Apple est désormais numéro 3 du jeu vidéo devant Microsoft

Maj. le 18 mai 2018 à 10 h 26 min

Apple est désormais la 3e entreprise au monde à générer le plus de revenus grâce aux jeux vidéo. Ses recettes dépassent celles de Microsoft, et la firme de Cupertino se place derrière le chinois Tencent et le japonais Sony. Un excellent résultat qu’Apple doit en grande partie à sa branche mobile, en particulier aux règles de partage de revenus de l’App Store. Reste que la percée d’Apple est incroyable compte tenu de sa quasi absence du secteur il y a quelques années. Mais montre la consécration d’une grande tendance : le passage en masse des joueurs sur smartphone. 

apple jeu video

Et si on vous disait que le « truc » d’Apple, c’est désormais aussi les jeux vidéo ? Cette phrase vous fera sans aucun doute tiquer, et c’est normal. Il faut d’emblée préciser que l’on parle ici de captation de revenus, et non pas d’éditeurs de jeux vidéo puisqu’Apple n’a jusqu’ici jamais édité le moindre jeu. Enfin pour être précis, Apple avait bien tenté dans la deuxième moitié des années 1990 de lancer, sans succès, sa propre console de jeux vidéo, la Pipp!n. Une console très (trop) chère puisqu’elle était proposée à l’époque 620 dollars. Et qui a rapidement fini aux oubliettes…

Apple : le numéro 3 du jeu vidéo… c’est lui !

Depuis Apple est devenu une entreprise très puissante, non pas grâce à son business historique, les macs – pas vraiment les meilleures machines pour les gamers d’ailleurs – mais grâce à l’iPod, puis surtout l’iPhone et son magasin d’applications, l’App Store. Avec Samsung, Apple fait partie des entreprises qui vendent le plus de smartphones dans le monde. Mais à la différence de Samsung, et des autres constructeurs, Apple a su mettre en place un écosystème qui sait attirer des utilisateurs tout en les rendant particulièrement loyaux et dépensiers. Un système dont il maîtrise totalement le fonctionnement.

De quoi attirer de nombreux éditeurs de jeux vidéo qui développent des jeux pour les iPhone et iPad, et les vendent sur l’App Store. C’est là que l’on comprend mieux comment Apple est devenu un acteur incontournable du jeu vidéo : grâce à ses règles de partage de revenus. Apple récupère en effet 30% du prix de vente des applications disponibles sur l’App Store. Ainsi, une étude de Newzoo nous apprend qu’Apple a généré en 2016 rien qu’avec les ventes de jeux vidéo quelques 6,7 milliards de dollars, en hausse l’année suivante à 8 milliards de dollars !

Pour mieux se représenter ce à quoi correspondent ces chiffres astronomiques, il faut comparer avec les acteurs les mieux établis du secteur : Sony, Microsoft, ou encore Nintendo. Ainsi le géant japonais a généré à peine plus de revenus sur les années 2016 et 2017 : respectivement 7,8 milliards de dollars et 10,5 milliards de dollars. Microsoft talonne Apple avec 6,58 milliards de dollars et 7,1 milliards de dollars. Quant à Nintendo, on sort complètement de la comparaison : la firme a généré à peine 1,8 milliards de dollars en 2016 et 3,6 milliards en 2017.

Le vrai maître du classement est sans conteste Tencent, le géant chinois à l’origine des blockbuster mobile League of Legends, Clash of Clans/Clash Royale et Arena of Valo. Logiquement, le Google Play Store fait aussi partie de ce classement. Mais on note que ce store installé sur 88% des smartphones en circulation dans le monde n’est qu’en 7e position avec 4 milliards de dollars en 2016 et 5,38 milliards de dollars en 2017.

Tencent, Apple, Google… ce classement des revenus du jeu vidéo est très intéressant car il permet de mieux se rendre compte des mutations d’une industrie, pas toujours évidentes à voir sans ce genre d’études. Aujourd’hui, l’essentiel des revenus du jeu vidéo ne sont générés ni sur PC, ni sur console, mais bien sur smartphone. Le secteur captait 41% des revenus du jeu vidéo en 2016, et 46% en 2017 sur un marché de respectivement 73,1 milliards de dollars et 94,1 milliards de dollars. Dans le même temps, c’est surtout les revenus tirés des jeux sur console qui déclinent (37% en 2016 contre 33% de parts de marché en 2017).

De quoi mieux comprendre, par exemple, la stratégie de Razer avec son smartphone « pour gamers » – un enchainement de mots qui hérisse le poil de plus d’un joueur, et on les comprend. Et pourtant, demain, peut-être débattrons-nous de specs de smartphones comme l’on parle de configurations PC gamers en 2018. Peut-être verrons-nous les éditeurs penser leurs plus grands blockbusters pour smartphone avant de les penser pour console et PC. Cela semble en tout cas bel et bien dans l’air du temps.

Réagissez à cet article !
  • Anthorama

    Je crois que la notion de « jeux vidéo » n’est pas la même pour tout le monde.

    • Markus

      Oui, heureusement

  • ouiss-ks

    Awai mettre Clash of clans/Clash royal dans le meme bateau que les vrais jeux qui poussent sur PS/XBox faut vraiment être timbré

  • lehulk

    vous avez oublié de le mettre dans la rubrique « sponsorisé »

    • Markus

      Google est à la 7eme place, relis.

  • Koala

    En même temps c’est des jeux de merde ….le jour où on trouve un World of Warcraft sur iPhone faites signe.!!

    • Arris

      tu penses que ce n’est pas possible ? il y a Fortnite sur iOS donc wow c’est juste une question de temps ou de droits…

      • Bob

        Mdr… Le end game et le pvp au tactile. Sa promet.

      • Marc91

        Enfin, sur un écran 4,7 pouces, ça doit être compliqué non ? Et comme la grande majorité des possesseurs d’iPhone ont ce type d’écran, je pense que certains jeux ne sont pas bien adaptés.

  • Jerem88

    Comme quoi les enquêtes/sondages veulent tout et rien dire…

  • Matt Hieu

    La belle astuce de cette étude, c’est qu’ils prennent le chiffre d’affaire de l’App Store, estiment quelle part correspond aux jeux, et hop, ça leur fait le chiffre d’affaire d’Apple sur les jeux. C’est même pas juste les 30% qui sont comptés, puisqu’ils parlent de « revenue » (donc chiffre d’affaire), pas de la marge brute…

    C’est donc un chiffre d’affaire de revendeur, pas un chiffre d’affaire de véritable acteur du marché. Et au passage, ce chiffre d’affaire est donc compté de multiples fois… si Tencent vend pour 1 milliard sur l’App Store, ça va compter 1 milliard dans le CA jeu vidéo d’Apple et 700 millions dans le CA de Tencent…

    • Markus

      Oui bon, tout ça pour dire qu’ils font leur marché sur iOS et pas sur android tellement personne achète jamais rien, quoi.

      • johann

        En même temps sur Android on peut se permettre d’avoir certain jeux payants grauits donc pourquoi acheter ?

        • Markus

          En piratant ?
          Car les jeux freemium, ce sont les mêmes

          • johann

            Oui c’est peut être du piratage, mais les utilisateurs ne téléchargent qu’un apk.
            Ca ne fera rien de ne pas le payer. Les développeurs n’y prennent pas attention.

  • Marc91

    Quand je joues à Microsoft Solitaire Collection sur iOS, c’est compatibilisé comment dans cette étude ??? :)

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !