Fuchsia OS : le successeur d’Android et Chrome OS compatible avec les applications iOS ?

Fuchsia OS sera-t-il compatible avec les applications iOS ? Le successeur d’Android et de Chrome OS sera en tout cas compatible avec Swift, le langage de programmation Apple qui sert normalement à coder les applications qui se retrouvent sur iPhone, iPad et iPod. Pour autant ce langage de programmation ne fait que s’ajouter à une longue liste de langages supportés par défaut – en plus d’un nouveau langage made in Google, baptisé Dart. 

google fuchsia

Fuchsia OS va supporter Swift, le language de programmation Apple des applications iOS. Le nouveau système d’exploitation, qui doit succéder ou tout du moins faire converger Android et Chrome OS, pourrait faire passer justement l’idée de la convergence au prochain niveau en permettant enfin aux développeurs de profiter d’un écosystème unique. Concrètement cela pourrait vouloir dire que l’on pourrait lancer des applications iOS sous Fuchsia en plus d’autres types d’applications.

Ou à minima qu’il soit facile de compiler un projet conçu pour iOS sous la nouvelle plateforme. Cela offre également une souplesse supplémentaire aux développeurs. Car souvent, nouvelle plateforme signifie l’apprentissage d’un nouveau langage de programmation – ce qui peut être long et fastidieux. Outre Swift, Google introduit un nouveau langage, Dart. Mais Fuchsia reste compatible avec tout un tas d’autres langages de programmations populaires, notamment Ruby, Python, Rust, et Go.

Fuchsia OS pourrait être compatible avec les applications iOS

Pour l’heure, on ne sait pas vraiment quand Fuchsia sera présenté, ni à quelle plateforme il sera vraiment destiné. Tout juste avons nous-eu un aperçu de l’interface de Fuchsia OS. C’est le troisième système d’exploitation de la firme : Android étant destiné aux smartphones, tablettes et TV connectées, et Chrome OS aux ultrabooks. Mais déjà, la présence de nombreux langages de programmation semble placer ce nouvel OS sous le signe de la convergence. Un sentiment renforcé par l’histoire du projet hérité d’Andromeda – la première tentative de faire converger Android et Chrome OS.

Reste à savoir comment la concurrence, et notamment Apple, accueillera la nouvelle. Généralement, Apple n’aime pas trop, en effet, que l’on s’intéresse à son écosystème en dehors du cadre que la firme a fixé. On imagine néanmoins que l’équation est plutôt gagnante pour Apple, car l’entreprise pourrait donner plus de visibilité à son langage Swift. Et, qui sait, récupérer au passage quelques développeurs !

Il y a suffisamment de personnes qui travaillent sur Swift chez Google que nous en somme au point d’organiser l’intégration, et nous pensons que cela devrait être public

Et ma team ajoute le support de Swift pour viser Fuchsia

Réagissez à cet article !
  • Grabo20

    En même temps, t’es pas face à des développeurs. C’est des bloggers…

    • Mickaël Andrieu

      ouep ils y connaissent que dalle. Le problème, c’est que tous ceux qui lisent y croient. Je me demande en fait si c’est pas juste du putaclic pour caler le terme Apple dans un sujet qui n’a rien à voir

  • Achour

    Les applications ios ne seront pas compatibles, par contre il suffit de copier le code source sur Android studio pour en avoir une équivalente puisque c’est le même langage.

    • podidoo

      Toi aussi t’es un bon développer on dirait !

      • Achour

        Heu non je ne suis pas développeur 😊
        Mais théoriquement, le même programme devrait fonctionner si le langage est supporté

        • podidoo

          Si ton programme n’utilise ni l’interface graphique, ni aucun composant materiel (gps, accelerometre..), ni aucune fonction systeme, il devrait fonctionner ouais, et encore.
          On peut coder sous android et ios en C++, et pourtant…!

          • Achour

             » Si ton programme n’utilise ni l’interface graphique, ni aucun composant materiel (gps, accelerometre..), ni aucune fonction systeme, il devrait fonctionner ouais, et encore. »
            Entièrement d’accord, mais c’est pratiquement c’est le même code, il suffit de faire quelques ajustements pour le support des api… Donc le portage reste plus facile. Je programme quelques programmes sans interface graphique ni utilisation des composants hardware avec le Fortran sur Windows, et vu que je n’ai pas de pc Windows, je prépare mes TPs sur mon Smartphone, et il suffit de faire un copier coller du texte pour avoir les programmes sur pc.

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !