YouTube supprime la vidéo d’un utilisateur qui teste la conduite autonome Tesla sur ses enfants

 

Tester et filmer la sécurité de la conduite entièrement autonome de Tesla sur ses propres enfants n'est pas forcément une bonne idée. Publier la vidéo sur YouTube l'est encore moins.

tesla fsd
Crédit : Tesla

Il y a quelques semaines, le système de conduite entièrement autonome de Tesla était accusé de ne pas être capable de reconnaître des enfants sur la route dans certaines situations. Des balivernes pour Tad Park, propriétaire d'une Tesla Model 3 et investisseur ayant des parts dans Tesla. L'individu a voulu prouver en vidéo que les accusations sont infondées, utilisant ses propres enfants comme cobayes.

Dans une vidéo postée sur YouTube le 14 août dernier, il roule à environ 13 km/h en direction de l'un de ses enfants pour prouver que la conduite entièrement autonome de Tesla parvient à détecter l'enfant et adapte le comportement du véhicule dans le but d'éviter toute collision. La vidéo a cumulé des dizaines de milliers de visionnages avant d'être retirée par YouTube.

Ne testez pas la conduite autonome de Tesla sur vos enfants (ou n'importe qui)

“YouTube n’autorise pas le contenu montrant un mineur participant à des activités dangereuses ou encourageant des mineurs à faire des activités dangereuses”, explique une porte-parole de la plateforme de partage vidéo. “Plus précisément, nous n’autorisons pas le contenu montrant ou encourageant des mineurs dans des situations dangereuses pouvant entraîner des blessures, y compris des cascades dangereuses, des défis ou des farces”, précise-t-elle.

Pour se défendre, Tad Park assure “avoir pris de nombreuses précautions de sécurité pour que les enfants ne soient jamais en danger”. Selon lui, le test s'est déroulé en plusieurs étapes, d’abord avec un mannequin, puis avec un basketteur de grande taille, et finalement avec un enfant qui se tient debout et un autre enfant qui traverse la rue. Il promet qu'il roulait toujours à une vitesse très mesurée et qu'il pouvait reprendre le contrôle à tout moment. “Même si le système échouait complètement, j’étais prêt à prendre le relais. Je savais où j’allais devoir freiner si la voiture ne ralentissait pas suffisamment”, fait-il savoir.

En réaction à la vidéo, la NHTSA, l'agence fédérale américaine chargée de la sécurité routière, a fortement déconseillé aux utilisateurs de tester eux-mêmes les technologies des véhicules. Elle rappelle au passage “qu'aucun véhicule disponible à l’achat aujourd’hui n’est capable de se conduire lui-même”.

Source : CNBC

 

 

 



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !