t’inquiète. La société a dit que c’était « négligeable ».

      • itachi

        Traduction : « la société a dit que c’était à négliger ».

        • Traduction : « la négligée à dit que c’été la société ».

    • Salva

      Toute façon l’avenir de l’énergie çà sera, soit la recharge sans-fil et se prendre des ondes dans la gueule, soit la pile atomique et se prendre les radiations dans la gueule, dans tous les cas il faudra choisir. :D

      • James lèzav’ Yon

        Les radiations étant des ondes…

  • SnowBord

    Sinon des smartphones avec une durée de batterie de quelques jours c’est peut être mieux que de recevoir des ondes dans la tronche h24 :D

    • cloud2000

      Les batterie actuel couplé a des procs d’y il a 4 ans te permettraient de tenir quelques jours

      malheureusement la course a la puissance des processeur annule l’amélioration des batteries

      • blackwolf742

        Ouais mais faut au moins un octo-core pour lancer facebook et instagram :D

  • Julien

    Des ondes de plus c’est sûr mais si ça sort réellement, tout le monde va le vouloir !

  • Kokyn

    Ça serait génial, mais je doute que ce soit sans impact sur la santé.

  • ThibThib

    Le principe d’induction fonctionne avec des ondes électromagnétiques donc s’en est dans tous les cas ! ;)

  • sachouba

    Les nouvelles technologies de chargement sans fil à distance élevée (1m, par exemple) ne sont pas basées sur l’induction, il me semble, mais sur des phénomènes beaucoup plus complexes, comme le couplage d’ondes évanescentes. Et ça fonctionne avec des ondes électromagnétiques (tout comme l’induction, d’ailleurs).

  • Je préfère la recharge par induction que par onde.