Pourquoi la Pixel C sera un échec même si c’est la meilleure tablette Android

Maj. le 7 mars 2018 à 21 h 49 min

C’était la surprise de Google lors de l’annonce de ses nouveautés de fin d’année. La Pixel C, sa nouvelle tablette a créé la surprise. La tablette qui s’annonce comme la meilleure tablette Android a tout pour séduire. Oui mais voilà, nous pensons qu’elle ne se vendra pas. Voici les 4 raisons principales de cet échec annoncé.

pixel c nvidia tegra x1 graphisme

Les tablettes n’ont plus la cote

Bonne tablette ou non, c’est un fait, ce produit high-tech n’a plus la cote. L’âge d’or de la tablette tactile est révolu. Les analystes sont unanimes, c’est un marché qui est décroissance et l’avenir se trouve ailleurs. Oui mais où ?

Dans les tablettes hybrides, comme l’iPad Pro ou la Pixel C. Sauf que là encore, il va être difficile de séduire les utilisateurs. A choisir entre une tablette et un PC, la réflexion est vite faite. Si la tablette se veut plus mobile elle est aussi moins efficace pour de nombreux usages, comme le jeu par exemple.

marche tablettes effondre

La Pixel C a beau être une tablette à la fiche technique très séduisante, au design soigné, bref la meilleure tablette Android du marché sans aucun doute, elle n’est pas un PC. Aujourd’hui les utilisateurs sont déjà équipés d’un PC, d’un smartphone et d’une tablette. Changer de produit pour se rapprocher du PC ne les intéresse pas forcément.

La Pixel C c’est pour qui ?

Contrairement à l’iPad Pro (qui ne connaît pas non plus le succès fulgurant des autres iPad), la Pixel C ne s’adresse pas vraiment à une cible en particulier. Si nous pouvons deviner que la tablette s’adresse à ceux qui sont axés sur la productivité, ce n’est pas le message envoyé par Google. La firme s’est contentée de présenter sa nouvelle tablette avec un clavier en accessoire.

marché-tablettes-apple-samsung-lenovo

D’un point de vue marketing, ce n’est pas forcément judicieux puisqu’on ne sait pas vraiment pour qui elle est faite cette tablette. Apple et Microsoft avec sa Surface ont au moins axé leur discours sur la productivité et la créativité. Le message est clair, l’iPad Pro ou la Surface sont pour les professionnels.

La Pixel C elle se veut être la meilleure tablette Android. Elle s’adresse donc à tout le monde ? Aux joueurs ? Aux professionnels ? A qui ? Sans cible précise, Google ne risque pas d’en vendre des palettes.

La Pixel C est chère

Google n’en vendra pas des tonnes aussi parce qu’elle est chère cette Pixel C. Très chère même. Bien évidemment elle embarque vraiment du bon matériel, mais ce n’est pas la question de la valeur du produit qui est importante c’est celle du besoin des consommateurs.

La Pixel C devrait être commercialisé 499 dollars donc 499 euros minimum dans sa version 32 Go. Pour une version 64 Go il faut compter 599 euros. Le clavier est proposé lui à 149 euros. Au total donc un utilisateur devra débourser 650 à 750 euros pour une tablette Android avec clavier.

pixel c prix eleve

Si le consommateur en question possède un PC et un smartphone va-t-il s’orienter vers une tablette hybride qui se veut donc être un intermédiaire entre la tablette « classique » et le PC portable ? Non. D’autant que s’il a déjà une tablette il ne sera certainement pas prêt à payer une telle somme pour un produit qui fera certainement double emploi avec son PC portable.

Un PC ou un Chromebook ne serait-il pas mieux ?

Proposer sa tablette hybride à 750 euros est une erreur stratégique de la part de Google. En terme de placement c’est très mauvais. Pourquoi ? Parce que Google propose également des Chromebook vendus moins chers que cette tablette. Et ChromeOS permet d’être bien plus productif qu’avec Android. Les deux types de produits se cannibalisent donc. Très mauvais point pour les ventes.

hisense chromebook
Cet Hisense Chromebook ne coûte que 149 euros

Par ailleurs, pour 750 euros, beaucoup d’utilisateurs y trouveront davantage leur compte en achetant un PC portable. A ce prix on trouve des machines tout à fait convenables qui permettent à l’utilisateur lambda d’être productif, créatif et sans limitation logicielle. Car avec un PC tous les logiciels fonctionnent.

Avec ChromeOS il faut trouver des équivalents mais le store regorge de bonnes petites applications qui conviendront parfaitement. En revanche avec une tablette Android c’est une autre affaire. Pas sûr que l’on trouvera des applications aussi efficaces et séduisantes que les logiciels Windows ou les applications ChromeOS. Au final entre la Pixel C et un PC les utilisateurs auront certainement fait leur choix.

Conclusion : la Pixel C, un énième produit vitrine ?

Pour toutes les raisons évoquées il y a peu de chances pour que la Pixel C soit un produit qui se vendra. Bien souvent les grands succès de Google ont été des produits innovants aux tarifs abordables comme le Chromecast par exemple ou le Chromebit. Le Nexus 5 est également un excellent exemple de succès commercial made in Google.

pixel c produit vitrine
Crédits : Android Central

Avec la Pixel C on se rapproche plus d’un énième produit vitrine, une base pour les développeurs de ce qu’il est possible de faire sous Android sur le marché des tablettes. Google montre comment faire le meilleur avec ce produit et le meilleur a un prix. La Pixel C est certes un très bon produit, le meilleur du genre sur Android, mais la tablette ne se vendra pas.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
NFC sur Android : qu’est ce que c’est et comment ça marche ?

Aujourd’hui, de très nombreux smartphones Android présents sur le marché sont équipés de puces NFC. Pourtant, cette technologie est encore relativement peu connu du grand public, qui a plutôt tendance à passer à côté sans savoir de quoi il en retourne. Il s’agit pourtant d’une fonctionnalité clé qui s’impose peu à peu dans plusieurs secteurs, à commencer par le paiement mobile.