Xbox : Phil Spencer aimerait que les joueurs toxiques soient bannis de partout

 

Phil Spencer, le patron de la division Xbox, a exprimé son souhait de trouver des solutions pour rendre le jeu en ligne plus sûr pour tous. Pour lui, il faudrait trouver un moyen de bloquer les joueurs toxiques sur toutes les plateformes. Il déclare également que la politique n’a pas sa place sur le Xbox Live.

xbox series x ps5 guerre consoles phil spencer

Phil Spencer, le patron de la division Xbox, a exprimé ses idées pour l’avenir du jeu vidéo. Pour lui, l’un des enjeux sera de proposer un service sûr pour tous les joueurs. Cela signifie trouver un moyen d’éliminer les comportements toxiques en ligne. L’une des solutions envisagée serait de bloquer tous les joueurs malveillants sur toutes les plateformes.

C’est lors d’une interview accordée au New York Times qu’il évoque la chose. Il ne s’agit que d’une idée lancée sur le ton de la discussion, donc rien de concret, mais sa radicalité pourrait surprendre.

« Il y a quelque chose que nous adorerions faire (…) c’est quand quelqu’un est banni d’un de nos services, c’est qu’il soit automatiquement banni sur d’autres réseaux. Ou alors au moins, en tant que joueur, être capable d’apporter ma blocklist d’un réseau à l’autre. »

Phil Spencer ne veut pas de politique sur le Xbox Live

Phil Spencer a abordé tout un tas d’autres sujets dans son interview. Il a notamment évoqué les conflits politiques sur les jeux en ligne. Un sujet certes important, mais qui conduit vite à des affrontements violents entre joueurs. Pour Spencer, il faut tout simplement trouver un moyen d’éradiquer la politique du Xbox Live :

« En ligne, nous avons des conversations à propos de la politique et d’autres sujet d’actualité. Une chose que nous avons établi sur nos réseaux, c’est que ce ne sont pas des plateformes où la liberté d’expression y a sa place. Nous sommes une plateforme a propos de jeu vidéo. Nous n’allons pas autoriser les discours sociaux, ce n’est pas pour cela que notre plateforme existe ».

A lire aussi – Le patron de Xbox plaide pour l’émulation légale afin de préserver les vieux jeux vidéo

Une déclaration encore une fois radicale, mais assumée, car nécessaire selon Spencer. Le Xbox Live, c’est pour le jeu vidéo et rassembler les joueurs autour d’idées politiques (surtout dans le contexte actuel) n’est pas le but de la plateforme Xbox. Une pic à peine masquée vers d’autres réseaux sociaux qui profitent du climat politique pour inciter les utilisateurs à se regrouper… et s’affronter.

Pendant cette interview réalisée sous la forme de podcast, Spencer aborde énormément d’autres sujets, comme le métavers, l’affaire Activision-Blizzard ou encore l’évolution de l’industrie du jeu vidéo ces derniers temps.

Source : New York Times



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !