WPA, WPA2, WPA3 : comment connaître son type de sécurité WiFi

 

Comment connaître son type de sécurité WiFi et lequel est le meilleur ? La sécurité est au cœur des préoccupations des utilisateurs ces dernières années, et le WiFi est un élément essentiel à prendre en compte dans sa stratégie de protection. Cependant, il n’est pas toujours simple de s’y retrouver parmi toutes les dénominations. On vous explique tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

modem Wi-Fi
Crédits : Unsplash

Vous êtes-vous déjà demandé si votre réseau WiFi est bel et bien sécurisé ? Il est probable que oui, à une époque où les cyberattaques se multiplient et où les solutions de protections pullulent. Mais dans le cas contraire, ou si tout simplement vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, il est essentiel de commencer par connaître le type de protection de votre réseau.

En effet, il n’existe pas un type de sécurité uniforme à tous les routeurs et tous ne se valent pas autant les uns que les autres. Les dispositifs se sont perfectionnés au fil du temps, mais certains appareils n’ont pas encore effectué la mise à jour pour diverses raisons. Voici donc pourquoi il est important de connaître son type de sécurité WiFi et que faire en cas de mauvaise protection.

Sur le même sujet : Cette application Android permet de retrouver rapidement tous vos mots de passe WiFi

Quels sont les différents types de sécurité WiFi

Il existe au total 4 protocoles de sécurité WiFi. Petit tour d’horizon :

  • Wired Equivalent Privacy (WEP) : il s’agit du protocole le plus ancien, et donc du moins efficace de tous. Il a été déployé en 1997, il est encore présent sur certains vieux appareils, mais son utilisation n’est pas recommandée.
  • Wi-Fi Protected Access (WPA) : le WPA est le digne hériter du WEP. Il comble les failles de sécurité présentes dans ce dernier et ajoute des outils de protection supplémentaires, tels que le Temporal Key Integrity Protocol (TKIP).
  • Wi-Fi Protected Access 2 (WPA2) : similaire à son prédécesseur, il remplace le TKIP par Counter Mode Cipher Block Chaining Message Authentication Code Protocol (CCMP) qui chiffre plus facilement les données. Lancé en 2004, il s’agit à ce jour du protocole le plus populaire.
  • Wi-Fi Protected Access 3 (WPA3) : le plus récent d’entre tous, le WPA3 est arrivé dans nos foyers en 2018. Il est par conséquent le plus efficace en matière de protection, en plus de faciliter la connexion pour tout type d’appareil.

Vous l’aurez compris, plus le type de sécurité est ancien, moins il est efficace. Cela s’explique par une raison simple : les protocoles ont été développés en fonction des menaces de l’époque, et se retrouvent donc obsolètes face aux nouvelles formes de cyberattaques. De plus, avec le temps, les pirates ont trouvé diverses manières de contourner les systèmes de sécurité, ce qui n’est pas le cas des protocoles plus récents.

Comment connaître mon type de sécurité WiFi

Comme dit précédemment, il est donc essentiel de connaître le protocole installé sur votre routeur pour évaluer le niveau de sécurité de votre réseau. Il existe pour cela différentes manières selon l’appareil sur lequel vous vous trouvez. Commençons par Windows 10 :

  • Dans la barre des tâches, cliquez sur l’icône WiFi
  • Trouvez le nom de votre routeur et cliquez sur Propriétés, en dessous de ce dernier
  • Scrollez jusqu’à la section Propriétés
  • Consultez la ligne Type de sécurité
tuto sécurité wifi

La manipulation est encore plus simple sur macOS. Il suffit de cliquer sur l’icône WiFi en maintenant la touche Option pour afficher les paramètres de connexion, dont le type de sécurité.

Voici la marche à suivre sur Android :

  • Rendez-vous dans les Paramètres
  • Sélectionnez la catégorie WiFi
  • Cliquez sur le nom de votre routeur
  • Dans la fenêtre qui s’affiche, cherchez la ligne Type de cryptage
tuto sécurité wifi 2

Sur iOS, les choses se corsent. À l’heure actuelle, il n’existe aucun moyen de vérifier le type de sécurité de votre routeur sur un iPhone ou un iPad. Le mieux reste donc de passer un PC pour obtenir cette information.

Si vous disposez du WPA3, bonne nouvelle : vous n’avez rien à faire pour renforcer la sécurité de votre réseau. Vous pouvez en théorie dormir sur vos deux oreilles pendant encore quelques années. Même chose si vous bénéficiez du WPA2. Bien que plus ancien, ce dernier reste un dispositif très efficace contre les cyberattaques. Vous pouvez toutefois mettre à jour votre routeur si vous le souhaitez, afin d’être protégé de façon optimale.

En revanche, si vous n’avez pas mis à jour votre protocole depuis WPA ou, moins probable, WEP, il est urgent de le faire si vous ne souhaitez pas être victime d’une attaque. Pour ce faire, consultez le manuel d’utilisation de votre routeur ou rapprochez-vous de votre FAI pour connaître la marche à suivre. De nos jours, même les routeurs les moins chers sont compatibles avec le WPA2.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers tutos !