Maj. le 20 novembre 2019 à 19 h 13 min

L’USB 4 a sa certification, les premiers produits utilisant cette nouvelle norme peuvent commencer à être produits. Mais quand va-t-on vraiment voir débarquer sur le marché des appareils avec ce standard ? Quelles sont ses caractéristiques ? Va-t-on avoir droit à un gain de performances ? Toutes les réponses sont ici.

usb 4

En septembre 2019, l’USB Implementers Forum (USB-IF) adoptait officiellement la norme pour la prochaine génération d’architecture USB, l’USB 4. L’USB-IF est l’organisme qui est chargé de définir les spécifications que doivent respecter les équipements qui se targuent de proposer de l’USB 4. Elle est composée de représentants de grands groupes tech internationaux, comme Apple, HP, Microsoft ou encore Intel. Ce fonctionnement par consortium est habituel dans le domaine des technologies : on en retrouve un pour le WiFi, le Bluetooth, les réseaux mobiles, les emojis, etc. Cela permet d’assurer que tous les acteurs sont d’accord sur la définition d’une norme et garantit une certaine qualité aux consommateurs. Il est désormais temps de regarder ce que nous réserve l’USB-IF avec le nouveau standard USB 4.

Quelles caractéristiques et performances pour l’USB 4 ?

L’USB 4 est basé sur le protocole ThunderBolt 3 d’Intel. Pas de quoi bouleverser les habitués de l’écosystème Apple puisque de nombreux modèles de Mac et Macbook (MacBook Pro 2016 et plus récent, MacBook Air 2018, iMac 2017 et plus récents, Mac mini 2018 et iMac Pro) disposent de ports Thunderbolt 3 via USB-C.

L’exploitation du Thunderbolt 3 permet notamment de bénéficier de débits bien plus rapides pouvant atteindre les 40 Gb/s (Gen 3×2) avec un équipement adéquat. Mais il sera aussi possible de se limiter à une vitesse de 20 Gb/s (Gen2x2) maximum sur des périphériques plus entrée de gamme. De telles performances vont notamment devenir importantes quand la 8K va commencer à se démocratiser. Ce n’est pas pour tout de suite certes, mais il faut bien préparer l’avenir.

L’USB 4 va aussi permettre de brancher deux moniteurs 4K à 60 Hz (DisplayPort 1.2), un seul écran 5K ou une carte graphique externe au PC. Tout cela est entre autres rendu possible par une bien meilleure gestion de la bande passante. On a aussi droit au support du HDMI 2.0, du PCIe 3.0 et du Power Delivery 100W.

Concernant le format adopté, c’est simple : on reste sur de l’USB-C. Pas de bouleversement à ce niveau donc. Si Apple a déjà bien anticipé en proposant ce connecteur réversible sur ses ordinateurs, la concurrence est encore loin d’être à la page à cet égard. Étrangement, la firme de Cupertino est par contre bien en retard sur le marché des smartphones, préférant pour l’instant conserver le Lightning.

Lire aussi : USB Type C et USB 3.1 : quelles différences et quels avantages pour l’utilisateur

Rétrocompatibilité avec l’USB 2.0 et 3.2

Les anciennes normes ne sont pas oubliées. L’USB 4 propose une rétrocompatibilité avec l’USB 2.0 et l’USB 3.2. Cela permet d’assurer que les consommateurs n’aient pas besoin de racheter du matériel, des accessoires ou des périphériques, car le nouveau produit qu’ils viennent d’acheter n’offre que des ports USB 4. Il faudra par contre bien entendu un adaptateur pour le branchement. Il n’y aura pas de problème de ce type avec l’USB-C puisqu’ils proposent tous deux le même format.

A partir de quelle date sera disponible la norme USB 4 ?

Les constructeurs et fournisseurs ont désormais la possibilité de produire des appareils avec entrée ou sortie USB 4. Les premiers appareils compatibles devraient arriver en 2020, probablement au deuxième semestre. Mais il va falloir plus de temps que cela pour que le standard devienne la norme qu’on verra partout. Il devrait commencer à véritablement se démocratiser en 2021 et s’imposer peu à peu les années suivantes, mais le processus va forcément être long. Les premières machines avec port USB 4 seront haut de gamme, et on n’est pas prêt de voir tout de suite des périphériques compatibles.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
L’inventeur du copier-coller, Larry Tesler, est mort

Larry Tesler, l’informaticien qui a inventé la commande « copier-coller », vient de décéder à l’âge de 74 ans. Employé chez Xeros dans les années 1970, l’homme a mis au point de nombreuses commandes populaires afin de faciliter la vie des utilisateurs. Il a aussi fait…

Nvidia RTX 3070 et 3080 : découvrez leur fiche technique !

Les Nvidia RTX 3070 et 3080 se dévoilent enfin. Le site chinois Mydrivers, relayé par nos confrères du site Gizchina, ont publié la fiche technique des deux prochaines cartes graphiques du constructeur. Parmi les améliorations notables, une nouvelle architecture appelée…