Attestation de déplacement : le vélo est autorisé pour les loisirs pendant le confinement

Maj. le 30 avril 2020 à 13 h 10 min

Le ministère de l’Intérieur vient de trancher : la pratique du vélo, même dans le cadre d’un loisir, est bel et bien autorisée en période de confinement.

velo

Depuis la mise en place du confinement, tout déplacement ne peut se faire que dans un cadre strict et nécessite une attestation. Et l’attestation de déplacement sur smartphone a grandement facilité la tâche de 67 millions de Français qui doivent sortir pour faire leurs courses, se rendre sur leur lieu de travail, ou tout simplement se dégourdir les jambes.

Néanmoins, sur les 15,5 millions de contrôles qui ont été effectués à ce jour, 915 000 contraventions ont déjà été dressées. Mais combien d’entre elles l’ont été de manière abusive ? Car sur certains points, les mesures imposées par le gouvernement sont parfois confuses, voire iniques. C’est le cas notamment de la pratique de la bicyclette.

Pendant le confinement, vous pouvez faire du vélo sous certaines conditions

Si le ministère de l’Intérieur précisait courant mars que la pratique du vélo de loisir était proscrite, et qu’elle était réservée à des déplacements professionnels, cette interdiction n’était pourtant stipulée nulle part dans l’article 3 alinéa 5 du décret du 20 mars 2020. Le texte de loi précise simplement que les déplacements se doivent d’être « brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes« .

En conséquence de quoi, les témoignages rapportant des verbalisations à cause du vélo fusent sur le Web. Certains se sont vu dresser un PV parce qu’ils allaient acheter leur pain à bicyclette, quand d’autres pratiquaient simplement le vélo pour faire leur sport quotidien. Alors, a-t-on le droit de faire du vélo autrement que pour se rendre sur son lieu de travail ?

Lire aussi : meilleurs vélos électriques, quel modèle choisir en 2020 ?

En déposant un référé, la FUB (la Fédération française des Usagers de la Bicyclette) a finalement poussé le ministère de l’Intérieur à adopter une position claire et précise sur la pratique du vélo pour les loisirs. Ainsi, le gouvernement explique, dans un message adressé à Olivier Schneider, président de la FUB, que « le déplacement à vélo à titre d’activité physique est autorisé dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile et à condition de la pratiquer seul. »

Certes, le ministère émet une réserve en expliquant que ses recommandations passées, notamment sur Twitter, visaient à « diffuser des bonnes pratiques permettant une bonne application des dispositions en cause, compte tenu des différentes contraintes devant être observées. » Mais il ajoute que, « sous réserve de cette recommandation de bon sens, l’usage de la bicyclette n’a jamais été prohibé, encore moins pour les autres motifs de déplacements. »

En clair, la pratique du vélo est autorisée par le gouvernement pendant le confinement, même dans le cadre d’une activité sportive ou simplement pour se balader un peu. A condition bien évidemment de ne pas s’éloigner et de rester dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile.

Reste désormais à savoir comment le ministère va gérer toutes les contraventions qui ont été dressées de manière injustifiée. Rappelons que si vous êtes dans ce cas, des avocats ont mis en place un site qui vous aide à contester les contraventions abusives.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Tesla baisse le prix de la Model Y de 3000 dollars

Tesla a décidé de réduire le prix de la Model Y aux Etats-Unis. Le constructeur automobile propose désormais la version Long Range AWD au tarif de 49 990 dollars, contre 52 990 dollars il y a quelques jours. Dans la…