Batteries : fin du lithium, une nouvelle génération révolutionnaire prévue pour 2019

Les batteries au lithium ion nous montrent leurs limites depuis quelques années maintenant. Les cas d’explosions ne sont pas rares , le géant Samsung ayant même vécu un véritable fiasco l’année dernière avec son Galaxy Note 7. Mais la fin du lithium est proche. Des chercheurs ont réussi à créer une nouvelle génération de batteries révolutionnaires prévue pour 2019.

batteries smartphones revolutionnaires

L’instabilité des batteries au lithium n’est plus à prouver. Depuis des années maintenant les batteries de nos smartphones peuvent exploser. Les limites de la technologie au lithium a montré ses limites l’année dernière. Malheureusement pour lui, c’est Samsung qui en a fait les frais avec le fiasco historique du Galaxy Note 7.

Si régulièrement des scientifiques proposent des solutions plus ou moins réalistes pour remplacer ces batteries au lithium-ion (on pense par exemple aux batteries qui fonctionnent grâce aux algues), aucune n’a encore été vraiment sur le point de se concrétiser. Pour le moment, car des chercheurs ont trouvé une piste concrète qui pourrait être étendue dès 2019.

Dès 2019, les batteries n’exploseront plus

Des chimistes du Naval Research Laboratory de Washington ont saisi une piste assez évidente. On se demande comment nous n’y avons pas pensé plus tôt. Plutôt que d’intégrer du lithium très instable dans les batteries, les chercheurs sont partis sur la piste du zinc qui est déjà utilisé dans nos piles alcalines.

L’avantage du zinc, c’est qu’il est beaucoup plus abondant et moins difficile à extraire. Il est donc non seulement moins cher mais il permettrait également de mettre fin, en partie, à l’exploitation des jeunes enfants dans les mines situées au sud de l’Afrique.

L’autre gros avantage du zinc, c’est qu’il n’est pas inflammable. Nous aurions donc des batteries plus sûres, qui ne peuvent pas exploser, ni brûler. Toutefois, le zinc a des propriétés particulières. En effet, avec cette technologie, des petites dentrites se forment et empêchent le chargement répété des batteries.

Enfin, ça c’était avant. Car les chimistes du Naval Research Laboratory de Washington ont trouvé une formule pour repousser à très loin l’apparition de ces dentrites. Ainsi, en mélangeant de la poudre de zinc, de l’eau et des composés organiques comme des huiles, ils ont réussi à créer des batteries au zinc pouvant supporter jusqu’à 50 000 cycles de charge.

Encore un projet qui ne verra jamais le jour ? Et bien non ! La bonne nouvelle est que cette découverte a conduit à un partenariat entre les chimistes et une entreprise qui était prête à concrétiser le projet. Ainsi, les associés ont dores et déjà annoncé que ces batteries révolutionnaires au zinc seraient commercialisés dès fin 2019.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Batteries : l’autonomie des smartphones pourrait être multipliée par 5

Les batteries garantissant l’autonomie de nos smartphones pourraient prochainement évoluer. De multiples solutions sont constamment testées et une équipe de chercheurs norvégiens pense avoir trouvé la solution. En combinant silicone et graphite, ils assurent pouvoir multiplier jusqu’à 5 les capacités…