Xiaomi vient de déposer un nouveau brevet : on découvre un concept de smartphone en avance sur son temps avec un écran borderless dont le tiers supérieur, monté sur une charnière peut se retourner pour que les capteurs photo passent à l’avant de l’appareil. La petite portion d’écran au dos sert alors d’écran secondaire. 

Brevet Xiaomi
Crédits : 91Mobiles

L’évolution de la technologie des écrans OLED flexibles permet désormais aux ingénieurs d’imaginer des concepts qui passeraient encore pour de la science-fiction. On a en effet vu plusieurs étapes incrémentales. D’abord il y a eu les toutes premières dalles OLED, puis les premiers concepts d’écrans relativement flexibles, suivis plus récemment de la sortie des premiers smartphones pliables. Qui ne sont, on le voit que l’un des débouchés possibles de cette technologie d’écrans. L’un de ses autres atouts, c’est qu’il est possible de créer des découpages sur la dalle sans impact sur la fonctionnalité. Ce qui a permis à des constructeurs comme Samsung, par exemple, de mettre le capteur selfie de ses smartphones dans un petit trou sur l’écran début 2019. Ou encore à es constructeurs de smartwatches d’adopter des designs impliquant un écran rond.

Ainsi, parce qu’elles sont flexibles, simples à adapter à n’importe quel format, peuvent être découpés pour épouser n’importe quelle forme et peuvent en prime recevoir une découpe directement dans la matrice, ces dalles commencent en fait à peine à nous montrer ce dont elles sont capables. C’est donc dans ce contexte que l’on découvre un nouveau brevet étrange de Xiaomi. Selon les croquis et la description, il s’agit d’un smartphone dont la face avant est entièrement recouverte par un écran. La dalle est découpée en deux sections. Les deux tiers de l’écran restent ainsi fixes sur la face avant. Le dernier tiers supérieur, monté sur une charnière, peut tourner pour faire en sorte que les capteurs photo fassent office de capteurs selfie.

La petite portion d’écran qui se retrouve alors au dos reste fonctionnelle. Le format des contenus s’adapte automatiquement en fonction de la présence ou non de la dernière section d’écran sur la face avant. Restent bien sûr quelques questions. On ne sait pas par exemple si cette charnière sera motorisée, ce qui lui permettrait par exemple d’orienter automatiquement les capteurs vers l’avant dès que le Face Unlock est nécessaire. On se demande également si les smartphones qui embarquent ce type d’écrans ne montreront pas de ligne visible et/ou de différences colorimétriques entre les deux parties de l’écran. Ces deux problèmes bénéficieraient sans doute avantageusement de la technologie microLED. Mais on attend encore que les premiers appareils dotés de ce type d’écrans se retrouvent sur le marché.

Lire également : Xiaomi travaille sur un smartphone pliable à clapet façon Galaxy Z Flip

Que pensez-vous de ce concept de Xiaomi ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Crédits : 91Mobiles



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
MIUI 12 : Xiaomi déploie la mise à jour sur ces 13 smartphones

Xiaomi vient de lancer le déploiement de la mise à jour MIUI 12 en version finale sur 13 smartphones de son catalogue. On vous propose de découvrir la liste complète des téléphones concernés par cette première vague. Enfin, on vous explique aussi…