Top 8 des mythes sur Android que vous n’auriez jamais dû croire

Android est le système d’exploitation mobile numéro un. Il génère donc beaucoup de mythes et de légendes urbaines. Mais il ne faut bien sûr jamais les prendre au pied de la lettre, ni même parfois leur porter crédit : entre discours de détracteurs et mauvaise connaissance des systèmes, ces mythes se dégonflent aisément.

android 5 mythes

Les smartphones et tablettes actuels sont chacun équipés d’un système d’exploitation. Apple propose ses iPhones et les autres tournent sous Android, Windows Phone ou d’autres OS minoritaires. Mais il est fini le temps où chaque constructeur proposait son système propriétaire, les temps ont changé.

Pourtant, devant l’essor d’Android, son succès auprès des consommateurs en fait également un symbole victime de nombreuses critiques dont la majorité sont infondées ou avec un manque d’honnêteté. Parmi ces mythes, mensonges ou éloges, nous allons tâcher d’en identifier une petite poignée.

Mis à jour le 01/05.

Voilà 5 choses que vous ne devez pas croire sur Android

Mythe n°1 : lorsque vous achetez un nouveau smartphone, votre batterie doit être chargée à bloc

Lorsqu’on achète un nouveau smartphone sous Android, la batterie est chargée mais pas complètement et on aura souvent tendance à penser qu’il faut impérativement la charger à 100% avant d’allumer l’appareil de façon à l’amorcer. En réalité, c’est complètement faux.

Certes, si vous le faites, ça n’endommagera ni le téléphone, ni la batterie mais ce sera totalement inutile car les batteries Li-Ion n’ont, tout simplement, pas besoin d’être amorcées et peuvent être utilisées immédiatement une fois le smartphone sorti de sa boîte, contrairement aux batteries nickel-cadmium (NiCd) et nickel-métal hydrate (NiMH), utilisées sur les vieux téléphones portables.

A noter tout de même qu’une charge complète aide la batterie de votre smartphone à mieux se calibrer mais il n’est pas indispensable de le faire dès la première utilisation. Pour améliorer les performances de votre batterie, nous avons de meilleures astuces.

charger batterie android

Mythe n°2 : Android n’est pas vulnérable aux virus et malwares

Malheureusement, vous dire qu’Android est la plateforme la plus sûre du marché serait vous mentir, ça reste même l’un des plus gros problèmes de l’OS. La faille de sécurité Stagefright qui touchait d’ailleurs 95% des smartphones sous l’OS de Google en est d’ailleurs la preuve. Toutefois, c’est un mal pour un bien car elle a su générer une prise de conscience majeure et collective. Désormais, Google, Samsung et LG proposent des mises à jour mensuelles sur leurs produits et ça c’est une très bonne chose pour l’utilisateur.

Dans les faits, une utilisation classique d’un téléphone sous Android ne vous conduira toutefois pas à être infecté. Sachez que par défaut, l’installation d’application n’est possible qu’avec le Play Store, qui vérifie de lui-même l’intégrité des applications qu’il propose. Peu de chance de se faire infecter donc.

N’oubliez ainsi pas que l’installation d’applications Android non vérifiées présente un risque pour votre téléphone ou votre tablette. Si jamais vous avez peur, n’hésitez pas à consulter notre sélection d’antivirus. Et n’oubliez pas que l’OS est basé sur Linux et que les malwares sont des programmes malveillants que l’on peut retrouver sur n’importe quel système.

android malwares

Mythe n°3 : Android est trop complexe

À l’instar de Linux qui était blâmé pour être plus compliqué à utiliser que Windows, certaines mauvaises langues en remettent une couche en qualifiant Android de difficile à utiliser. Pourtant, vous serez sûrement dans la majorité à constater que les parents ou les personnes âgées, finissent bien par passer sur Android et après un temps d’adaptation, sont capables de passer des appels, envoyer des messages et même prendre des photos ou écouter de la musique.

À juste titre, l’OS a été conçu de manière à être intuitif, rapidement paramétrable (une simple connexion avec un compte Google suffit) et utilisable sans grandes contraintes. En outre, son ergonomie n’a cessé de s’améliorer au fil des années et des mises à jour. Évidemment, ceux qui voudraient bidouiller leur dispositif devraient passer par des manipulations plus ou moins accessibles. Mais lors d’une utilisation standard, tout est pratiquement faisable sans peine, et les applications du Google Play Store permettent de personnaliser au mieux son précieux.

Android complexe

Mythe n°4 : Android nécessite un tueur de tâches

Voici un gros vilain mensonge. Il y a eu une époque où beaucoup ne voyaient que par les tueurs de tâches, pourtant, ces applications ont très vite montré que leurs effets pouvaient être néfastes sur les performances des terminaux.

Non seulement les tueurs de tâches ne sont pas indispensables mais en plus, ils peuvent nuire considérablement aux performances de votre smartphone. Android est un OS sophistiqué et multitâches dont l’un des principaux avantages est de vous offrir un accès rapide aux applications récemment ouvertes.

Si vous les fermez, elles devront se recharger à nouveau. En outre, depuis Android 6.0 Marshmallow, les applications non utilisées n’ont plus le moindre impact sur l’autonomie puisque le mode Doze se charge de les mettre en hibernation.

android tueur taches

Mythe n°5 : Android est le même sur tous les smartphones et tablettes

Un autre point assez étonnant à entendre alors qu’il existe bon nombre de méthodes pour personnaliser l’interface d’Android, les icônes, mais aussi des ROMs custom telles que LineageOS. Mais si nous parlons de l’OS tel qu’il est à l’achat, les constructeurs Samsung, LG ou Sony se sont efforcés de développer une surcouche pour proposer à leur manière, une interface pratique et bourrée de fonctionnalités.

Au final, une interface Android est de base sensiblement identique d’un appareil à l’autre, mais les apports des fabricants et les possibilités de personnalisation en font un système qui peut devenir très personnel et à votre image.

android interfaces

Mythe n°6 : Android est moins stable que les autres systèmes mobiles

Il y a ceux qui utilisent très peu leur appareil mobile et diront qu’ils n’ont jamais rencontré de problèmes, et ceux qui téléchargent et utilisent beaucoup d’applications et auront déjà eu droit à des freezes, des plantages ou même des redémarrages. Mais ce genre d’incident ne vient pas forcément de l’OS, mais des applications qui tournent. Et, que ce soit un androphone, un iPhone, un téléphone sous Windows Phone, aucun n’est à l’abri de problèmes.

Et l’actualité, les faits divers en sont de très bons exemples, rien n’est parfait, et tout fabricant qui prétendrait l’être serait bien présomptueux. N’oublions donc pas qu’un grand nombre d’utilisateurs ou contributeurs entraîne de plus grands risques de problèmes plus ou moins graves sur nos dispositifs, mais jamais rien de très gênant dans l’ensemble.

android lag

Mythe n°7 : le NFC affecte l’autonomie des smartphones

Mis à part quelques exceptions, la plupart des smartphones Android proposent du NFC. Une technologie très pratique qui sera avant tout utilisée pour les paiements mobiles via des banques comme Orange Bank ou services à venir comme Samsung Pay. Et depuis son introduction, on a souvent tendance à dire que le NFC vide la batterie de notre smartphone lorsqu’il est activé. On a alors tendance à l’activer seulement lorsqu’on en a besoin pour ensuite le désactiver et c’est franchement contraignant.

Toutefois, ce qu’il faut savoir, c’est que Google a déjà prévu le coup en proposant diverses optimisations au sein de son OS mobile, justement pour éviter que le NFC ne vide votre batterie. Ainsi, même lorsque la puce est activée par l’utilisateur, elle ne fonctionne pas en continu. En outre, lorsqu’elle est à la recherche de balises, sa consommation est réduite.

De plus, lorsque l’écran du téléphone est verrouillé mais allumé, la recherche de balises s’interrompt et la connexion se coupe totalement lorsque l’écran est éteint. En d’autres termes, les impacts du NFC sur votre batterie sont certes existants mais négligeables.

Android NFC

Mythe n°8 : Les ROM Custom sont réservées aux experts

Les ROM Custom comme LineageOS ont deux avantages. Non seulement elles permettent de se passer des surcouches parfois trop lourdes des constructeurs pour retrouver une version de l’OS plus proche de celle des Nexus mais également de profiter des dernières versions d’Android en date, chose qui est parfois impossible sur certains smartphones qui ne sont plus supportés par leurs constructeurs.

Alors oui, l’installation d’une ROM Custom peut parfois être complexe lorsqu’on ne s’y connaît pas ou lorsqu’on n’a jamais essayé mais qu’est-ce qui ne l’est pas ?  Avec un bon tutoriel, il est très facile de rooter son smartphone et d’installer un Custom Recovery ou une ROM Custom. Et une fois qu’on a tenté l’expérience une fois, c’est même simple comme bonjour.

Nous pourrions sans doute citer d’autres exemples de remarques énoncées envers le système de Google, mais nous préférons plutôt vous donner la parole. À vous de nous dire le genre de mensonges que l’on a pu vous sortir sur Android.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Top 14 des choses sympas à faire avec votre vieux smartphone

Vous venez de vous offrir un out nouveau smartphone Android flambant neuf et vous ne savez pas quoi faire de l’ancien ? Avant de jeter à la poubelle, avez vous pensé à consulter notre top 13 des choses sympa à faire avec son vieux smartphone ? Si ce n’est pas encore le cas, alors vous trouverez forcément une idée.