Windows 10 : la dernière mise à jour supprime définitivement Flash

 

Microsoft vient de mettre en ligne une mise à jour optionnelle de Windows 10 qui supprime la prise en charge native de Adobe Flash du système. La prise en charge de Flash sur Windows et dans ses principaux navigateurs, notamment Edge et Chrome, devrait complètement s’éteindre entre la fin de l’année 2020 et la fin janvier 2021. Microsoft souhaitait néanmoins prendre un peu d’avance, pour identifier d’éventuels problèmes en amont.

Flash Windows 10

La dernière mise à jour Windows 10 KB4577586 est optionnelle, mais elle représente tout de même une page qui se tourne. Cette mise à jour catalogue supprime en effet la prise en charge native de Flash dans Windows 10. Et empêche tout retour en arrière. L’update n’enlève que le composant système inclus dans Windows 10. La copie de Flash Player que vous avez installée vous même a encore droit à quelques semaines de sursis. De même, la mise à jour ne supprime pas le plugin Flash dans Edge, Chrome et autres navigateurs.

Si vous avez suivi l’actualité autour ces derniers mois vous savez que Flash entre dans une fin de vie programmée. Autrefois essentiel au développement du web, le plugin a été supplanté par les fonctionnalités de HTML 5 et CSS3. Flash a longtemps posé des problèmes de performances empêchant les constructeurs de PC et Mac de délivrer une plus grande autonomie. Sans compter son impact délétère sur la sécurité. Non seulement Flash s’est souvent illustré par la découverte de failles de sécurité majeures, mais en plus le programme servait souvent de vecteur d’attaques.

Windows 10 : Microsoft prépare ses clients à un monde sans Flash

Ce qui pouvait avoir lieu soit via des versions vérolées, ou des programmes malicieux reprenant les codes graphiques du programme de mises à jour de Flash. Alors que Flash était utilisé il y a encore de cela quelques années sur une majorité des sites les plus populaires du web, son utilisation devient aujourd’hui de plus en plus marginale. Il faut dire que même Adobe, son éditeur, a décidé de jeter l’éponge et de programmer la mort de l’add-on. De son côté, Windows 10 ne devait pas mettre fin à Flash avant la fin de l’année 2020.

Or, explique Microsoft, cette mise à jour anticipée optionnelle vise surtout à détecter les éventuels problèmes que le retrait de la prise en charge de Flash pourrait provoquer. « Nous mettons en ligne cette mise à jour de suppression de Flash en amont de la fin de prise en charge pour aider nos clients à tester et à valider leurs environnement face à tout impact que la suppression de Adobe Flash Player pourrait avoir », détaille Microsoft. Le mois dernier, l’éditeur dévoilait le calendrier de la fin de prise en charge de Flash. L’éditeur avait alors déjà annoncé l’arrivée de la mise à jour de suppression de Flash, mais pas avant 2021.

Quelques mois plus tard, il est prévu de rendre cette mise à jour optionnelle recommandée. A l’été 2021, la suppression de Flash va devenir obligatoire. Microsoft va ainsi retirer toutes les framework en lien avec le plugin, politiques de groupes et interfaces utilisateur dans l’ancienne version de Edge ainsi que Internet Explorer 11. Windows 10 ne sera pas d’ailleurs alors la seule version concernée. Microsoft prévoit de pousser également une mise à jour sur Windows 8.1 et 7 qui restent très utilisées. Les principaux navigateurs web devraient finir d’achever Flash Player. Chrome, par exemple, bloquera le plugin d’ici décembre 2020.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Windows 10
Windows 10 : Microsoft déploie un patch pour corriger le bug du mode sombre

Windows 10 reçoit actuellement une nouvelle build. D’abord destiné aux testeurs du programme Insider, ce patch corrige les deux bugs apparus après la mise à jour d’octobre 2020. Le firmware corrige en effet les dysfonctionnements du mode sombre et le bug qui provoquaient la perte de toutes…

microsoft outlook bug
Microsoft Outlook : un bug empêche la suppression des mails indésirables

Outlook, le service de messagerie de Microsoft, est victime d’un nouveau bug plutôt gênant. Lorsqu’un utilisateur supprime des mails, ces derniers reviennent systématiquement dans la boite de réception. L’entreprise américaine cherche actuellement une solution au problème. Outlook, le service de…