Xiaomi veut augmenter la RAM des smartphones en utilisant l’espace de stockage

 

Xiaomi travaille sur une méthode pour utiliser une partie de l’espace de stockage des smartphones comme s’il s’agissait de mémoire vive. Des traces de cette fonction ont été découvertes dans MIUI 12.5. Le procédé, déjà utilisé avec les ordinateurs sous macOS ou Windows 10, permet de libérer la mémoire vive et d’accélérer le système d’exploitation.

xiaomi miui 12 5 memoire virtuelle

Vous connaissez peut-être la « mémoire virtuelle » d’un ordinateur, qu’il s’agisse d’un PC sous Windows ou d’un Mac. Grâce à cette fonction, vous pouvez « augmenter » la mémoire vive de votre ordinateur en utilisant une partie du stockage. Bien sûr, les performances de cette « mémoire virtuelle » ne sont en rien équivalentes à celles d’une RAM physique. Son usage est donc légèrement différent : elle sert essentiellement à stocker temporairement des informations qui ne sont pas immédiatement utiles, donnant ainsi la priorité à celles qui sont en cours d’utilisation.

Lire aussi – Xiaomi a battu son record de smartphones vendus au 1er trimestre 2021, juste derrière Apple

Les smartphones devenant de véritables ordinateurs de poche, la question de la gestion de la RAM y est de plus en plus importante. Elle est importante pour trois raisons. Parce que les systèmes d’exploitation sont de plus en plus complets. Parce que les applications sont de plus en plus gourmandes. Et parce que nous utilisons de plus en plus de processus en parallèle. Tout cela consomme de la mémoire vive.

Utiliser le stockage pour augmenter la RAM des smartphones

Certaines marques de smartphones travaillent sur l’amélioration de la gestion de la mémoire vive et à l’adaptation du principe de la mémoire virtuelle à la téléphonie. Un développeur a découvert dans le code source de MIUI 12.5 (la version en cours de déploiement auprès des modèles déjà commercialisés de la marque chinoise) les traces d’une fonctionnalité similaire dont le but serait d’apporter de la fluidité à l’interface, mais également à réduire les temps d’ouverture des applications.

Voici comment cela fonctionnerait. Le smartphone dispose d’un montant fixe de mémoire vive. Si cette RAM est saturée, l’OS déporterait temporairement une partie des informations qu’elle contient vers le stockage de masse, libérant ainsi de l’espace pour les applications en cours d’utilisation. Ceci est rendu possible parce que le stockage des smartphones est similaire à un SSD de PC : l’accès y est rapide. Notez que Xiaomi n’est pas la première marque à travailler sur le sujet. Vivo et OnePlus en sont deux autres. Chez Vivo, la fonctionnalité est déjà en application sur le X60 qui bénéficie virtuellement de 3 Go de RAM supplémentaires.

Source : Gizchina



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !