Une pénurie de puces guette, un escroc récolte 25 millions de dollars sur le dos d’un opérateur, c’est le récap

 

Une pénurie de puces pourrait prochainement avoir lieu, un employé de T-Mobile récolte 25 millions de dollars grâce à une combine bien ficelée et la Galaxy Watch 5 se dévoile un peu plus. C’est l’heure du récap du 3 août 2022.

TSMC usine 2
Crédit : TSMC

Il fait beau… il fait chaud et tout le monde semble être parti à la plage. Mais pas de vacances pour les actus ! Pour la journée du 3 août 2022, on a eu une montre connectée qui ne cesse de fuiter, un combinard qui a réussi à gagner 25 millions de dollar sur le dos d’un opérateur mobile et une pénurie de puces qui guette (encore). C’est parti !

Il gagne 25 millions de dollars avec une arnaque bien ficelée

Argishti Khudaverdyan avait trouvé le moyen de gagner de l’argent facilement. Cet américain de 44 ans est un ancien employé de T-Mobile. Il a eu une idée : proposer aux clients de débloquer leur téléphone simlocké contre un peu d’argent. La combine s’est avérée efficace, très efficace, même, puisqu’il a récolté 25 millions de dollars en quatre ans ! Mais ce qui devait arriver arriva : il s’est fait prendre. Il risque aujourd’hui la prison. Le crime paye… mais n’est pas sans risque.

Lire – Il gagne 25 millions de dollars en piratant un opérateur et en débloquant des smartphones

La Galaxy Watch continue de fuiter

La Galaxy Watch 5 sera présentée lors de la conférence Samsung du 10 août prochain. Elle a tellement fuité qu’on connait déjà ses moindres secrets. La dernière en date concerne sa recharge rapide de 10 Watts. Avec une telle puissance, elle pourra se recharger à 45% en 30 minutes. C’est deux fois plus rapide que la Watch 4.

Lire – Galaxy Watch 5 : recharger la montre connectée prendra beaucoup moins de temps

Une pénurie de puces guette

Le COVID a sérieusement enrayé le marché de la tech avec une pénurie de semi-conducteurs. Mais la situation pourrait être bien pire dans les prochains mois. La guerre entre la Chine et Taiwan est aujourd'hui envisageable, encore plus depuis que Nancy Pelosi a fait un détour par l’île. TSMC, le plus grand fabricant de semi-conducteurs du monde, prévient que ses usines dans le pays pourraient ne plus fonctionner en cas de conflit. Cela signifierait une crise sans précédent pour le marché tech.

Lire – Une pénurie mondiale de puces pourrait bientôt avoir lieu, voici pourquoi



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !