Windows 10, 8.1, 7… : 41% des utilisateurs tournent sous un OS obsolète ou en fin de vie

 

Windows 10, 8.1, 7… plus de 41% des utilisateurs tournent encore sous une version obsolète de Windows. La part de PC obsolètes est encore plus importante en entreprise. Windows 7 et Windows 8.1 représentent l'essentiel des PC obsolètes, tandis que Windows XP fait encore de la résistance. 

Windows 10

Kaspersky vient de publier une étude sur la distribution des versions de Windows. On apprend ainsi que Windows 10 représente désormais la majorité (53%) des installations sur PC. Pourtant, les versions de Windows plus anciennes font encore de la résistance : Windows 7 représente encore 38% du parc, tandis que Windows 8.1 est à 7%.

Windows 10, 7, 8.1… : les utilisateurs sous des versions obsolètes sont encore très nombreux

Les utilisateurs de Windows Vista (0,3%) et Windows 8 (1%) sont désormais à la marge de l'écosystème Windows. Mais on relève dans ces chiffres qu'avec 2%, les machines sous Windows XP font encore de la résistance, malgré la fin du support des mises à jour en avril 2014. L'étude met également en lumière d'autres statistiques pour les entreprises.

Lorsque l'on s'intéresse aux PME et grandes entreprises, par exemple, on se rend compte que Windows 10 et Windows 7 sont encore à égalité (47%), suivis par Windows 8.1 (5%). Les versions de Windows plus anciennes font désormais partie du passé – Windows 8 apparait à peine dans les statistiques avec une part de marché de seulement 0,4%.

Les petites structures de leur côté sont à la fois plus nombreuses à tourner sous Windows 10 (55%), et plus nombreuses à avoir recours à des versions de Windows obsolètes, avec 1% de machines sous Windows 8 et 1% sous Windows XP. Un nombre plus marginal – 0,2% – utilise encore Windows Vista, alors que cet OS ne bénéficie plus d'aucun support depuis plus de 7 ans.

Selon Kaspersky, il est grand temps que ces utilisateurs passent à des versions de Windows plus récentes : “les statistiques montrent qu'une part significative d'utilisateurs et d'entreprises utilisent encore des stations de travail qui tournent sous des OS obsolètes ou approchant leur fin de vie”, explique Alexey Pankratov, responsable des solutions entreprise chez Kaspersky.

Et d'ajouter : “le recours encore courant à Windows 7 est inquiétant car cette version ne bénéficiera plus d'aucun support d'ici moins de six mois”. L'étude conclut également que les raisons qui poussent les utilisateurs et les entreprises à rester sous d'anciennes versions de Windows ne doivent pas faire oublier les risques sécuritaires importants que cela implique :  “la raison de cette nonchalance varie en fonction des programmes installés, susceptibles d'être incompatible avec des versions de l'OS plus récentes, et de considérations économiques, en passant par la question du confort, et des habitudes, le désir de continuer à utiliser le même OS”.

Lire également : Windows 7 – Microsoft offre des mises à jour gratuites jusqu'en 2021 à certains utilisateurs

Avant de souligner : “un OS ancien non mis à jour est un risque en termes de cybersécurité et le coût d'un incident peut être significativement plus important que les coûts liés au passage à une version plus récente de Windows”. C'est pourquoi Kaspersky recommande de passer a minima sur des versions de Windows encore sous support technique – et bien entendu, le cas échéant, s'assurer que des solutions de sécurité robustes (comme on imagine l'antivirus qu'ils éditent) soient en place pendant la transition.

Source : Kaspersky

Source : Kaspersky



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
chromeImg02 1
Windows 10 fonctionne maintenant à 100% sur les Chromebook

Chrome OS a désormais un nouveau tour dans son sac. Il est en effet possible d’y faire tourner Windows 10 grâce à la société Parallels, qui propose une virtualisation de l’OS de Microsoft. A noter que cette solution n’est pour…

copier coller universel
Copier-coller depuis Windows 10 vers Android devient possible !

Windows 10 et votre smartphone vont bientôt fusionner leur presse-papier, via SwiftKey et l’application Votre Téléphone. Il devient ainsi possible de copier quelque chose sur l’un de vos appareils pour le coller sur un autre, un peu comme les iPhone…