Wikipédia : elle écrit des centaines de faux articles pendant des années sans se faire démasquer

 

Une femme au foyer chinoise a passé des années à écrire de faux articles sur Wikipédia, sans que personne ne s'en aperçoive. Il a fallu qu'un écrivain s'intéresse à ses écrits pour que le voile soit levé sur l'ampleur de son oeuvre : au total, ce sont plus de 300 articles interconnectés qui sont restés pendant des années sur le site, créant au passage un univers de fiction complet.

wikipedia
Crédits : Unsplash

Le mois dernier, le romancier chinois Yifan se rend sur Wikipédia avec un objectif bien précis en tête. Dans le but de se documenter pour son prochain livre, il cherche à en apprendre plus sur la mine de Kashin. Il tombe alors sur un article lui apprenant que la mine a été découverte par des fermiers russes en 1344, entraînant le travail forcé de plus 40 000 esclaves. La liste des informations continue comme ceci, sans, à première vue, aucune anomalie à signaler.

Très intéressé par le sujet, Yifan décide alors d'approfondir ses recherches en diversifiant ses sources. Mais alors qu'il en découvre plus sur le sujet, il se rend compte que quelque chose ne colle pas. Les informations trouvées sur Wikipédia ne se retrouvent nulle part ailleurs. À y regarder de plus près, tous les articles écrits par l'autrice de la page sur la mine de Kashin semblent erronés.

Sur le même sujet – Wikipédia : la Russie menace de censurer l’encyclopédie et d’infliger une amende

Elle crée un univers de fiction entier sur Wikipédia parce qu'elle s'ennuie

Yifan ne le sait pas encore, mais il vient de mettre la main sur l'oeuvre de Zhemao, pseudonyme d'une femme au foyer chinoise. Depuis 2019, celle-ci a écrit pas moins de 206 articles et a participé à un total de 300 écrits. Problème : ceux-ci sont tous entièrement faux. Malgré le ton très académique et les nombreuses sources fournies, toutes les informations comprises dans ces articles proviennent de son imagination.

Pourtant, cette “arnaque” est passée inaperçue pendant plusieurs années. Certains de ses articles ont même été traduits dans d'autres langues tant leur qualité a été soulignée par de nombreux contributeurs. “Le contenu qu'elle a écrit est de haute qualité et les entrées étaient interconnectées, créant un système qui peut exister par lui-même”, explique ainsi le contributeur émérite John Yip.

Pour maintenir l'illusion, Zhemao utilise régulièrement la même source : “Histoire de Russie” par l'historien Sergei M. Soloviev, un immense livre de 29 volumes – qu'il est donc bien difficile de parcourir pour vérifier les informations dans les articles. Pour gagner en crédibilité, Zhemao a même créé d'autres comptes venant lui apporter du soutien via divers commentaires élogieux.

Après s'être fait démasquer, Zhemao est finalement bannie à vie du site et ses articles ont été supprimés. Une histoire rocambolesque qui rappelle qu'il ne faut pas croire tout ce que l'on trouve sur Wikipédia.

Source : Vice



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !