Opinion : et si on se calmait un peu avec Pokemon Go ?

Pokemon Go est la sensation de cet été 2016. Niantic et Nintendo ont réussi un joli coup avec cette application qui a gagné le coeur de toute une génération. Le jeu est une vraie réussite à tel point que l’on peut même le qualifier de phénomène de société. Mais il serait peut-être temps de se calmer. Il ne s’agit que d’un jeu après tout.

La nostalgie pour les uns, la nouveauté pour les autres. Avec Pokemon Go, Nintendo a réussi à réunir toutes les générations. La tranche 25/35 ans a connu le dessin animé Pokemon, puis les jeux Game Boy avec la version Rouge et la version Bleu. Puis les générations suivantes se sont échangées des cartes dans les cours de récréation. Et aujourd’hui, tout le monde est réuni autour du jeu Pokemon Go sur smartphones et tablettes.

Nintendo a trouvé la formule magique : lier le réel et le virtuel de manière ludique tout en surfant sur la nostalgie. En ces temps de crise ça fait du bien. C’est en tout cas ce que m’a expliqué une amie psychologue. Selon elle, dans un climat de société morose, les adultes on trouvé un moyen de retomber en enfance.

Pokemon Go, c’est se souvenir de ces longues heures de jeu sur Game Boy. Mais c’est aussi le rêve de voir débarquer « pour de vrai » les Pokemons dans nos vies en regardant le dessin animé. Ceux qui ont suivi les aventures de Sacha, Pierre et Ondine ont tous rêvé un jour de vivre la même chose. Les technologies d’aujourd’hui permettent en quelque sorte de faire illusion, de faire « comme si » nous chassions vraiment les Pokemons.

Oui mais voilà, la réalité est bien là. Et pendant que les Pokemons nous permettent de nous évader, le monde continue de tourner. Et certains ont tendance à l’oublier. Des mouvements de foule ont par exemple été observés à Bordeaux ou à Central Park. Pour ce dernier, les joueurs ont pris des risques inconsidérés en laissant leurs véhicules au milieu de la chaussée, moteur allumé. Des embouteillages monstres et beaucoup de difficultés à se déplacer même à pied. C’est tout simplement hallucinant.

Pire encore, certains ont complètement oublié les règles qui régissent notre société. Ils ne font plus le distinguo entre réalité et virtuel. Ainsi, en France, une jeune femme a provoqué un accident sur l’autoroute parce qu’elle jouait à Pokemon Go au volant. Un autre joueur a quant à lui percuté un mur.

La gendarmerie nationale et d’autres institutions ont même dû communiquer publiquement pour rappeler des règles de base afin d’éviter les dangers. Mais rien n’y fait, beaucoup de joueurs sont presque « lobotomisés ». Pokemon Go, l’opium du peuple ? En quelque sorte oui.

Le phénomène a connu une telle ampleur que des enjeux beaucoup plus importants ont trouvé une issue cette semaine sans que personne n’en parle. Je fais référence là à la loi travail qui a fait la Une de l’actualité pendant des mois et qui a été adoptée en fin de semaine dernière dans la plus grande discrétion.

Pourtant, cette loi avait engendré un mouvement national de « révolte » et puis tout s’est essouflé. Pokemon Go n’est pas responsable de cette désunion, les vacances y ont certainement fait beaucoup. Mais l’intérêt porté à ce jeu semble complètement disproportionné comparé à d’autres évènements majeurs qui se sont déroulés dans le monde. Qui a entendu parler des attentats à Kaboul ou des bombardements sur quatre hôpitaux en Syrie ?

Loin de moi l’idée de jouer le rabat-joie. J’ai une tendance à justement voir ce qu’il y a de bon dans ce genre de phénomène. Pokemon Go par exemple a le mérite de réunir les gens, de les faire bouger. Parce qu’il faut en parcourir des kilomètres pour mener sa quête. Le jeu est ludique et nous permet vraiment de nous évader. Mais de là à en oublier les fondamentaux qui régissent le vivre ensemble, c’est un peu beaucoup non ?

Il ne faut pas oublier que Pokemon Go n’est qu’un jeu. Il est là pour nous divertir, au même titre qu’un bon film, un livre, un concert ou tout autre chose nous permettant de nous évader. Mais nous atteignons parfois des sommets de bêtise pour quelque chose qui n’est pas réel.

Il y a une sorte de flou dans l’esprit des joueurs. Pokemon Go n’est pas complètement virtuel mais pas complètement réel. Le jeu navigue en quelque sorte entre deux eaux, et l’esprit des joueurs est perdu dans cette zone. Il suffit pourtant de prioriser les choses. Est-il vraiment important de chasser un Leviator qui apparaît subitement pendant que vous conduisez au risque de vous tuer, ou pire de tuer quelqu’un d’autre ?

Beaucoup demandent aux autorités de faire plus de prévention, d’autres de sanctionner sévèrement. Mais est-ce vraiment aux autorités de se charger de cela ? Chaque joueur n’est-il pas libre d’arbitrer objectivement ce qui est dangereux et ce qui ne l’est pas ? Il est de la responsabilité de chacun d’être prudent.

Loin de moi l’idée de faire la morale. Qui suis-je pour faire une chose pareille ? Moi-même je joue à Pokemon Go, et je ne l’ai pas fait que pour être professionnel et faire le test du jeu. Je joue parce que c’est original, ludique et que ça me ramène à mon enfance. Mais je n’en oublie pas les règles de prudence. Je joue comme je lirais un livre ou regarderais un bon film.

D’ailleurs, en écrivant ces lignes, je me fais la réflexion qu’il est tout de même hallucinant qu’un tel article soit presque nécessaire. Certains se diront que non, et ils en ont le droit. Mais au regard de ce qui est relayé dans la presse, rare sont les articles qui nous interrogent sur ce phénomène étrange et surtout sur la proportion que prend le jeu.

On lit des articles insolites sur les joueurs qui ont des accidents, sur les mouvements de foule, et sur tout ce qui gravite autour de ce jeu. C’est drôle tout ça, mais le problème est que beaucoup prenne tout ceci très au sérieux. Mais ce n’est qu’un jeu, et en y réfléchissant bien, on en vient à une conclusion : il faudrait peut-être penser à se calmer non ?

Car finalement, les grands gagnants de tout ça, ce sont Niantic et Nintendo. Avant sa chute en Bourse, l’action de Nintendo avait explosé. Pokemon Go avait généré (virtuellement bien sûr) 7,5 milliards de dollars en quinze jours à peine. Savez-vous combien de milliards sont nécessaires pour éradiquer la faim dans le monde ? Je vous donne la réponse : 30 milliards par an.

   Suivez nous sur Facebook   


Vous aimerez peut être


Réagir à cet article

  • Krohz

    10 milliards? vous êtes sûr de vous? Ok on va demander ça à Bill Gates et Mark Zuckerburg.

    • Romain Vitt

      En effet, mon chiffre est en fait trop ancien. Après vérification, il faudrait aujourd’hui 30 milliards. Ça reste peu. Je corrige quand même l’article.

  • emmanuel milcent

    Exactement, ça devient vraiment n’importe quoi ce jeu. En tout cas, j(y suis complètement hermétique. En quand je vois les comportements qu’il provoque, je me dis que j’ai bien raison et ça me renforce dans mon opinion.

    • MaGiiC

      Je, Je, Je.

      • emmanuel milcent

        Et alors ? C’est mon avis perso, je ne vais donc pas dire  » nous « . Et je n’ai jamais pris mon cas pour une généralité, moi (je ne te vise pas, mais il y en a pour qui c’est le cas, je l’ai vu de nombreuses fois sur ce site et ailleurs :(

    • Dièse

      Le jeu n’est pas le problème mais la connerie des gens. On peut très bien jouer sans faire toutes ces conneries. L’américain qui a capturé tous les pokemons, il n’a pas escalader un immeuble, ni garer sa caisse en plein milieu de la route pour en capturer un.
      Les gens sont responsables de leurs actes,’. C’est comme envoyer un SMS en conduisant ou en traversant la chaussée, des exemples comme ça sont légions, ce n’est pas le SmartPhone le problème, mais les gens.

  • Damien Thebaudeau

    Moi je donnerais bien un milliard ou deux au tiers monde histoire que les gosses crevent moins de faim vous en pensez quoi ?

    • psgced

      Pas de retour sur investissement donc pas intéressant ;)

    • Math Picpic

      le chasseur cueilleur se déplaçait au gré des ressources. Si un endroit venait à se tarir, il migrait pour chercher de la nourriture.
      Si certaines colonies se sont établies dans des endroits où l’on ne mange pas à sa faim, ça reste leur problème

      • Hasan Yaris

        Sauf que l’Afrique apporte nous apporte beaucoup de ressources et on les paie une misère qui n’arrive de toute manière pas jusqu’au peuple. Ils ont une terre riche qui est exploité par les « grands » de ce monde de m****.

        Ton commentaire est ignoble et prouve que tu n’as rien à faire du monde tant que frigo est remplit jusqu’à ne plus se fermer !!!

        Ces gens n’ont surement pas choisi de mourir de faim et que le peu d’eau qu’ils aient ne soit même pas potable !!!

        • Math Picpic

          ok, et tu as surement des clochards qui crèvent de faim à moins de 1km de chez toi, pourtant tu vas aller leur donner quelque chose?
          Alors vouloir se donner bonne conscience en s’émouvant du sort des pauvres africains en sachant pertinemment qu’à notre niveau on ne peut rien faire; tout ça pour cacher sa lâcheté et son immobilisme et ne même pas aller aider son prochain qui est à côté de soi.
          ah ces bon vieux roms ils sont sales, ils font chier à faire la manche, mais au moins ils se sortent les doigts du cul pour essayer de faire avancer leur situation. La solution est simple mais ne sera jamais acceptée, exiler tous les gens vivant dans des pays inhabitables et les reloger là où ça l’est. Mais qui ferait ça?
          Personne, pas même toi.

          • Hasan Yaris

            On ne se connaît pas donc ne te permet pas de me juger. Je le fait à mon échelle mais elle est infime donc dire que je n’aide pas avec mes modestes moyens c’est croire que tous le monde est comme toi qui comme tu le dis, ne se sort pas les doigts du cul et aider….

            Je n’ai rien à discuter avec toi….

      • Tink

        J’ose espérer que c’est ironique ? Surproduction alimentaire en Europe et en EU. Passé colonialiste. Accaparement des richesses par quelques uns. Le jour ou tu seras dans la merde pour des raisons qui ne te sont pas imputable, ça ne sera pas ma main qui se tendra, ou plutôt si, mais fermée, dans ta face.

        • Math Picpic

          blablabla, envoie de 30 tonne de riz en sommalie détourné par les militaires pour les revendres aux pays limitrophes. ils ne sont pas dans la merde mais dans leur propre merde. Tu crois qu’ils sont émus des prêtres décapités chez nous? Balayons devant notre porte avant de vouloir faire un grand ménage chez les autres

          • Damien Thebaudeau

            Par ce que t’as pas vu sur TF1 qu’ils priaient pour nous alors ils ne font rien pour nous ? Pffffffff cantonne toi à reprendre les citations des autres c’est bien…

          • Math Picpic

            ? pas compris

      • Damien Thebaudeau

        J’espère qu’un jour tu seras dans la merde sans rien à manger et que quelqu’un te répondra ça, ça te fera du bien !

        • Math Picpic

          si on ne marche pas là où on chie on est rarement dans la merde. à bon entendeur

  • Pepper

    Il n’en reste que ce jeux fait du bien. Je suis une maman de 38 ans, qui doit regarder vivre mon fils de 12 ans dans ce monde où la haine ne fait pas de distinction et où elle accable tout le monde. Alors je joue, On joue, on se mélange aux autres, on rit, et on est heureux, si pour cela Nantes doit engager des millions de bénéfices, alors que çaarrive. Les rires de mon fils n’ont pas de prix, même si je les dois à un jeu que certains jugent absurde.

  • Pesmerga

    C’est quand même vous qui écrivez autant sur le sujet …

    • Novaslash

      Je plussoie et encore plus avec le titre, qu’il faut se calmer avec PG pourtant, il y a eu beaucoup de sujet sur ce jeu et là, on nous pond une tartine qui ne fait que rabâcher ce qui a déjà été dit.

      « D’ailleurs, en écrivant ces lignes, je me fais la réflexion qu’il est tout de même hallucinant qu’un tel article soit presque nécessaire »

      Nécessaire en quoi ? Mis à part étirer en longueur tout ce qu’on a pu lire sur d’autres sujets et les commentaires sur PG, l’article n’apporte absolument rien de plus de ce que l’on sait déjà, tout ça pour nous pondre une pseudo analyse.

      Et si en effet, il y a peu d’articles qui analyse le phénomène et approfondi le pourquoi du comment des comportements des joueurs, ce n’est pas sur Phonandroid qu’on viendra chercher ça. Ce type de sujet n’a pas sa place ici.

  • Athena223

    Il a plusieurs catégories de joueurs, ceux qui passe un bon moment d’échange avec les autres et ceux qui en oubli qu’ils ne sont pas seul sur terre et que leur insouciance peut mettre leur vie ( et celle des autres aussi) en danger.

    Le jugement très sévère de certaines personne à l’égare de se jeux, rappel un peu celui qui était fait de jeux PC ( Carmageddon , GTA , … qui aller faire de tous leurs joueurs des chauffards, les MMORPG qui allez rendre asociaux tous leur joueur car certains sont mort devant leur écran car ils avaient oublié de dormir, etc).

    Alors oui, on en parle certainement trop dans les médias au détriment d’information très glauque aujourd’hui , mais cela va s’essouffler dans les jours ou semaine à venir même si le jeu continu de cartonner, après tous on entend plus parler non plus de gangnam style, Angry Bird , Clash of Clan ou autres même s’ils ne sont pas loin .

  • Angelneo

    Je pense que c’est un effet temporaire. Après 2 semaines, je me lasse, c bien beau de sortir mais le jeu est pauvre en contenu… et la plupart des pokemons ne sont pas par chez moi. Passé l’effet de mode, le jeu redeviendra un jeu basique qui aura du mal à captiver si rien n’est fait. C bien beau de se promener mais ça ne garantie pas de pokemon et personnellement , ça me lasse vite.
    Le succès du jeu est en partie la faute des médias qui a force de parler de sa sortie, la rendu Hype.

    • Nicolas PasContent

       » la plupart des pokemons ne sont pas par chez moi … » Tout est dit , tu n’accroche pas au jeu parce qu’il n’y à rien à capturer autour de chez toi … Concernant le contenu tu n’as pas du y jouer assez pour t’appercevoir qu’il y a ce qu’il faut pour un jeu lancé il y a 3 semaines

      • Angelneo

        Oula, mec tu devrais pas penser ça. Je te signale que je fais bcp de km chaque jours et non, hormis vivre dans des grandes villes, la plupart des campagnards ne pourront pas jouer correctement

  • Reikko

    « majorité ne comprend rien à ce qui se passe autour d’eux, ou n’en ont rien à faire, ce qui revient au même »

    Quelle majorité !? Celle qui est dans ta tête?

    • arenzano

      La majorité des lobotomisés béats qui jouent à Pokemon Go.

      • Reikko

        En meme temps ce constat s’applique à tellement de choses…
        Tu as aussi les supporters de foot qui vivent par procuration en s’appropriant les victoires de l’équipe qu’ils supportent. Ce n’est pas forcément plus glorieux.

        Pour ma part je joue a Pokemon Go avec mes collègues pendant la pause Dej et on se marrent bien. Je joins aussi l’utile a l’agréable pendant les sorties du chien.

        Dans tous les cas , je ne regarde que peu l’écran finalement. Et quand je sens le téléphone vibrer je check pour voir de quoi il s’agit.

        Pareil j’apprécie aussi le foot sans pour autant tomber dans le fanboyisme et l’hystérie.

        Chaque activité quelle qu’elle soit peut avoir des comportements déviants bien aidés par le manque de perspective que peuvent avoir les gens au regard du monde qui les entoure.
        Mais le rapprochement entre une activité et un type de personne est un raccourci trop facile et erroné.

        • MaGiiC

          Tu n’arriveras à le convaincre, ça le dépasse.

  • MaGiiC

    C’est une très bonne chose. Hier encore, je suis allé faire ma petite balade et j’ai croisé de nombreuses personnes partageant cette bonne humeur qu’apporte ce jeu. Tout le monde cohabite, se donne des infos, s’entraide.

    Arrêtons de polémiquer et apprécions les bonnes choses qu’apporte ce jeu au lieu de mettre en avant les dérives de certains …

  • Koala

    J’attends de voir s’il arrive à tenir 12 ans comme wow :)

    • MaGiiC

      Mais taisez vous avec WOW, on s’en tape, ce sont des jeux totalement différents, ne visant pas le même public. Le jour où WOW attirera toutes les catégories sociales, tous les âges et fera un tel buzz on en reparlera.

    • Reikko

      Lol le mec, à chaque news de pokémon go, il balance le meme com’…

      En meme temps, ca fait bien longtemps que Wow est mort…

  • Caporal Moumoote

     » Ils en oublient que c’est juste des pixels conçus pour rapporter de l’argent à des gens qu’ils ne rencontreront jamais. »

    Je vais te surprendre, mais:

    – tes fringues c’est juste du tissu conçu ( par des enfants ) pour rapporter de l’argent à des gens que tu ne rencontreras jamais.

    – Ton smartphone c’est juste des composants assemblés pour rapporter de l’argent à des gens que tu ne rencontreras jamais.

    – Ta voiture c’est juste un assemblage de metal conçu pour rapporter de l’argent à des gens que tu ne rencontreras jamais.

    Aller, je suis cool, j’arrête… Ils font chier ces gens à bosser pour gagner de l’argent… Non mais c’est vrai quoi…

    • arenzano

      Tu me surprend pas je suis d’accord avec tout, bon raisonnement.

  • arenzano

    C’est dur d’affronter la réalité parfois, je comprend…..

    • MaGiiC

      C’est dur quand on est dans le déni, hein !

  • x

    dixit les gars qui mettent en premier lien de leur page un tuto sur le jeu…… super crédible…

  • Exact, Nintendo n’est qu’un actionnaire de The Pokemon Company et n’a strictement rien à voir avec Pokemon Go.