Facebook sera bientôt jugé en France pour avoir censuré le tableau « L’Origine du monde »

Maj. le 31 janvier 2018 à 17 h 08 min

Ce jeudi 1er février 2018, Facebook sera jugé en France pour censure abusive. Il y a quelques années, le réseau social de Mark Zuckerberg avait cru bon de censurer le tableau « L’Origine du monde », peint en 1866 par Gustave Courbet. Exclu du réseau social, l’internaute qui avait posté cette photo a décidé de traîner Facebook en justice. 

facebook censure

Souvenez-vous : le 27 février 2011, un père de famille postait sur son compte Facebook une photographie du célèbre tableau de Gustave Courbet, intitulé « L’Origine du Monde ». L’oeuvre représente un sexe féminin entièrement nu, vu de face. Ce cliché n’a pas plu aux règles d’utilisation très strictes de Facebook. Le réseau social a rapidement décidé de censurer la photo pour « nudité inacceptable » et de désactiver le compte de l’utilisateur. Celui-ci ne l’entendait pas de cette oreille : le 4 octobre 2011, il a décidé de poursuivre Facebook en justice au nom de la liberté d’expression sur les réseaux sociaux.

Facebook a censuré « L’origine du monde » de Gustave Courbet : le réseau social sera jugé en France

Depuis, le réseau social aux 2 milliards d’utilisateurs actifs a tenté d’échapper à la justice française en mettant en avant l’adresse de son siège social, situé en Californie. Malgré tous ses efforts, Facebook sera finalement jugé en France. Stéphane Cottineau, l’avocat de l’utilisateur mécontent, affirme à l’AFP que cette affaire va « obliger Facebook et toutes les autres sociétés du e-commerce étrangères qui disposent de ce type de clause à modifier leur contrat ».  Le tableau de Gustave Courbet, souligne l’avocat, est « une oeuvre majeure du patrimoine culturel français ». 

Comme le souligne l’avocat, le règlement de Facebook interdit explicitement les représentations « contenant de la nudité » mais selon lui, l’oeuvre de Courbet ne rentre pas directement dans cette catégorie. Pour l’homme de loi, « il s’agit à l’évidence d’une représentation magnifiée, sublimée, par le talent de l’artiste ».

Ce n’est pas la première fois que Facebook est accusé de mélanger l’art et la pornographie. En octobre 2016, le réseau social censurait les seins dessinés pour faire la prévention du cancer du sein. A l’issue de cette affaire, le géant américain pourrait-il assouplir ses règles d’utilisation ? Le tableau de Gustave Courbet a-t-il sa place sur le réseau social ? Qu’est-ce que vous en pensez ?

gustave courbet

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Coupe du Monde 2018 : les meilleures réactions sur Twitter

La Coupe du Monde 2018 s’est terminée en apothéose sur une victoire de la France 4-2 contre la Croatie.  Bien sûr, Twitter n’était pas en reste, les supporters des bleus étaient nombreux à suivre le match en aparté sur les…