Popcorn Time : l’industrie du cinéma se félicite de sa fermeture

Date de dernière mise à jour : le 5 avril 2016 à 10 h 52 min

La MPAA, Motion Picture Association of America, s’est félicitée de la fermeture du service de streaming Popcorn Time. Néanmoins, ce n’est qu’une petite victoire dans la lutte contre le piratage. Les alternatives sont encore nombreuses.

industrie cinema felicite fermeture popcorn time

Souvenez-vous, il y a quelques jours nous apprenions que le site popcorntime.io était fermé. Les autorités ont mis un terme au site illégal de streaming certainement le plus connu au monde. Il a tellement de succès que même Netflix le craint.

Il faut dire, pour ceux qui ne connaîtraient pas Popcorn Time, qu’il s’agit d’un service à l’interface soignée, qui ressemble énormément à Netflix, mais qui est entièrement gratuit et qui diffuse les derniers films sortis en salle.

Bref, c’est le service dont tout le monde rêve mais qui est totalement illégal puisqu’il repose sur des fichiers torrents et surtout que Popcorn Time ne reverse pas un centime pour financer les oeuvres cinématographiques.

En parallèle la Motion Picture Association of America a également obtenu une victoire concernant YTS, un service de téléchargement de torrents. La justice Néo-Zélandaise a ordonné sa fermeture également. La MPAA s’est félicitée de cette fermeture du service :

Popcorn Time et YTS sont des plateformes illégales qui existent pour une raison claire: distribuer des copies volées des derniers films de cinéma et de télévision sans indemniser les gens qui ont travaillé dur pour les fabriquer. -Chris Dodd, président de la MPAA-

Si ces fermetures sonnent comme de belles victoires pour les autorités, concrètement elles ne changeront rien au problème du piratage. Concernant Popcorn Time par exemple, d’autres versions du service existaient avant la fermeture de la version .io et existent toujours.

Par ailleurs, dès lors qu’un service est attaqué, d’autres sont créés. Juste après l’annonce de la fermeture de Popcorn Time, on a vu par exemple débarquer Stremio. Bref, les autorités ne semblent pas avoir compris que la répression n’est pas la solution au problème du piratage.

Comme le soulignait Ted Sarandos, Directeur des Programmes de Netflix, le problème c’est la chronologie des médias. Dans certains pays et notamment en Europe, et donc en France, il faut attendre 3 ans entre la sortie en salle d’un film et son arrivée sur un service comme Netflix. Pourtant, les utilisateurs sont prêts à payer.

Via

Réagissez à cet article !
  • SnowBord

    Et ils sont heureux; Ils ont usée du temps et énormément d’argents pour fermer un site. ALors que ils peuvent fermer tout les site du monde il y aura toujours je dit bien TOUJOURS des astuces pour regarder des films gratuit. Internet appartiens a la communauté et non au autorité.

    • Mehdy “OriginalSin” Stephen

      ” Internet appartient à la communauté est non au autorités ”
      Une phrase qui mériterait d’être dans des livre d’histoire ça !

  • Will

    Tout comme mega upload, une tête de coupé et d’autres qui vont repousser.
    Ce n’est pas en faisant cela qui vont nous faire aller plus au cinéma.

  • Tux

    C’est tellement une belle victoire que demain 10 alternatives vont naitre…

  • Benoit

    Sinon j’ai une idée : si vous arrêtiez de nous vendre des places de ciné à 10€, voir 12€ sur Paris ?
    Quoi ? C’est une connerie ?
    Ah d’accord.

    • joe2x

      claire c’est abusé, c’est devenu hors de prix. y a qu’à voire que c’est un sacré frein, dès qu’il y a des places pas chers (4-5€) certains jours de l’année, c’est blindé de monde tout de suite

      • moi

        Le seul moyen que j’ai trouvé c’est avec orange ciné day qui t’offre une place pour une place achetée mais c’est seulement valable le mardi donc pas le jour des sorties nationales et puis il faut être deux

        • joe2x

          ouai, à moins d’etre un grand fana du cinoch au point de ne pas pouvoir attendre jusqu’à mardi.

          oui, c’est pas mal, mais comme tu as :

          – il faut être deux (ou sinon peut être que tu peux t’arrenger dans la queue avec quelqu’un pour ne payer que la moitié (et lui/elle aussi du coup).

          – le mardi uniquement, si tu as une autre activité les mardis, c’est rapé.

          Sinon comme autre solution : acheté un carnet de ticket et vendre à l’unité les tickets au prix coutant pour ne pas se sentir obligé d’y retourner dans le mois ou les 2 mois.

  • Elouan Mailly

    Il est pas mort, ils sont déjà en train de préparer leur résurrection et en rigole sur twitter, comme si l’argent arrivera à faire tomber des convictions…

  • fun-evil

    vous connaissez l’Hydre de Lerne ?

    voila j’ai tout dit

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
SFR : l’hémorragie d’abonnés continue sur le fixe au 2ème trimestre 2017

SFR vient de publier ses chiffres du second trimestre 2017 sur le mobile ça va mieux néanmoins hémorragie d’abonnés continue sur le fixe. L’opérateur n’est pas encore tiré d’affaire et crée la polémique avec une option imposée à ses clients mobiles, sans oublier ses déboires au sujet du très haut débit, SFR annonçant vouloir faire cavalier seul sur ce chantier.

0b209f6ce0fbf8b0acc02a99021c4093QQQQQQQQQQQQQQQQQQ