Si Windows 10 a récemment vu décroître son nombre d’utilisateurs, le système d’exploitation de Microsoft reprend du poil de la bête. Linux, de son côté, garde le cap et dépasse désormais les 3% de postes installés. Quant à macOS, il connaît une très légère baisse, mais rien de réellement alarmant. 

Windows 10 Linux

Si le confinement a changé bon nombre d’habitudes en matière de travail, cela se ressent du côté des systèmes d’exploitation. Certes, Windows mène toujours la danse, loin devant ses concurrents. En revanche, Linux monte, lentement, mais sûrement.

Le site Netmarketshare, qui collecte entre autres des données concernant le nombre d’utilisateurs de Windows, de Linux et de macOS, vient de publier ses statistiques de mai 2020. Bonne nouvelle pour Microsoft : après avoir connu une légère baisse de forme, Windows 10 remonte et s’offre désormais 57,83% de parts de marché, contre 56% le mois dernier.

Windows est toujours leader, mais Linux gagne quelques parts de marché

Seconde bonne nouvelle : Linux continue sur sa lancée entamée le mois dernier. Le système avait déjà connu une progression significative entre mars et avril, en passant de 1,36 à 2,87% d’utilisateurs. Aujourd’hui, Linux est désormais installé sur 3,17% de postes au niveau mondial. Enfin, du côté de macOS, le système d’Apple passe de 9,75 à 9,68% de machines à travers le monde. Le confinement serait-il seul responsable de ces changements d’OS ? Peut-être, mais l’abandon de Windows 7 par Microsoft comme nous l’évoquions le mois dernier, entre probablement en ligne de compte.

Enfin, comme tous les mois, Netmarketshare s’est également intéressé à la répartition des navigateurs. Chrome reste le leader incontesté et détient 69,81% de parts de marché. Edge reste en deuxième position avec 7,86% d’utilisateurs, dépassant Firefox d’une très courte tête, qui compte désormais 7,23% d’aficionados.

Comme nous le précisons régulièrement, ces données restent à prendre avec quelques précautions d’usage : ces données sont recueillies à partir d’un petit panel d’utilisateurs et non sur l’ensemble des machines et des appareils au niveau mondial (ce qui serait difficilement réalisable, de toute façon).

À lire aussi : Windows 10, Android, Linux, macOS, le système le plus vulnérable n’est pas celui qu’on croit

Source : NetMarketShare



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10 : comment installer le nouveau menu Démarrer

Microsoft a récemment publié une toute nouvelle mise à jour de Windows 10 (la build 20161) à destination des utilisateurs du programme Windows Insider. Il se peut qu’en l’installant, vous ne profitiez pas de l’une des nouveautés les plus importantes…

Microsoft force les utilisateurs à adopter Edge sur Windows 10

Microsoft force les utilisateurs à adopter Edge sur Windows 10. Comme nous l’apprennent nos confrères du site The Verge, la firme de Redmond vient de dépasser un cap dans la pratique des mises à jour forcées avec son navigateur. La…