Windows 10 : le patch Tuesday d’octobre 2020 corrige 87 failles de sécurité, dont une très dangereuse

 

Comme chaque mois, Microsoft publie une nouvelle mise à jour son système d'exploitation Windows 10. Le patch Tuesday d'octobre 2020 est d'ores et déjà disponible. Il corrige pas moins de 87 failles de sécurité, dont une jugée particulièrement dangereuse par les chercheurs de Microsoft. Nichée dans l'implémentation du protocole ICMP, elle permettait notamment de provoquer un “écran bleu de la mort”.

windows 10
Crédits : Microsoft

Après un patch Tuesday de juillet 2020 plutôt conséquent avec 120 failles de sécurité corrigées, Microsoft s'attèle à trouver une solution pour les 87 vulnérabilités détectées sur Windows 10 en octobre 2020. Le géant américain vient de publier le patch Tuesday sur une large gamme de produits Microsoft.

Parmi ses multiples failles, une a particulièrement inquiété les experts en sécurité informatique de la firme de Redmond. Répondant au matricule de CVE-2020-16898, cette vulnérabilité a été découverte dans l'implémentation du protocole ICMP dans le kernel de Windows 10. Selon les explications des chercheurs de Microsoft, ce bug pouvait permettre à des attaquants de prendre le contrôle des systèmes Windows.

De l'écran bleu à l'exécution de code arbitraire

Comment ? Il suffit d'envoyer des paquets malveillants de publicité de routeur ICMP Router Avertisement pour IPv6 vers un ordinateur non patché. Une fois sur le PC, cette bombe à retardement provoque au mieux un écran bleu de la mort, et au pire permettrait d'exécuter du code arbitraire sur votre machine. Et de fait, un pirate habile pourrait aisément prendre le contrôle du PC. 

Néanmoins, l'opération s'avérerait particulièrement difficile selon les experts de Microsoft, en raison des nombreux systèmes de sécurité de l'OS pour éviter ce genre de scénario. Cette faille était exploitable sur Windows 10 et Windows Server 2019, et son score de gravité a tout de même atteint les 9,8 sur 10, ce qui en dit long sur la dangerosité de cette vulnérabilité.

Il n'y a pas besoin de rappeler à quel point il est important de procéder à ces mises à jour. Et pourtant début octobre, le cabinet AdDuplex a publié une étude statistique grâce à laquelle nous avons appris que 30% des utilisateurs n'ont pas mis à jour leur PC depuis plus d'un an. En effet, il s'avère que 25% des utilisateurs sont toujours sous la mise à jour de mai 2019, tandis que d'autres sont toujours sous la version d'octobre 2018 ou encore celle d'avril 2018.

Source : ZDNet



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
chromeImg02 1
Windows 10 fonctionne maintenant à 100% sur les Chromebook

Chrome OS a désormais un nouveau tour dans son sac. Il est en effet possible d’y faire tourner Windows 10 grâce à la société Parallels, qui propose une virtualisation de l’OS de Microsoft. A noter que cette solution n’est pour…

copier coller universel
Copier-coller depuis Windows 10 vers Android devient possible !

Windows 10 et votre smartphone vont bientôt fusionner leur presse-papier, via SwiftKey et l’application Votre Téléphone. Il devient ainsi possible de copier quelque chose sur l’un de vos appareils pour le coller sur un autre, un peu comme les iPhone…